AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Madagascar Madagascar améliore son intégration dans les marchés internationaux (Banque mondiale)


Economie et Finances

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Madagascar améliore son intégration dans les marchés internationaux et a procédé à la mise à jour de l'Etude diagnostique sur l'intégration du commerce (EDIC), a affirmé mardi dans un communiqué la Banque mondiale.


La Banque mondiale a publié mardi le rapport EDIC 2015 pour Madagascar, rapport destiné à identifier les principaux obstacles à l'intégration du pays dans les marchés internationaux et à proposer des recommandations pour en améliorer la performance.
"La politique commerciale de Madagascar doit se concentrer tout autant sur les importations que sur les exportations", a souligné ce rapport, en plus "des réformes internes visant à supprimer les entraves au commerce".
"Il s'agit entre autres de la réduction du coût de la transformation des intrants intermédiaires en produits finis, et celui du transport vers les marchés destinataires", ont révélé les experts de la Banque mondiale, relevant "l'éloignement géographique de Madagascar de la plupart de ses marchés d'exportation".
"Les frais de transport vers les marchés de destination restent élevés, et les délais de transport sont généralement longs".
D'après la Banque mondiale, "les résultats à l'exportation, affectés par la crise politique intérieure et les crises internationales, ont été très volatiles ces dix dernières années, et les exportations restent limitées".
Le rapport EDIC 2015 a noté "des exportations concentrées pour Madagascar vu que 10 produits représentent encore 56 % des exportations totales de marchandises".
"En 2012, les dix plus gros exportateurs représentaient plus de 38 % de l'ensemble des exportations de Madagascar", a précisé la Banque mondiale dans son rapport, ajoutant qu'"environ un tiers des entreprises ne parviennent pas à maintenir les exportations en 2013".
"La politique commerciale de Madagascar doit prendre en compte le fait que dans l'économie mondiale actuelle, les processus de production sont de plus en plus spécialisés et mis en œuvre par des entreprises réparties dans le monde entier", ont recommandé les experts de la banque mondiale dans le rapport EDIC 2015.
"Le gouvernement devra développer une stratégie de compétitivité qui devra aller au-delà de la nouvelle proposition de stratégie d'exportation, en vue de réduire les coûts d'exploitation des entreprises et d'accroître leur compétitivité", ont proposé les experts.
Par ailleurs les économistes de la Banque mondiale ont souligné "l'importance de l'accès aux compétences requises, les intrants intermédiaires (importés), et des règles du jeu équitables permettant un traitement transparent et cohérent des entreprises et des particuliers".
Un atelier de deux jours a débuté mardi, à Antananarivo, capitale de Madagascar regroupant une centaine de participants issus de l'administration publique, du secteur privé et de la société civile autour des obstacles à l'intégration du commerce malgache. Fin



Autres titres
Sénégal Parlement: ce que gagne un député sénégalais 
Togo Thomas Koumou : « …la politique économique ne nous permet à ce jour d’espérer une amélioration » 
Togo Thomas Koumou à propos de Togocom : « Il apparaît des incohérences graves dans les chiffres annoncés par les gouvernants » 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com