AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mozambique Les élections au Mozambique jugées "généralement pacifiques" par les observateurs régionaux


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Les observateurs du bloc régional d'Afrique australe et de l'Union africaine (UA) ont publié vendredi leurs rapports provisoires d'observation, déclarant que les élections générales au Mozambique avaient été " généralement pacifiques et exemptes d'intimidations".

D'après un communiqué de la mission d'observateurs électorale de la Communauté de développement d'Afrique australe au Mozambique, les élections générales de ce mercredi étaient "généralement pacifiques, transparentes, libres, justes et crédibles".
D'après les observations de cette mission, le scrutin de ce mercredi s'est déroulé dans des conditions ouvertes et transparentes, a déclaré la ministre sud-africaine de la Coopération et des Relations internationales, Maite Nkoana- Mashabane, observant que les électeurs avaient fait preuve de patience dans l'exercice de leur droit de vote.
Elle a souligné qu'il restait des progrès à faire dans l'organisation des bureaux de vote pour faciliter une circulation fluide des électeurs.
La mission a également appelé tous les partis politiques et autres parties prenantes à respecter la volonté du peuple de cette ex-colonie portugaise.
L'UA a de son côté estimé que la période préélectorale, y compris le déroulement des campagnes électorales et le jour du scrutin lui-même, avait été "largement pacifique et exempt d' intimidations".
Le directeur de la mission de l'UA, le juge Akuffo, a estimé que le déroulement des élections au Mozambique avait "jusqu'à maintenant donné à l'électorat mozambicain l'occasion d'exprimer librement sa volonté dans ce scrutin".
La mission de l'UA a également noté la forte participation d'électrices ainsi qu'une participation significative des femmes dans tous les aspects de ce processus, et conseillé à l'organisme national des élections de renforcer encore l'information des électeurs et de continuer de réfléchir aux défis tels que les processus d'accréditation et de décomptes.
Toutefois, l'agence de presse étatique locale AIM a rapporté que Antonio Muchanga, porte-parole du dirigeant du Renamo, avait évoqué une série de problèmes et d'irrégularités dans ces élections lors d'une conférence de presse jeudi soir à Maputo. Fin



Autres titres
Bénin Arrestation de l'opposante Reckya Madougou: le récit de Frédéric Joël Aïvo 
Congo RDC Felix Tshisekedi décline sa vision stratégique d’une union africaine au service des peuples 
Côte D'Ivoire Déclaration de patrimoine: les députés de 2011-2016 et actuels invités à se soumettre à l'exercice 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com