AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Formation de nouveaux élèves douaniers sur fond de contestation




AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le Capitaine Marcellin Laourou, Secrétaire Général du syndicat des Douanes du Bénin (Sydob) a animé une conférence de presse, jeudi 07 janvier 2016 à Cotonou pour dénoncer le marché de dupe et le jeu flou que le gouvernement entretien au sujet de la formation des élèves douaniers, admissibles au concours à polémique.

Le Capitaine Laourou a fustigé le fait que malgré le concours frauduleux dénoncé, le gouvernement s’entête à envoyer les nouveaux admis en formation dès lundi 11 janvier 2016. Cette décision a été prise sans que le comité mis sur pied pour élucider le recrutement frauduleux ne soit informé.

Le comité n’a même pas été consulté avant la fixation de la date de formation des nouveaux admis à ce concours frauduleux. "Ça c’est de la provocation et la violation flagrante de l’article 34 de notre statut", indique le Capitaine Marcellin Laourou pour qui, le gouvernement "nous tournent en bourrique. Ils nous ont provoqué, et nous allons répondre. Ils nous aurons sur le dos".

Courant octobre 2015, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la douane du Bénin, Marcellin Laourou, a fait une déclaration de presse, au nom du bureau directeur du syndicat et au nom des syndiqués pour exprimer le mécontentement des agents de la Douane face au gouvernement quant au nombre pléthorique d’admis à la Douane au dernier concours d’entrée à la Fonction publique.

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et des Réformes administratives a déclaré 502 personnes admises lors de la proclamation des résultats des différents concours au profit du ministère de l’Économie et des Finances. Ce nombre d’amis est considéré comme pléthorique par la Douane et contraire à l’esprit des négociations entre le Sydob et les différentes autorités dans le cadre de ce qui peut être fait en matière du quota à recruter. L’article 34 de la nouvelle loi impose que le syndicat soit associé pour fixer le quota à déclarer admis.

L'AUTEUR
Africahotnews


Autres titres
République Centrafricaine Bangui: un nouveau commissariat pour le quartier de Boeing 
République Centrafricaine Le chef de la MINUSCA aux communautés des 3e et 5e arrondissements de Bangui: « la sécurité est avant tout une volonté de vivre ensemble » 
Togo Sécurité : Le Togo dispose désormais d’une feuille de route pour la mise en œuvre du projet ATT-OP II 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com