AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Un statut légal accordé à l’opposition ivoirienne


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Désormais, la classe politique d’opposition pourra exercer dans un cadre légal. Un projet de loi portant statut de l’opposition en Côte d’Ivoire a été adopté au dernier conseil des ministres.

Le gouvernement a adopté mercredi en conseil des ministres un projet de loi portant statut de l’opposition politique. Selon le communiqué sanctionnant la rencontre, ledit projet de loi " définit le cadre légal d’exercice des partis et groupements politiques, institue un chef de l’opposition, fixe les règles et procédures qui permettent de le designer et précise les droits et obligations de l’opposition ", indique le texte.

L’adoption de ce projet de loi s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement ivoirien à renforcer la démocratie et la cohésion sociale. Le communiqué ajoute que le projet de loi vise à "consolider la démocratie et à renforcer le rôle des partis se réclamant de l’opposition dans la construction de l’unité et de la cohésion nationales ".

Le chef de l’opposition devrait être le candidat ou le chef du parti ou groupement politique arrivé deuxième à la dernière élection présidentielle. Ainsi, pour le gouvernement, l’opposition aura pour obligation, entre autres, de respecter la Constitution, de contribuer au développement de l’esprit démocratique, de défendre les intérêts de la nation, de promouvoir le dialogue politique, de proscrire l’usage de la violence comme mode d’expression politique.

Selon la réglementation en vigueur dans le pays, des partis politiques bénéficieront aussi de financement sur fonds public.







L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Togo Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes 
Togo Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs 
Togo « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et inadéquats à nos réalités » selon Akakpovi Gamatho 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com