AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Zimbabwe Un autre hebdomadaire supprime la version imprimée dans le contexte de difficultés économiques


Economie et Finances

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

L'hebdomadaire "The Zimbabwean" s'est incliné devant les pressions financières en cessant la publication de sa version imprimée, optant à la place pour une publication en ligne.

Cet hebdomadaire privé était publié depuis 11 ans, mais l'éditeur Wilf Mbanga déclare que la publication continuerait sous forme de service d'actualité en ligne et de plateforme d'information pour la communauté.
"Cela a été une route longue et tortueuse avec beaucoup de hauts et de bas", affirme M. Mbanga, évoquant aussi le manque de publicités.
Selon lui, les publicitaires ont peur de faire de la publicité pour The Zimbabwean, largement considéré comme un journal "d'opposition", dépendait également des donateurs.
"The Zimbabwean" est le troisième journal à supprimer sa version imprimée en 2015 après "Zimbabwe Mail" le 18 mars et "Southern Eye" le 1er avril, publiés désormais en ligne.
Le plus grand journal du pays, "Zimbabwe Newspapers", a également ressenti les secousses d'une économie volatile.
L'Union des journalistes du Zimbabwe (ZUJ) a exprimé son inquiétude, plus tôt cette année, sur la fermeture de journaux et a exhorté les médias à mettre en œuvre des modèles d'entreprises viables.
Le secrétaire général de ZUJ, Foster Dongozi, a déclaré que la fermeture de journaux est inquiétante car cela a affecté la sécurité d'emploi des journalistes et des travailleurs des médias.
"La fermeture de journaux est une grande préoccupation pour nous car bon nombre de nos membres sont confrontés à un avenir incertain. Nous ne sommes pas seulement préoccupés par la fermeture de journaux mais aussi parce que nous ne savons pas s'ils seront en mesure de payer ce qui est dû aux journalistes ou pas", a-t-il affirmé dans un communiqué.
Les analystes des médias ont attribué les problèmes auxquels est confrontée l'industrie de la presse aux prix élevés des journaux, au manque de publicités, à la perte de petites annonces et à l'émergence des médias en ligne.
Outre les publications en ligne, les médias sociaux prennent également le dessus sur les journaux, du fait que beaucoup de gens ayant des téléphones mobiles diffusent rapidement les images des incidents. Fin



Autres titres
Togo Évaluation 2017 des politiques et des institutions en Afrique (CPIA) : une situation globalement identique à celle de 2016 
Niger L'Union européenne débloque 138 millions d'euros d'aides humanitaire et au développement en faveur de la région africaine du lac Tchad 
Afrique Validation par les experts régionaux d’un acte additionnel destiné à améliorer les opérations douanières en Afrique de l’ouest 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com