AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Madagascar Quatre réformes permettent à Madagascar d'améliorer le climat des affaires (Banque mondiale)


Economie et Finances

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Quatre réformes ont permis l'amélioration du climat des affaires à Madagascar, d'après la Banque mondiale dans son rapport annuel «Doing business» sur la facilité de faire des affaires.


La Banque mondiale a récemment publié la nouvelle édition de son rapport Doing business évaluant la qualité et l'évolution du climat des affaires dans 189 pays dans le monde.
Selon la banque mondiale, "quatre réformes ont permis cette amélioration du climat des affaires à Madagascar, et ont concerné l'obtention de crédit, l'enregistrement de la propriété, la protection des investisseurs minoritaires et le commerce transfrontalier".
Dans un communiqué publié jeudi, la banque a déclaré que "Madagascar gagne deux places dans l'édition 2016 du rapport Doing Business, par rapport à l'édition précédente".
"Alors que le pays occupait le 166e rang sur 189 économies (classement réajusté suivant la nouvelle méthodologie) dans le rapport Doing Business, il passe cette année au 164e rang".
Coralie Gevers, country manager de la Banque mondiale à Madagascar s'est félicité que "c'est une progression encourageante, même si elle est relativement timide".
Il s'agit maintenant de maintenir les efforts sur le moyen et le long terme, afin que les réformes bénéficient à la création d'emplois et à la croissance économique, et la Banque mondiale est prête à accompagner Madagascar dans cette direction, a-t-il affirmé.
"Nous avons commencé les réformes, et nous avons mis en place tous les outils nécessaires pour améliorer notre climat des affaires", a expliqué Eric Andriamihaja, directeur général de l'organisme de promotion de l'investissement dans le pays, l'Economic Development Board of Madagascar(EDBM).
"Nous sommes convaincus que nous aurons de meilleurs résultats dans le futur", a-t-il espéré.
Cette étude mondiale publiée le 28 octobre a mentionné par contre un recul de Madagascar sur les réformes pour faciliter l'ouverture d'un business, après la décision prise par les autorités fiscales d'exiger un chèque de banque certifié pour les paiements. Fin



Autres titres
Togo Thomas Koumou à propos de Togocom : « Il apparaît des incohérences graves dans les chiffres annoncés par les gouvernants » 
Burkina-Faso Vers l’adoption générale des lampes LED dans les ménages et administration 
Burkina-Faso Communiqué: Disponibilité du gaz dans les stocks de la SONABHY 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com