AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Tanzanie Un chargement de faux cosmétiques saisi dans le nord de la Tanzanie


Société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Un chargement de cosmétiques de contrefaçon a été saisi jeudi lors d'une descente surprise dans des entrepôts dans la ville touristique d'Arusha dans le nord de la Tanzanie.

Les autorités du nord de la Tanzanie ont déclaré à Xinhua que ce chargement de faux cosmétiques était dissimulé dans un entrepôt utilisé pour stocker des céréales.
Damas Matiko, directeur de l'autorité tanzanienne des produits alimentaires et pharmaceutiques (TFDA) dans la région nord, a indiqué que les produits cosmétiques confisqués n'étaient pas autorisés à la distribution de détail dans ce pays car ils ne remplissaient pas les normes de consommation.
"Il est très difficile de dire d'où venaient ces produits cosmétiques avant d'arriver en Tanzanie. Nous travaillons à établir la source de ces produits cosmétiques dangereux", a déclaré M. Matiko.
Les produits confisqués comprenaient des produits de blanchissement de la peau comprenant des substances actives telles que de l'hydroquinone, du mercure et des corticostéroïdes.
Quelque deux tonnes de ces cosmétiques interdits dans le pays ont été retrouvés dans l'entrepôt, selon le directeur.
La TFDA a détruit ce chargement de faux cosmétiques, en collaboration avec d'autres agences de sécurité, et le propriétaire de l'entrepôt a été arrêté pour la détention de ces produits "nocifs".
Cette saisie a été réalisée grâce à une inspection surprise menée à Arusha.
La ville d'Arusha est proche de la frontière entre la Tanzanie et le Kenya, et sert de ce fait de lieu de passage pour des produits de contrebande.
"C'est pourquoi nous effectuons des inspections régulières dans tous les magasins de gros et de détail", a déclaré M. Matiko.
La responsable de la santé du conseil municipal d'Arusha, Angela Mogitu, a appelé la population à rester vigilante lorsqu' elle achète des produits dans des magasins.
Lors de cette inspection, certains des articles ne portaient pas d'immatriculation de la TFDA, tandis que d'autres produits ont été trouvés dans les rayons de magasins alors qu'ils avaient déjà dépassé leur date d'expiration, a-t-elle dit.
Ces produits peuvent entraîner des complications graves et parfois fatales, a-t-elle souligné. Fin



Autres titres
Togo BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui 
Sénégal L’ultime hommage de la nation à Tanor Dieng émeut la presse sénégalaise 
Maroc Enseignement, économie et sport au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com