AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Cameroun 127 millions de dollars de la Banque mondiale au secteur de la santé au Cameroun


Economie et Finances

Apanews | | Commenter |Imprimer

La Banque mondiale a approuvé, jeudi, un financement d’un montant total de 127 millions de dollars destiné à accroître le recours aux services de santé et à améliorer la qualité de ces services au Cameroun, en particulier les services de santé de la procréation, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent et les services de nutrition.


Selon un communiqué de l’institution de Breton Woods reçu à APA, le financement comprend un crédit de 100 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et un don de 27 millions de dollars du Fonds fiduciaire du mécanisme de financement mondial (GFF).

D’après le communiqué, le projet appuiera l’élargissement progressif de la couverture du programme de financement basé sur les résultats (PBF) dans le pays ainsi que l’exécution d’autres interventions ayant un fort impact et appuyées par le GFF.

Ce programme couvre 25 pour cent de la population en 2016, et l’opération soutiendra son extension à 20 pour cent de plus de la population chaque année, de 2017 à 2020.

Durant la première phase (2016-2018), les activités viseront à couvrir les 36 arrondissements restants dans les trois régions de la partie septentrionale du Cameroun (Adamaoua, Extrême-Nord et Nord) afin de répondre aux besoins pressants et grandissants de leur population.

Pour Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, il est évident que « les autorités camerounaises, forte de six années d’expérience du financement basé sur les résultats considèrent qu’il est essentiel de procéder à ce type de financement pour renforcer l’efficacité de l’allocation et de l’utilisation des ressources destinées au secteur de la santé, améliorer la performance des agents sanitaires en accroissant leur motivation et leur satisfaction, et élargir le recours de la population aux services de santé essentiels en améliorant la qualité des services de santé ».

Les femmes, les adolescents et les enfants âgés de moins de cinq ans, ainsi que les populations déplacées et les réfugiés touchés par l’insécurité qui règne dans la région, bénéficieront de ces interventions.

Le projet a deux composantes qui visent à améliorer les résultats dans le secteur de la santé : le renforcement de la prestation des services de santé et le renforcement des institutions.



Autres titres
Sénégal Le kg d’arachide fixé à 210 F Cfa pour la campagne arachidière 
Niger Banque Africaine de Développement: la BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au Niger 
Côte D'Ivoire Marché de Sassandra: un projet pour dynamiser le commerce 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com