AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les enseignants fixent les conditions pour « une rentrée apaisée »




iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Officiellement, la rentrée académique 2017-2018 est fixée au 25 septembre prochain. Les enseignants du primaire et du secondaire du secteur public posent leurs conditions pour une bonne entame.

Pour la prochaine rentrée scolaire, rien n’est gagné d’avance. En tout cas, c’est le constat qui se dégage suite à l’assemblée générale des enseignants regroupées au sein de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), organisée le 9 septembre dernier dans la ville de Notsè.

En effet, les « camarades » exigent « la nécessité de signer un accord Coordination-Gouvernement sur les avantages relatifs au statut particulier de l’enseignement en attendant son adoption avant la rentrée 2017-2018, la résolution définitive du problème de la CNSS, la résolution du problème des mutations punitives… ».

La CSET veut mettre les pressions sur ses interlocuteurs. C’est dans cette perspective, révèle Le Correcteur de ce matin, qu’un préavis de grève de 48 heures les 25 et 26 septembre serait déjà déposé sur la table de qui de droit.

Nous y reviendrons plus en détails.

A.H.



Autres titres
Togo Résumé de la rencontre gouvernement-CSET d’hier 
Togo La rentrée académique repoussée au 2 octobre prochain 
Côte D'Ivoire BTS 2017: la publication des résultats reportée 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 1   Abladjo | Lundi, 11 Septembre 2017
 

Nous devons maintenir une vigie jusqu a ce que ce régime tombe.

Mon Abladjo appelle tous les togolais ou qu'ils soient, a observer ce qui suit:

A midi pile au Togo, 12h GMT,

Tout togolais ou qu'il soit, dans la rue, dans la circulation, au travail, a la maison, doit observer 2 minutes de silence a la fin desquelles il doit chanter l'hymne nationale.

- Que tu sois au travail, si tu ne peux pas le faire, sors de ton travail, vas dans une rue indiscrete et fais le.
- Que tu sois dans la circulation, arretes ton véhicule et fais le.
- Que tu sois a la maison, sors devant ton portail dans la rue et fais le. Si tu ne peux pas sortir, fais le qu'en meme chez toi.

Il faut arreter toute activité dans le pays pendant 2 minutes tous les jours a 12h GMT. Suivi de l'hymne "Terre de nos aieux"


C'est une vigie qui permettra de maintenir la flamme allumée et une pression permanente sur le régime.


Restons vigilents et mobilisés


Faites distribuer par les réseaux sociaux .


Vaincons ou mourons.


Merci
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com