AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Vers l'augmentation du coût de l'eau du robinet


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Dans le cadre de la restitution des résultats d’une étude tarifaire de l’eau potable en milieu urbain, la Société de Patrimoine de l’Eau et de l’Assainissement en milieu urbain et semi-urbain (SP-EAU) a annoncé une probable hausse des prix de la denrée vitale au Togo. Pourtant, se plaint-on depuis belle lurette de la médiocrité accablante dans la fourniture de l’eau potables et surtout de la mauvaise qualité de l’eau de robinet au Togo.

"Il y a plus dix (10) ans que le secteur de l’eau potable n’a pas connu d’augmentation du prix du mètre cube (m3) à la clientèle. Cet état de chose est dû aux problèmes socio-économiques que notre pays a connus il y a un bout de temps... Aujourd’hui, avec les réformes entreprises par l’Etat dans le sous-secteur de l’eau potable et de l’assainissement, il est question de voir si on ne pourrait pas augmenter les prix de l’eau au robinet, chez les consommateurs." Stipule le rapport, selon les notes de la Ligue des Consommateurs du Togo.

Pourtant, dans les centres urbains comme à Lomé, la fourniture de l’eau potable est très médiocre et limitée. Dans certains quartiers comme Tokoin Casablanca, Hédzranawé, Kégué, etc. les robinets sont bien installés, mais ne crachent aucune goutte d’eau. Pourtant, les factures sont toujours au rendez-vous à la fin du mois. Pour d’autres, il faut veiller la nuit pour en recueillir assez et ce, une ou deux fois dans le mois.

Pour ceux qui ont la chance d’en bénéficier, on se demande si c’est vraiment une eau potable, car, il n’est pas rare d’ouvrir son robinet et constater que c’est une eau boueuse qui jaillit dans le récipient. Et là, la fameuse société de distribution d’eau va arguer que cela est dû aux travaux d’entretien ou à une panne sur l’installation (peut être un tuyau cassé en pleine chaussée).

Loin de penser à remédier à ce phénomène dans la distribution de l’eau aux Togolais, on vise plutôt à doubler la cagnotte pour une eau salée, parfois odorante qu’on fournit à la population arguant que depuis 10 ans le gouvernement subventionnait l’eau à 50%.

Selon le rapport dudit cabinet, l’eau est actuellement vendue à 300 F CFA le m3 aux Togolais, alors qu'il devrait normalement coûter 600 F CFA soit 100F CFA de plus qu’un litre d’essence.

A combien faut-il donc vendre de l’eau aux Togolais ? 400, 500, 1000F ? Médite-t-on donc toute honte bue en plein "mandat social" et ce, avec la complicité de l’Union Européenne et de la Banque Mondiale qui ont commandité l'étude tarifaire.

Si en France par exemple, l’eau coûte en moyenne 3,5 Euros soit environ 2300 F Cfa le mètre cube, il est claire que la qualité du service et le niveau de vie ne sont pas les mêmes. Au nom de quoi au Togo, pense-t-on que les Togolais devraient payer de l’eau alors qu’elle est souvent servie à l’Etat brut ?

"Je ne crois pas qu'ils vont réussir ce projet d'augmentation du prix de m3 d'eau. En tout cas, nous jouerons notre partition" a déclaré Emmanuel Sogadji, président de la Ligue des Consommateurs Togolais.

A.L



Autres titres
Togo Des Béninois résidant à Lomé déplorent les violences intervenues dans leur pays 
Burkina-Faso Union économique et monétaire Ouest-africaine: un niveau de récoltes globalement satisfaisant 
Togo La GIZ au Togo poursuit son approche pour plus de candidatures féminines pour l’équité genre 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com