AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Rwanda Paul Kagamé nargue la CPI en invitant Omar El Bechir au sommet de l'UA


Diplomatie

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le 27e sommet de l’Union africaine (Ua) se tiendra au Rwanda dimanche prochain. A ce sommet, plusieurs chefs d’états africains et autres invités seront présents. Seulement, parmi les présidents, figurera un qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour Pénale Internationale (CPI). Il s’agit d’Omar el-Béchir, invité par Paul Kagamé.

Pour justifier cette invitation à Omar el-Béchir, l’argument développé par les autorités de Rwanda est simple. " Le Rwanda n'a pas ratifié le statut de Rome, traité fondateur de la CPI, et n'a donc "aucune obligation", ni "aucun droit" d'arrêter M. Béchir" a affirmé la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo lors d'un point presse à Kigali.

A priori, l’argument tient la route. Cependant, beaucoup d’africains et bien d’autres se demande à savoir, ce que fera exactement la CPI de Fatou Benssouda dans ce cas précis. Car, l’instance judiciaire internationale aurait selon les informations, adressé une lettre à Kigali lui demandant de l'aider à arrêter M. Béchir.

Mais Kigali se veut très clair, quiconque invité par l'Union africaine et qui sera là, sera bienvenu et sera sous la protection de ce pays".

Omar el-Béchir est visé par dix chefs d’accusation dont cinq chefs de crimes contre l’humanité, deux de crimes de guerre et trois de génocide, selon la fiche d’information publiée sur le site de la CPI.



Autres titres
Togo Prof Robert Dussey et Ivica DACIC ont eu une séance de travail à Lomé 
Côte D'Ivoire Le Chef de l’Etat a effectué une visite d’amitié et de travail au Gabon 
Togo Ce que la France pense des réformes constitutionnelles 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com