AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Fronde sociale et bradage foncier s'offrent la une des quotidiens béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’escalade dans les protestations syndicales a préoccupé les quotidiens béninois qui dressent également les noms de personnes impliquées dans les transactions foncières jugées frauduleuses par le gouvernement de Patrice Talon.


« Paralysie des hôpitaux : Les malades en danger de mort. L’intersyndicale passe à 72 heures de grève. Le Syntrasesh menace de débrayer sans service minimum dans les hôpitaux », titre Fraternité.

Selon le quotidien, l’Intersyndicale des ressources humaines en santé (Irhs) durcit le ton et les hôpitaux publics seront désormais paralysés durant 72 heures par semaine à compter de ce mardi.

Et la raison de cet état de chose découle, à en croire le canard, du mutisme observé par le gouvernement quant à la satisfaction des revendications des agents de santé qui dénoncent une suspension unilatérale des négociations par les autorités.

Et à la Nation d’ajouter : « Sit-in au ministère de la santé : Le Syndicat national des travailleurs des services de la santé humaine du Bénin (Syntrasesh) menace d’aller en grève sans service minimum ».

Au ministère de la Santé, a eu lieu lundi, un sit-in du Syntrasesh au cours duquel les militants de ce syndicat revendiquent les droits afférents à leur statut et fustigent le refus de dialogue érigé en système de gouvernance par le ministre de la Santé, détaille le quotidien de service public.

« Santé : les paramédicaux passent à 72 heures de grève, le Syntrasesh menace », renchérit Nord-Sud quotidien.
Cette levée de boucliers du monde syndical et l’unité de ton des centrales et confédérations syndicales font noter à l’Informateur que : « des moments difficiles s’annoncent pour la Rupture ».

Après les dénonciations et explications relatives au sulfureux dossier foncier, les révélations se poursuivent dans les colonnes des journaux qui dressent les noms des personnes physiques et morales impliquées dans l’affaire bradage de plus de 200 hectares relevant du domaine public sans toutefois omettre d’évoquer les mesures prises par le gouvernement.

« Cession de l’ex-champ de tir : la liste des acquéreurs frauduleux », assène Nord-sud quotidien.

« Vente du domaine public : liste des personnes et sociétés impliquées dans le bradage », écrit la Nation.
« Projet de budget général de l’Etat gestion 2017: Les députés s’imprègnent du contenu du document », informe La Nation.

Ceci, fait remarquer le journal, en prélude à l’examen proprement dit par la commission budgétaire de l’Assemblée nationale du projet de budget général de l’Etat gestion 2017.

Plus précis, l’informateur ajoute que les députés ont démarré depuis lundi 24 octobre, un atelier de formation et d’information sur le contenu du volumineux document et que les travaux placés sous la houlette de l’honorable Raphaël Akotègnon, président de la commission des Finances et des échanges et président de la commission budgétaire du Parlement prennent fin ce mardi.



Autres titres
Togo Entrée interdite aux engins à deux roues au grand marché de Lomé 
Togo Au Togo, plages et villages emportés par les vagues 
Côte D'Ivoire Super Ebony 2018: Traoré Tié Médandjé du quotidien L’Inter sacré meilleur journaliste 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com