AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Zambie La Zambie réduit son objectif de croissance pour 2015


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Le gouvernement zambien a révisé à la baisse ses projections de croissance économique pour 2015 en raison de pressions intérieures et extérieures, a déclaré mardi un haut responsable.


Le ministre des Finances Alexander Chikwanda a déclaré que la croissance du pays était désormais estimée à 5,8%, contre 7% dans les projections du budget 2015.
Dans un discours devant le Parlement zambien, le ministre des Finances a déclaré que la croissance économique avait été impactée négativement par le faible rythme d'essor des secteurs minier et agricole, en raison de circonstances imprévues.
Le ralentissement de l'économie mondiale a également eu un effet négatif sur la croissance économique de la Zambier.
Le secteur agricole a souffert des faibles précipitations au cours de cette saison, ce qui a réduit la production de maïs, aliment de base du pays, à 2,6 millions de tonnes au cours de la saison agricole 2014-2015, soit 21,9% de moins qu'en 2013-2014 où la production s'était élevée à 3,5 millions de tonnes.
Dans sa déclaration ministérielle présentant les performances du budget 2015 sur les cinq premiers mois de l'année, le ministre zambien a déclaré que la croissance du secteur minier devrait selon les prévisions connaître un ralentissement, ajoutant que le gouvernement n'atteindrait pas les objectifs de production envisagés jusqu'à présent pour ce secteur, si l'on se base sur les chiffres du premier trimestre de l'année.
La production de cuivre au premier trimestre s'est élevée à 164. 386 tonnes, contre 179.584 tonnes sur la même période en 2014, a-t- il dit.
Le ministre a attribué cette faiblesse du secteur minier à la chute des cours du cuivre mondiaux, liée à la baisse de la demande.
Le ministre zambien a indiqué que le ralentissement de la croissance des secteurs agricole et minier aurait des conséquences négatives sur les autres secteurs de l'économie tels que le commerce extérieur, dont les exportations de cuivre représentent 70% des recettes. Fin



Autres titres
Bénin Arrestation de l'opposante Reckya Madougou: le récit de Frédéric Joël Aïvo 
Congo RDC Felix Tshisekedi décline sa vision stratégique d’une union africaine au service des peuples 
Côte D'Ivoire Déclaration de patrimoine: les députés de 2011-2016 et actuels invités à se soumettre à l'exercice 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com