AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Île Maurice Remise en liberté sous caution de l'ancien PM Ramgoolam


Société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

L'ancien Premier ministre mauricien Navin Ramgoolam a été remis en liberté provisoire samedi après être passé devant la Bail and Remand Court (Cour des détentions provisoires et de liberté sous caution) à Port-Louis.

L'ancien Premier ministre avait été arrêté vendredi soir sous deux chefs d'accusation provisoire : complot pour pervertir la justice et blanchiment de fonds.
Après avoir passé une partie de la nuit en détention en cellule policière, l'ancien Premier ministre a été présenté en Cour samedi à la mi-journée et les auditions se sont poursuivies jusqu'à 17 heures 30 locales (13 h 30 UTC).
Le magistrat Mme Shefali Ganoo a finalement accédé à la demande des avocats de la défense pour une remise en liberté conditionnelle. L'ancien Premier ministre a accepté de remettre à la police ses deux passeports, l'un mauricien et l'autre britannique et de respecter les conditions imposées par la police pour une liberté surveillée. Il a dû s'acquitter d'une caution de 6 500 USD pour sa liberté et d'une reconnaissance de dette de 33 000 USD pour chacun des chefs d'accusation.
Navin Ramgoolam est accusé d'avoir "menti" dans une affaire d' agression et de vol dans son campement. Les faits remontent au 3 juillet 2011. Il aurait également "donné des instructions" à un homme d'affaires pour que celui aille porter plainte en se faisant passer pour le gardien du campement.
Par ailleurs, Navin Ramgoolam aurait nié sa présence sur les lieux alors que plusieurs témoins dont l'homme d'affaires, l' ancienne compagne de ce dernier et des gardiens de sécurité ont affirmé le contraire, selon la police.
Les anciens numéros 2 et 3 de la police mauricienne qui avaient enquêté sur cette affaire ont été suspendus depuis la réouverture de l'enquête. Cette affaire est liée à la mort en détention policière d'un suspect arrêté dans le cadre de la première enquête.
Lors de l'arrestation de Navin Ramgoolam vendredi, la police a procédé à une perquisition dans sa résidence principale et y a découvert deux valises bourrées d'argent en devises étrangères pour un montant de plus de 600 000 USD.
Selon le porte-parole de la police, les enquêteurs s'attendent à trouver une somme supérieure à 3 millions USD dans les coffres. Fin



Autres titres
Bénin Cotonou: interdiction des ventes à la sauvette et mendicité aux feux tricolores 
Sénégal Arrestation d’Ousmane Sonko/Manifestations violentes: la réaction du gouvernement 
Egypte Trophée Africa Road Builders 2021: le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, lauréat 2020, recevra son prix fin mars 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com