AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Le désarmement de l’ex-RSP dans l’impasse




AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Après la fin du coup d’Etat perpétré par le RSP, le processus de désarmement de ce corps de l’armée burkinabé a du plomb dans l’aile. Un communiqué de l’état-major des armées a annoncé une " impasse" due soit au refus des ex-RSP ou au comportement du Général Gilbert Diendéré.

Un communiqué de l’état-major des armées signalant une "impasse " dans le désarmement de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle.

En dépit des efforts déployés par les communautés internationale, régionale et sous régionale, ainsi que les autorités religieuses et coutumières, le processus de désarmement né de l’accord entre l’armée loyaliste et les putschistes et décidé par la Conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO tenue le 22 septembre 2015, se trouve dans une impasse depuis le dimanche 27 septembre 2015 marquée par :

– Le refus des militaires de l’ex Régiment de sécurité présidentielle de poursuivre le désarmement en créant des incidents et en agressant le personnel chargé de cette mission ;
– Le comportement ambigu du Général Diendéré Gilbert.

Ainsi, les Forces Armées Nationales (FAN) voudraient-elles appeler l’attention des vaillantes populations du Burkina et particulièrement celles de la ville de Ouagadougou et environnants de rester vigilantes, de signaler aux Forces de défense et de sécurité tout comportement suspect qu’elles viendraient à constater et de se tenir prêtes à appliquer les mesures de sécurité qui pourraient être données incessamment.

Les FAN réaffirment leur ferme volonté à faire respecter les dispositions prises par les autorités politiques et prennent à témoin l’opinion nationale et internationale de cette situation d’impasse.

Etat-major général des armées

Le gouvernement de Transition a proclamé la dissolution du RSP le vendredi 25 septembre dernier lors d’un conseil des ministres. Les forces Armées Nationale ont entamé le désarmement le même jour. Sauf que cette mesure prise face à des récalcitrants, a été freinée samedi matin, avant de se poursuivre dans l’après-midi. Les éléments du RSP demandaient des garanties avant de rendre leurs armes.




Autres titres
République Centrafricaine Le mandat de la MINUSCA renouvelé d'un an avec 900 militaires supplémentaires 
Mali Enlèvement du président du tribunal de Niono: les FAMa en mission de poursuite 
Sénégal Dakar abrite le 4ème forum international paix et sécurité 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com