AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mozambique Le parti au pouvoir remporte les élections générales


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Les autorités électorales du Mozambique ont annoncé jeudi les résultats officiels des élections générales, déclarant que Filipe Nyusi, le candidat du parti Frelimo, a été élu quatrième président depuis l'indépendance de ce pays d'Afrique australe en 1975.

Le Secrétariat technique de l'administration des élections ( STAE), l'organe exécutif de la Commission électorale nationale ( CNE), a déclaré que M. Nyusi de 55 ans, a remporté 57,3% des voix lors de la présidentielle du 15 octobre, et Afonso Dhlakama, le leader et candidat du principal parti d'opposition, la Renamo, a gagné 36,61% des voix.
Daviz Simango, le candidat du parti de l'opposition le Mouvement démocratique du Mozambique (MDM) et maire de Beira, a obtenu 6,36%.
Le STAE a également annoncé que le Frelimo a également remporté les élections législatives et provinciales, avec 144 sièges au Parlement de 250 membres et 485 sièges dans les assemblées provinciales. La Renamo a gagné 38 sièges pour augmenter son total à 89, et le MDM est passé de 8 à 17 sièges en troisième.
Quant aux assemblées provinciales, la Renamo a gagné 295 sièges, alors que le MDM a remporté 31 sièges.
En vertu de la loi, le Conseil constitutionnel du pays, le corps en charge des questions électorales, dispose de 45 jours pour valider les résultats.
La Renamo a revendiqué mardi la victoire aux élections générales, et a déclaré qu'il ne va pas accepter les résultats qui ne correspondent pas avec son propre compte, lors de la conférence régionale du parti tenue à Beira.
En outre, les autorités de la police du pays ont annoncé jeudi que la police est en train de renforcer son contingent dans toutes les régions du pays, afin de maintenir la tranquillité et le calme après l'annonce des résultats des élections, jeudi après-midi.
Les incidents sont très attendus dans les régions centrales et septentrionales du pays, notamment dans les provinces de Sofala et de Zambezia où l'opposition a un soutien important.
Près de 11 millions de Mozambicains ont été inscrits pour voter, mais d'après les informations du STAE, seulement 5,33 millions ont voté lors des élections du 15 octobre.
L'un des analystes politiques les plus connus du pays, Gustavo Mavie, a laissé entendre sur les ondes de la radio d'Etat du Mozambique mercredi matin que le rejet par M. Dhlakama des résultats partiels a été influencé par les puissances occidentales, comme les Etats-Unis et l'Allemagne.
La station de télévision d'Etat TVM a également rapporté mardi soir que le gouvernement mozambicain a appelé mardi les ambassadeurs de certains pays occidentaux à Maputo pour se plaindre sur ce qu'il a décrit comme une ingérence dans ses affaires intérieures, surtout après la publication des premiers résultats des élections générales.
La station officielle a nommé les ambassades des États-Unis, de l'Allemagne et du Canada comme certaines missions qui ont organisé des réunions séparées avec les dirigeants des partis d'opposition pour exprimer son soutien aux intentions du parti de l'opposition, la Renamo à rejeter les résultats officiels et pousser pour un gouvernement d'union nationale.
"Le gaz naturel et le charbon que nous découvrons dans notre pays à causer des ennuis. Ces pays ont leurs yeux fixés sur eux", a noté M. Mavie dit, ajoutant que M. Dhlakama et M. Simango doivent reconnaître les résultats, parce que "les gens ont choisi celui qui doit les gouverner".
Un autre analyste politique à Maputo, Eugenio da Camara, a déclaré que le vainqueur de l'élection présidentielle aura sur sa table des questions brûlantes pour résoudre, comme, pour apporter la paix durable dans le pays qui est sur le point de la guerre et de ses citoyens suite aux pourparlers que tiennent le gouvernement avec la Renamo chaque semaine, et la gestion des sources minérales sous découverte à travers le pays qui vient de connaitre un boom des ressources. Fin



Autres titres
Bénin Arrestation de l'opposante Reckya Madougou: le récit de Frédéric Joël Aïvo 
Congo RDC Felix Tshisekedi décline sa vision stratégique d’une union africaine au service des peuples 
Côte D'Ivoire Déclaration de patrimoine: les députés de 2011-2016 et actuels invités à se soumettre à l'exercice 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com