AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin La sécurisation des aéroports nationaux au menu des journaux béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux parus ce lundi au Bénin, sans toutefois occulter les autres sujets de l’actualité, ont fait la part belle à la polémique suscitée par la désignation par le gouvernement de la société Morpho Dys pour la sécurisation des aéroports du pays.


«Le système de contrôle sera renforcé dans les aéroports », se réjouit La Nation, ajoutant que le contrat instituant le guichet unique a été revu au port de Cotonou.

Rapportant à cet effet les décisions du conseil des ministres du vendredi 18 novembre dernier, La Nation note que le gouvernement entre en partenariat avec la société Morpho Dys dans ce projet de sécurisation des plates-formes aéroportuaires du Bénin.

Et, selon le journal, le concessionnaire, dont les capacités techniques et financières sont avérées, propose une solution biométrique à base d’empreintes digitales et de reconnaissance faciale.

En plus, ses installations seront exploitées au profit de l’Etat, dans le cadre d’une délégation du service public, précise le quotidien de service.

« Marché de sécurisation des aéroports du Bénin : la ‘’Rupture’’, championne de gré à gré illégaux », dénonce Notre Voix qui révèle que la sécurité des aéroports du Bénin vient d’être confiée à une société créée seulement en avril 2016 en Côte d’ivoire.

Et Notre Voix de poursuivre que les compétences de l’ancien société Sécuriport sont bel et bien avérées et que cette rupture de contrat coûtera cher au trésor public avant de conclure que : « les aéroports sont pris en otage par le régime Talon ».

Sur le même dossier, Le Nokoué, lui, note que la procédure de désignation de la société Morpho Dys fait débat. Pour ce journal, des voix s’élèvent déjà pour dénoncer cette option du gouvernement que beaucoup assimilent au processus jugé obscur ayant conduit en 2010 au choix de Bénin contrôle pour gérer le Programme de vérification des importations (PVI).

« Morpho Dys, un faux truc pour induire Talon en erreur », renchérit Le Potentiel.

« Supposée décision de justice contre Sécuriport : Du dilatoire ! sécuriport ne prend pas les données à caractère personnel », juge pour sa part Matin Libre.
« Résiliation scandaleuse du contrat de Sécuriport dans les aéroports béninois : voici les risques encourus par le Bénin », écrit Nord-Sud Quotidien.

Investissement privé et lutte contre le terrorisme au programme de la visite du chef de l’Etat aux Emirats Arabe-Unis et Arabie Saoudite, dévoile le Matinal qui précise à l’instar de plusieurs quotidiens que le président de la République, Patrice Talon est en visite d’amitié et de travail aux Emirats Arabes Unis et en Arabie Saoudite dans le Moyen-Orient.

La plupart des quotidiens font remarquer que le président béninois va prendre part du 22 au 24 novembre prochains, à Malabo en Guinée-Equatoriale, au 4ème sommet Afrique Monde Arabe.

Toute chose qui suggère ce titre à First-infos : « Talon à l’assaut des pétrodollars ».

Sur le plan sécuritaire, Fraternité note en manchette que plusieurs commissaires de police ont été déchargés lors de la mutation du personnel de la police nationale.
A Cotonou, la mégapole, à l’exception du commissaire de Vodjè dans le 11ème arrondissement, tous les autres commissaires de police ont été déchargés. Les patrons des commissariats d’Abomey-Calavi, Natitingou, Porto-Novo et autres n’ont pas écharpé à cette razzia, détaille Fraternité.



Autres titres
Togo Au Togo, plages et villages emportés par les vagues 
Côte D'Ivoire Super Ebony 2018: Traoré Tié Médandjé du quotidien L’Inter sacré meilleur journaliste 
Burkina-Faso Communication gouvernementale: des étudiants de l’ISTIC en visite de courtoisie au SIG 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com