AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Malawi Plusieurs ex-ministres malawites arrêtés pour complot


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La police malawite a procédé lundi à l’arrestation de plusieurs personnalités dont cinq anciens ministres cités dans le rapport d’enquête sur la mort du président Bingu Wa Mutharika pour complot visant à empêcher la Vice-présidente de l’époque Joyce Banda de succéder au défunt président.

Les anciens membres du gouvernement arrêtés sont l'ex-ministre de l'Information, Patricia Kaliati, l'ancien ministre des Collectivités locales, Henry Mussa, l'ex-vice ministre des Affaires étrangères, Kondwani Nankumwa, le petit frère du président Mutharika et ministre de l'Education à l'époque, Arthur Peter Mutharika ainsi que le chef de la garde présidentielle de feu Mutharika, Duncan Mwapasa.

Par ailleurs, le Secrétaire du gouvernement, Bright Msaka, et l'ex-ministre de l'Economie, du Plan et du Développement, Goodall Gondwe, ont pour leur part été emmenés à la brigade de police de Kanego pour être interrogés.

La porte-parole de la police malawite, Rhoda Manjolo, a fait observer que les actions qu'ils sont en train de mener se poursuivront jusqu'à ce que tous ceux qui sont effectivement impliqués dans le complot de 2012 soient arêtes.

‘'Nous sommes en train de mener des investigations et des opérations. Les gens cités dans le rapport auront à répondre de plusieurs charges qui pèsent sur eux, à savoir le complot pour contourner la procédure légale ainsi que d'autres accusations'', a-t-elle affirmé.

Ceux qui ont été arrêtés à Blantyre dont le leader du Parti pour la démocratie et le progrès (DPP), Peter Mutharika, par ailleurs candidat à la présidentielle de 2014, ont été transférés à Lilongwe, la capitale malawite.

Cette série d'arrestations fait suite à la publication, jeudi, du rapport de la Commission d'enquête sur la mort de l'ancien président malawite qui a établi que Mutharika est décédé le 5 avril 2012 sur le chemin de l'hôpital central Kamuzu de Lilongwe et non le 6 avril en Afrique du sud.

Selon le président de la Commission, le Juge Justice Elton Singini, Mutharika était déjà décédé quand on l'a installé à bord de l'avion qui l'a emmené en Afrique du sud.

La prestation de serment en tant que présidente par intérim de Joyce Banda, vice-présidente au moment du décès de Mutharika, avait été retardée par le gouvernement par le fait qu'elle avait été expulsée du Parti pour la démocratie et le progrès, au pouvoir alors.

Elle avait par la suite créé son propre parti, le Parti du peuple.

La succession de Peter Mutharika à la tête du parti pour les élections de 2014 avait été la pomme de discorde entre Joyce Banda et feu Mutharika.

Les Malawites font souvent allusion aux ministres pointés du doigt par le rapport de la Commission en les appelant ‘'Les Six de minuit'', en référence à leur fameuse conférence de presse tenue le 6 avril 2012 et durant laquelle ils avaient donné l'impression que Mutharika était toujours en vie.

Ils avaient alors émis leur opposition à la succession de Mutharika par Joyce Banda en évoquant son exclusion au DPP.

Selon les observateurs, le DPP cherchait un schéma afin que Peter Mutharika puisse succéder à son frère à la tête du Malawi.

La mort de Mutharika n'avait été officiellement confirmée que le 7 avril et Banda avait finalement prêté serment le lendemain.

Les autres membres des ‘'Six de minuit'' sont l'ex-ministre du Transport et des Infrastructures publiques, Sidik Mia, l'ancien ministre de la Santé Jean Kalilani, l'ex-ministre des Sports Simon Vuwa Kaunda ainsi que le vice-ministre chargé des Affaires présidentielles, Nicholas Dausi.



Autres titres
Togo Togo - De la confusion volontaire à l'opacité au sommet de l'Etat : Boukpessi, Taïrou, Gaperi, Adoyi et après ? 
Togo Togo - Un élevage envahit par des fourmis sauvages 
Togo Togo - A Sokodé, le zèle de la FOSAP fait grincer les dents 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com