AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Après 7 ans, les Avocats de Kpatcha Gnassingbé privilégient un règlement à l’amiable


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

12 Avril 2009, c’est le jour où les éléments de la force d’Intervention Rapide ont mené un raid contre le domicile de Kpatcha Gnassingbé, avant que ce dernier ne soit arrêté le lendemain devant l’ambassade des Etats-Unis au Togo. Il sera condamné en septembre 2011 à 20 ans de réclusion ferme. Une peine qu’il purge depuis 7 ans.

Atteinte à la sureté de l’Etat, c'est le principal chef d'accusation contre celui qu'on présente comme l’instigateur d’une tentative de coup d’Etat contre son demi-frère, Faure Gnassingbé.

Après moult tentatives de ses avocats pour qu’il recouvre la liberté avec ses compagnons de détention, il demeure évident que ceux-ci ont encore du chemin à faire. L’un de ses Avocats, Me Zeus Ajavon, préconise un règlement à l’amiable et dans un cadre familiale.

« Nous sommes allés devant le groupe de travail de détention arbitraire des Nations unies qui a déclaré que Kpatcha et ses co-accusés sont détenus de façon arbitraire suite à la décision de la CEDEAO qui a demandé qu’on les libère immédiatement. A ce jour, cela n’a pas été fait. Nous savons aussi que Kpatcha Gnassingbé a demandé à ses avocats de surseoir à leur intervention. En tant que premier Avocat de Kpatcha Gnassingbé, je préfère un règlement négocié, un règlement à l’amiable. C’est sur cette voie que je suis en train d’essayer de trouver une solution. Je suis convaincu que dans ce cadre là il n’y a pas de raison pour qu’on ne trouve une solution afin que tous les détenus puissent chacun retrouver sa famille » a-t-il laissé entendre.

Pour un pays qui est membre du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies et qui se proclame "bon élève" en ce qui concerne le respect des droits humains, ces aberrations devraient cesser.

A ce jour, ils sont 7 à croupir dans les geôles, après la libération de certains.

Magnim (stagiaire).





Autres titres
Togo La 'loi Boukpessi' vue par les Togolais 
Togo Prof. Apédo-Amah dézingue le pouvoir et chiffonne l’opposition 
Togo David Kpelly : « J’utilise mes mots pour l’éradication d’une dictature violente » 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com