AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Ministère des Affaires étrangères: le Synapat exige une justice sociale


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le Syndicat national du personnel administratif et technique (Synapat) du ministère des Affaires étrangères, à travers une conférence de presse tenue le lundi 26 décembre 2016 à Cotonou, donne son point de vue du syndicat sur les 08 mois de gestion du ministère par l’actuel régime.

Les sujets abordés se résument aux réformes engagées dans le secteur de la diplomatie, les problèmes liés aux acquis-socio obtenus après de hautes luttes, ensuite des aspects positifs des 08 mois et enfin les approches de solutions. Parlant des réformes, le secrétaire général du Synapat-Mae, Servais Zohoun rappelle la fermeture de quatre ambassades et la transformation de trois en consulats généraux, le rappel de tous les chefs de missions à l’exception des chefs de missions de Copenhages et de Lagos, et le rappel de tous les agents ne faisant pas partie de l’effectif du Mae.

En outre, les travailleurs ont été surpris de voir leurs intérêts menacés. Parmi les décisions, le gouvernement a procédé à l’annulation des derniers titres d’affectation, à la réaffectation au niveau des postes fermés des diplomates à un autre poste, et des décisions de remise en cause des pouvoirs de recrutement, de l’encadrement du mouvement diplomatique….En résumé, le Synapat-Mae exige de la part du ministre, l’équité et la justice sociale dans les décisions la gouvernance.

Pour sa part, le secrétaire général de la Confédération des syndicats indépendants du Bénin (Cosi-Bénin), Noël Chadaré venu en soutien au Synapat-Mae, affilié à lui, n’est pas allé du dos de la cuillère pour dire ses mises en garde au ministre des affaires étrangères. Approuvant la fermeture des ambassades, il appelle néanmoins au respect des travailleurs, par un mode de gouvernance inclusif.

Le mode de nomination reste aux yeux du syndicaliste, comme une provocation à l’endroit du syndicat et de la Cosi-Bénin, qui n’hésiteront pas à aller par des moyens les plus rudes pour atteindre l’objectif. Loin de vouloir déstabiliser le régime, Noel Chadaré pense qu’il s’agit plutôt d’aider le régime à réussir son mandat.



Autres titres
Sénégal Politique et faits divers font les choux gras des quotidiens sénégalais 
Cameroun Fait divers et crise anglophone au menu des journaux camerounais 
Togo La menace de l’opposition fait les choux gras de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com