AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Ouganda Les réseaux sociaux bloqués alors que les Ougandais se rendent aux urnes


Politique

Apanews | | Commenter |Imprimer

Alors que le vote a débuté ce jeudi matin pour les élections présidentielle et législatives en Ouganda, beaucoup d’Ougandais se sont vus dans l’impossibilité de se connecter aux réseaux sociaux comme Facebook, WhatsApp et Instagram en raison de l’accès à ces medias qui a été apparemment limité.

La Commission ougandaise des communications (UCC) a confirmé qu'il a bloqué les plates-formes de réseaux sociaux.

Godfrey Mutabazi, le Directeur exécutif de la Commission a confirmé la mesure, expliquant qu'elle ne durera que quelques jours avant d'ajouter que les Ougandais auront à nouveau accès aux plateformes concernées après les élections

La Commission a par ailleurs souligné que ces réseaux ont été bloqués pour prévenir les troubles et les provocations de la violence telles que les annonces et les fausses annonces qui, selon eux, peuvent menacer la sécurité du pays.

Les services bancaires par téléphonie mobile ont également été bloqués par le même organe.

Quelque 15 millions d'Ougandais sont appelés aux urnes ce jeudi pour des élections générales marquées par un retard de cinq heures à l'ouverture des bureaux de vote dans la capitale, Kampala, et les zones périphériques.

La Commission électorale (CE) a publié un communiqué reconnaissant le retard dans le démarrage du vote, appelant les électeurs au calme.

Le matériel de vote est arrivé dans les bureaux de vote à travers le pays avec un retard de près de cinq heures, selon la CE

Les zones qui ont connu ce retard comprennent le district de Wakiso situé à 10 kilomètres de la capitale et la ville de Kampala où les soldats déployés pour assurer la sécurité ont aidé à distribuer le matériel de vote à son arrivée.

Les Ougandais se sont rendus en masse dans les bureaux de vote pour élire un nouveau président et renouveler les sièges des 290 députés. 

Le président Yoweri Museveni, arrivé au pouvoir après une guérilla de cinq ans brigue un cinquième mandat dans ce scrutin décrit par les observateurs politiques comme l'élection la plus serrée de l'histoire du pays.

Le président ougandais âgé de 71 ans fera face à sept autres candidats, dont le vétéran opposant Kizza Besigye, 59 ans considéré comme son principal challenger. 



Autres titres
Togo La crise togolaise au menu d’une conférence-débat à Abidjan 
Togo Protestation des pro–Kpatcha à Kara : Réalité ou manipulation ? 
Togo Un mini sommet de la CEDEAO sur la crise politique 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com