AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les enseignants fixent les conditions pour « une rentrée apaisée »




iciLome | | Commenter |Imprimer

Officiellement, la rentrée académique 2017-2018 est fixée au 25 septembre prochain. Les enseignants du primaire et du secondaire du secteur public posent leurs conditions pour une bonne entame.

Pour la prochaine rentrée scolaire, rien n’est gagné d’avance. En tout cas, c’est le constat qui se dégage suite à l’assemblée générale des enseignants regroupées au sein de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), organisée le 9 septembre dernier dans la ville de Notsè.

En effet, les « camarades » exigent « la nécessité de signer un accord Coordination-Gouvernement sur les avantages relatifs au statut particulier de l’enseignement en attendant son adoption avant la rentrée 2017-2018, la résolution définitive du problème de la CNSS, la résolution du problème des mutations punitives… ».

La CSET veut mettre les pressions sur ses interlocuteurs. C’est dans cette perspective, révèle Le Correcteur de ce matin, qu’un préavis de grève de 48 heures les 25 et 26 septembre serait déjà déposé sur la table de qui de droit.

Nous y reviendrons plus en détails.

A.H.



Autres titres
Togo Malaise au sein du monde de l’éducation au Togo : Les boursouflures langagières de Klassou pour entretenir le dilatoire 
Sénégal UCAD: les enseignants vacataires réclament sept mois d’arriérés de salaires 
Burkina-Faso De nouveaux débrayages dans le secteur éducatif 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com