AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Reconnaissance: Patrice Talon refuse les cadeaux de fin d’année


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le chef de l’Etat refuse de recevoir les cadeaux de fin d’année, avertissent les ministres du gouvernement dans une correspondance que chacun a adressée à ses collaborateurs et autres responsables de son département ministériel.

Des cadeaux sont généralement distribués comme de petits pains en cette période de fin d’année et de début d’une nouvelle année. Ainsi, certains fonctionnaires, cadres et conseillers proches du pouvoir s’en servent pour acheter leurs places dans l’Administration ou pour se couvrir de garantie à leur poste.

A l’évidence, le président de la République, Patrice Talon est bien renseigné sur ces pratiques et veut bien se tenir à l’écart. C’est ainsi qu’il n’a eu aucune difficulté à refuser d’en recevoir. Il a commencé par ses propres ministres et membres de son cabinet auxquels il a rappelé ce principe. A leur tour, ils ont partagé à leurs collaborateurs et autres responsables dont les services et projets sont sous leur tutelle, cette importante préoccupation du chef de l’Etat.

Dans la correspondance de la Directrice de cabinet du ministre de l’Agriculture dont la teneur renseigne mieux, il apparaît en filigrane que c’est sur instruction du Président de la République qu’ils ont agi. Ainsi, le président de la République Patrice Talon ne veut pas de cadeaux de ses collaborateurs pour les fêtes de fin d’année. " (...) Le Président de la République, à l’occasion des fêtes de fin d’année, ne voudrait recevoir de cadeaux de votre part ni de vos collaborateurs", précise la note.

Le message s’adresse aux membres des cabinets ministériels, aux secrétaires généraux, aux directeurs centraux, aux directeurs techniques, aux directeurs des sociétés, offices, agences, sociétés d’Etat et autres structures. Il concerne aussi les coordonnateurs de projets et programmes et autres responsables de l’Administration.

Selon des sources proches de la présidence, les mêmes instructions auraient été adressées aux membres du gouvernement ainsi qu’aux collaborateurs du chef de l’Etat.



Autres titres
Au Soudan du Sud, les menaces à la liberté d’expression compromettent les efforts pour une paix durable (ONU) 
Mauritanie Le HCR se félicite de la délivrance de certificats de naissance aux réfugiés maliens au camp de Mbera 
Sénégal Circulation interurbaine: vers l’interdiction de rouler la nuit 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com