AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Tanzanie La consommation de viande de brousse menace la faune


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Les défenseurs de la faune dans le nord de la Tanzanie ont appelé jeudi le gouvernement à faire face à l'augmentation du trafic et de la consommation illicite de viande de brousse, une nouvelle menace qui vient peser sur la faune et le secteur touristique de ce pays.

Si on ne prend pas en charge ce problème, il pourrait s' aggraver jusqu'à menacer tout le secteur touristique, qui reste l' un des plus importants contributeurs au PIB national.
Adam Nswila, un expert du tourisme basé à Arusha, a déclaré à Xinhua que le braconnage de viande de brousse à des fins de subsistance avait atteint des niveaux sans précédent, tandis que la vente de ces viandes est en plein essor.
"La viande de brousse est une autre menace sur laquelle nous devons travailler si nous voulons assurer la pérennité de ce secteur (touristique) pour les générations à venir", a déclaré M. Nswilla, soulignant que les braconniers s'en prennent même aux girafes, animal qui est l'icône respectée et le symbole national du pays.
Cet expert du tourisme a mis en garde que si l'on n'enrayait pas cette tendance, cet animal innocent serait bientôt au bord de l'extinction.
La viande de brousse rencontre une forte demande dans les grandes villes de Tanzanie comme Arusha et Dar es Salaam.
L'un des habitants d'Arusha, Eliud Minja, a déclaré que la viande de brousse était si demandée parce qu'elle est bon marché et qu'une partie de la population pense que la viande d'animaux sauvages ne peut contenir aucune maladie.
Il a évoqué certaines zones d'Arusha dans lesquelles la viande de brousse est particulièrement appréciée, comme Kisongo, Kwa Mrombo ou Ngaramtoni, ainsi que d'autres zones dans le centre- ville.
Le responsable de développement de la communauté du parc nationale du lac Manyara, Inga Ibrahim, a reconnu que le braconnage de viande de brousse était un nouveau défi pour les efforts de préservation car elle se répand dans les zones protégées aussi bien que dans les zones non protégées.
Des méthodes incompatibles avec une exploitation durable sont utilisées pour abattre ces animaux, y compris les pièges, les flèches, les lances et parfois le poison.
Les braconniers du nord de la Tanzanie prennent principalement pour cible les antilopes, les zèbres, les impalas, et parfois de grands animaux comme les buffles et les girafes.
Il a cité quelques-uns des domaines qui sont très populaires pour la viande de brousse à Arusha, comme Kisongo, Kwa Mrombo, Ngaramtoni et certaines zones de centre-ville. Les braconniers du nord de la Tanzanie prennent principalement comme cibles des antilopes, des zèbres, des impalas, et parfois de gros animaux comme buffles et girafes. Fin



Autres titres
Burkina-Faso Mobilité urbaine: Roch Marc Christian Kaboré lance la réhabilitation de la rocade Sud-Est du boulevard Tansoba 
Togo Locales : Une affaire de logo divise Hervé Piza et le député Obeku dans la commune Wawa 1 
Togo La DTB contre la souscription pour la mise en place du HCTE 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com