AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Marcel De Souza, le président de la Commission de la CEDEAO était chez Gilchrist Olympio


Politique

AfreePress | | 24 Commentaires |Imprimer

Le président de la Commission de la CEDEAO, le Béninois Marcel De Souza séjourne depuis mardi 12 septembre au Togo où il multiplie des rencontres avec la classe politique de l’opposition pour tenter de trouver une solution à la crise qui secoue le Togo depuis quelques semaines et met aux prises, le pouvoir de Faure Gnassingbé et son opposition.

La crise porte sur des questions de réformes constitutionnelles et institutionnelles réclamées par l’opposition regroupée autour du Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam. Des réformes envisagées par le pouvoir en place qui accepte de réviser les articles 52, 59 et 60 de la Constitution de 1992 rétablissant la limitation du mandat présidentiel et le mode de scrutin à deux tours.

Mardi 12 septembre, le président de la Commission de la CEDEAO, accompagné d’une forte délégation de l’organisation sous régionale, était au domicile du président de l’Union des Forces de Changement (UFC, opposition), Gilchrist Olympio. Dans une atmosphère qualifiée de « conviviale » par l’entourage de l’octogénaire, les deux parties ont fait le tour de l’actualité des derniers jours au Togo et exploré les pistes pour une sortie de crise acceptée par tous.

« Cette rencontre entre Marcel De Souza et Gilchrist Olympio est encouragée par plusieurs chefs d’Etats de la CEDEAO qui estiment que le fils de Sylvanus Olympio détient une grande partie de la clé pour la résolution du problème togolais », a confié un cadre de l’UFC ayant pris part aux discussions.

La CEDEAO, selon les informations recueillies par l’Agence de presse Afreepress, a salué les prises de positions « responsables » de l’UFC et exhorté son président national à s’impliquer davantage dans la résolution de la crise en cours au Togo. Marcel De Souza a préconisé la voie du dialogue et de la concertation pour la résolution des différends politiques dans le pays.

L’émissaire de la CEDEAO a rendez-vous ce mercredi avec le collectif des 14 partis à l’origine des manifestations de rue des 6 et 7 septembre derniers. La rencontre selon les indiscrétions, aura pour cadre, le siège de la BIDC à Lomé et portera sur les revendications de l’opposition.

Marcel De Souza se rendra ensuite chez le président de la République, Faure Gnassingbé pour le même exercice, a appris l’Agence de presse Afreepress.

A.Y.



Autres titres
Togo Communiqué RCDTI: Balayer ce qui est illégal au Togo n'est pas illégal 
Togo Diplomatie : Faits et gestes du soutien de la France à la dictature de Faure Gnassingbé 
Togo Brigitte Adjamagbo : «…Le premier moyen sur lequel nous comptons c’est le peuple, c’est la détermination du peuple » 
Plus de nouvelles




 24   mission impossible | Vendredi, 15 Septembre 2017
  S 'il a vraiment epouse la soeur De Faure, Donc c'est UN conflit d 'interet le fait meme qu'il a accepte cette mission nest pas normal

 23   Dodo | Vendredi, 15 Septembre 2017
  Réponse à 17-SIOUCOPE
  Marcel de Souza a épousé la sœur de Faure gnassigbe saura t il défendre les intérêts du peuple togolais?????

N est-il pas tenu parle clan de cette famille

 22   Mon pays va tres mal | Vendredi, 15 Septembre 2017
  Septembre 2017
Washington post.
One family has ruled Togo for 50 years. Huge protests are shaking its grip on power.
By Max Bearak
September 13

Protesters call for changes during an anti-government rally in Togo's capital, Lome, on Sept. 6. (Getty Images)
Barely a soul in Togo has known life under the rule of anyone but Faure Gnassingbé and his father, Gnassingbé Eyadéma.


The elder took control of the small West African nation in a 1967 coup. Ninety percent of Togo's population wasn't even born then.

In Togo, life expectancy is still shockingly low. In 38 years of misrule, Eyadéma did not build a hospital that could treat even his own heart disease. He died of a heart attack on a plane to France, the country he once fought for independence from.

To this day, Togo's biggest hospital lacks consistent running water; patients sometimes have to bring their own. Meanwhile, the president's cronies drive luxury vehicles.

On this 50th year of father-and-son rule, Togo's streets have erupted with people saying enough is enough.

 21   Message a Mr De-Souz | Vendredi, 15 Septembre 2017
  Ces corrompus ,il ne faut meme pas les rencontrer.Meme le fait de rencontrer Olympio prouve qu'ils n'ont pas encore compris la nouvelle donnee de la politique Togolaise.Olympio ne represente que l'ombre de lui meme.Le Mr est plus deteste que Faure.MR De Souza vous avez compris cela? je ne sais pas c'est qui qui vous conseille.Perte de temps.

 20   Rebel | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Mes chers compatriotes , ne perdons pas le temps avec ce monsieur. Il est trop tard .Ce n'est pas aujourd8 que nous crions :"reforme, reforme, reforme".Comme le fauteuil de son ami vacille; là,il court .NON,NON et NON."Nous avons en nous la force et la capacité de combattre l'impérialisme.Quand le peuple se met debout ,l'impérialisme tremble "Thomas Sankara. Togolais debout. Mes chers compatriotes ,le jour vient.

 19   Tsanzy | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 3-Ablode gbadza
  Pas de negociation avec la CEDEAO. Le peuple dit non a ce regime. Laissez nous tranquille. C tout...
D'ailleur quittons ces petits groupes qui ne supportent pas les populations.(la cedeao , UA.ONU) on peut toute fois garder notre relation avec les nations du monde without being a member of some corrupt groups..
I have spoken.

 18   EB_Toutmosis3 | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 17-SIOUCOPE
  Bonjour,

Merci au compatriote SIOUCOPE pour cette sortie. Tu as largement tout dit et donc, par économie, je préfère laisser ton intervention briller dans toute sa grandeur.
Au finish, je voudrais dire tous ceux-là qui tiennent un discours radicalement creux que ce n’est pas le moment ; mais si jamais cette nouvelle occasion en or pour le peuple togolais capote, messieurs, suicidez-vous.

Ablode Gbadza!!!

Vie, Santé, Force et Unité !

 17   SIOUCOPE | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 1-Bolouvi
  Je ne partage pas cette haine d'une partie de l'opposition contre Gilchrist Olympio ni également certains propos hostiles à koffigoh ou Edem Kodjo qui qu'on le veuille ou non furent de grandes figures de l'opposition et ont sacrié leur vie pour cette même lutte que nous menons depuis et aujourd'hui encore.
L'heure est à la solidarité de toute l'opposition du debut des années de lutte en 1990 jusqu'ici. Fo Gil a dû se tromper de cet accord APG pensant aboutir plus vite à la libération du peuple mais helas puisque depuis 11 ans de la sigature de cet accord rien n'a bougé. Cela va de même pour notre opposition radicale ANC-ADDI qui connaissant bien les manoeuvres obscures du pouvoir avait introduit par erreur au parlement en 2016 un avant projet de modification de la constitution plutot que de réclamer un retour pur et simple de la constitution de 1992. Les mêmes choses produisent les effets, les mêmes erreures pour les mêmes peines. L'opposition actuelle doit conjuguer avec Fo Gil dans cette nouvelle bataille et c'est une solution et un racourci de taille qu'il faut exploiter au plus vite pour dénouer la crise à un retour effectif et immédiat à cette constitution de 1992. J'aimerais voir Jean Pierre Fabre à la tête d'une délégation composée d'Agboyibor, Tikpi, Apévon, Koffigoh... aller à la rencontre de Fo Gil et lui expliquer la nécessité et l'imperative du retour à la constion de 1992 réclamé par le peuple, constitution que lui même s'était battu acharnement pour son adoption. Expliquer à Gil les méthodes dilatoires, frauduleuses et calculatrice du régime au pouvoir. Une fois réussie, Fo Gil décrié être proche du fils de l'assassin de son père va demander à ce dernier de revenir purement à la constitution 92 par conséquence de quitter le gouverment en retirant ses ministres ou autres pressions. Je vous assure que son stratege va prévoir et être décisif et puisqu'il s'entendent depuis, Faure sera rassuré par son vis à vis qui a surmonté la haine d'un meutre à son papa et la haine d'une tentative d'assassinat à Soudou contre sa propre personne pour travailler avec lui pour le bonheur du togo. Arrêtons de stigmatiser et l'heure est plus que jamais à l'unité sacrée de toute l'opposition et toute stratégie pouvant nous ramener notre constitution de 1992 est à user et à saluer.

 16   Monsieur LARUE Gbolo | Jeudi, 14 Septembre 2017
 
A Mr Dammipi & Consorts

Le PEUPLE MANIFESTE DANS LA RUE.

LE PEUPLE TOGOLAIS CONTINUERA À REVENDIQUER LA LIBERTE, LA JUSTICE, L'ETAT DE DROIT... DANS SA RUE.

Les images et les vidéos continuerons à être diffuser à travers la PLANÈTE ENTIERE.

QUE CELA N'EN DEPLAISE À LA FAMILLE RÉGNANTE RPT/UNIR et au PRINCE HERITIER.

Quelles reformes aviez-vous opérées au parlement depuis? ? ? ? ? ? Si les réformes ne sont font ni au PARLEMENT ni dans la RUE, où est-ce qu'elles se font au TOGO ? ? ? ? ?

Au CHATEAU, en EXIL, en PRISON au TPI, SOUS TERRE ? ? ? ? ?

ATTENTION, ATTENTION, Mr Dammipi & Consorts, la répression violente, sanglante et criminelle dont vous faitent usages contre le PEUPLE, constituent le COCKTAIL EXPLOSIF PARFAIT que je vous laisse le soin de deviner avant de le déguster...

LE MOUVEMENT EST EN MARCHE.

A BON ATTENDEUR...


 15   K. Kofi FOLIKPO | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 5-EB_Toutmosis3
  Cher EB_Toutmosis3,

ne faisons pas d'amalgames contre-productifs en ce moment crucial de notre Lutte de Libération! Nous menons actuellement une Lutte citoyenne très capitale à laquelle tous les Citoyens aimant véritablement notre cher TOGO doivent spontanément apporter leur contribution sans attendre d'être priés spécialement.
Les personnes que tu cites gagneraient en Crédibilité et prouverait leur Patriotisme sincère en se joignant spontanément à la Dynamique citoyenne actuellement en cours, au lieu de vouloir encore se faire prier comme le Roi de Prusse.
C'est tout de même surprenant que ces personnes observent jusqu'aujourd'hui un silence de cimetière face aux manigances meurtrières de Faure GNASSINGBÉ en ce moment!
Ayons le Courage civique de dire la Vérité aux gens, même s'ils sont nos "idoles" ou nos personnes préférées !!!

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE

 14   Monsieur LARUE Gbolo | Jeudi, 14 Septembre 2017
 

Le PEUPLE MANIFESTE DANS LA RUE.

LE PEUPLE TOGOLAIS CONTINUERA À REVENDIQUER LA LIBERTE, LA JUSTICE, L'ETAT DE DROIT... DANS SA RUE.

Les images et les vidéos continuerons à être diffuser à travers la PLANÈTE ENTIERE.

QUE CELA N'EN DEPLAISE À LA FAMILLE RÉGNANTE RPT/UNIR et au PRINCE HERITIER.

Quelles reformes aviez-vous opérées au parlement depuis? ? ? ? ? ? Si les réformes ne sont font ni au PARLEMENT ni dans la RUE, où est-ce qu'elles se font au TOGO ? ? ? ? ?

Au CHATEAU, en EXIL, en PRISON au TPI, SOUS TERRE ? ? ? ? ?

ATTENTION, ATTENTION, Mr Dammipi & Consorts la répression violente, sanglante et criminelle dont vous faitent usages contre le PEUPLE, constituent le COCKTAIL EXPLOSIF PARFAIT que je vous laisse le soin de deviner avant de le déguster...

LE MOUVEMENT EST EN MARCHE.

A BON ATTENDEUR...

 13   jjk | Jeudi, 14 Septembre 2017
  ou étiez vous quand le peuple TOGOLAIS était dans la souffrance
j invite tt le peuple a se poster devant le siege de la C E D A O ce matin pour dire non a la médiation de cette institution

 12   jjk | Jeudi, 14 Septembre 2017
  le peuple Burkinabé a chasser les représentants de la C E D A O a l époque de l insurrection
chasser les aussi au Togo
je me rappel que Edem Kodjo a été ridiculisé a Ouaga

 11   jjk | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Appel de la C E D A O a faire les reformes
c est a dire Faure appel Faure a faire les reformes

 10   jjk | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Mr De Souza Président de la C E D A O
vous PERDEZ VOTRE TEMPS A ALLER CHEZ GIL Christ
les Togolais ont oublier ce monsieur il y a longtemps
Fait votre sondage pour voir si ce que je dis es vrai

 9   popo | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 1-Bolouvi
  Toi qui parle la, tu represente quoi dans ce pays?

 8   BOLOUGAN | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 1-Bolouvi
  le retour à la Constitution de 1992 est un grand hommage rendu à Gilchrist Olympio comme le dit 6@Quarcoo

 7   Bold | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 5-EB_Toutmosis3
  Peut être que olympio est toujours important pour vous c'est votre problème. Il ne fait plus le poids dans notre politique si son ami président du Ghana lui rend visite sa ne nous regarde pas. Mais je dis que le monsieur est l'ombre de lui même et ne fait plus le poids dans notre politique actuelle son temps est révolu. C'est un monsieur méchant. Je préfèrerais que la cedeao discute avec M. Tikpi. Sachez qu'olympio tombera avec le pouvoir. Comme vous êtes un aveugle vous pouvez toujours rêver.

 6   Quarcoo | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Il n' y a pas de hasard dans la vie : REVOIS L' HISTOITRE DE LA DEMOCRATISATION DE TON PAYS
1) Gilchrist Olympio est le principal artisan de la Constitution de 1992 que nous réclamons aujourd' hui.
2) 06 Septembre 2017 : c' est le 115 e anniversaire de la naissance de feu Sylvanus Olympio.
2a) 06 Septembre 2017 les populations togolaises sont sorties dans la rue
4) le Président Ghanéen en visite au Togo a rendu visite à Gilchrist Olympio chez lui à la maison

De nouveau un illustre visiteur lui rend visite



 5   EB_Toutmosis3 | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 1-Bolouvi
  "« Cette rencontre entre Marcel De Souza et Gilchrist Olympio est encouragée par plusieurs chefs d’Etats de la CEDEAO qui estiment que le fils de Sylvanus Olympio détient une grande partie de la clé pour la résolution du problème togolais », a confié un cadre de l’UFC ayant pris part aux discussions."

Tu es simplement un vrai ignare, un vrai profane en politique et ce n’est peut-être pas ta faute parce que tu dois être un demi-lettré.

Si tu savais vraiment la réelle force politique de M. Gilchrist Olympio, c’est à plat ventre que tu te mettras à l’implorer en ce moment pour notre pays.

Nous autres l’avons compris depuis très longtemps c’est pourquoi dès le déclenchement de cette crise nous n’avons cessé d’appeler le monsieur a lâché le mythomane Faure Gnassingbé. Dans un article sur ce posting j’ai appelé les leaders de l’opposition d’entrer en contact avec Gilchrist Olympio, Edem Kodjo, Koffigoh, Agbeyomé Kodjo et bien d’autre encore…l’histoire me donnera toujours raison sur ce put@in de site parce que je sais de quoi je parle !!!

Ablode Gbadza !!!

Vie, Santé, Force et Unité !

 4   Wokwok | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 1-Bolouvi
  C'est toi qui le dit !!

Sans l'accord ufc-rpt, Fabre n'allait pas pouvoir marcher 4 et demi sans que le sang ne coule !!
Si Gil ne represente plus rien , alors dites-moi qui represente quelque chose devant Unir ?

C'est un vice- president dans ce pays !!

Gil a beaucoup aidé son peuple en se sacrifiant lui-meme !!

Les tribalistes diront autre chose ...

 3   Ablode gbadza | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 1-Bolouvi
  Accueil MonKiosk.com Sports Business News Femmes Pratique Le Togo Publicité
NEWS
Comment


Accueil
News

Politique

Article






Sondage


Nous suivre

Nos réseaux sociaux




Autres articles
Togo: l’examen de la réforme s’accélère pour "force majeure" (Assemblée nationale)
AFP - 13/9/2017
Le Togo, une exception à la vague d’alternance politique en Afrique de l’Ouest
AFP - 13/9/2017
Togo: la correspondante de France 24 et TV5 privée d’accréditation
AFP - 12/9/2017
Togo: le Parlement interrompt sa séance extraordinaire, la réforme examinée mercredi
AFP - 12/9/2017
Togo: les réformes constitutionnelles pas à l’ordre du jour du Parlement
AFP - 12/9/2017
Tous les articles d'actualités


Comment


POLITIQUE

Togo: la Cédéao appelle pouvoir et opposition à "réaliser les réformes"
Publié le jeudi 14 septembre 2017 | AFP



© aLome.com par Edem Gadegbeku & Parfait
Les grands chantiers de Faure GNASSIGBE à la tête de la CEDEAO, dévoilés
Lomé, le 07 juillet 2017. Locaux du ministère des Affaires étrangères. Conférence de presse co-animée par Robert Dussey et Marcel de Souza, Président de la Commission de la CEDEAO. Au cours d’une rencontre avec des diplomates et la presse, le chef de la diplomatie togolaise a présenté la feuille de route de Faure GNASSINGBE pendant son mandat à la tête de la CEDEAO. Comme initiatives du chef de l’Etat togolais, on peut citer: l’organisation d’une Réunion sur la libre circulation des personnes, l’organisation d’un Sommet extraordinaire sur la paix et la lutte contre l’extrémisme violent en Afrique, un Forum économique entre la CEDEAO et ses partenaires et la mise en place d’un système de santé efficace en Afrique occidentale. Marcel Alain de Souza, Président de la Commission de la CEDEAO.


Vos outils

REAGISSEZ






Vidéos

Dans le dossier



Activités de la CEDEAO et des organismes internationaux

Lomé - La Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a invité mercredi pouvoir et opposition togolais à réaliser les réformes constitutionnelles instaurant une limite de deux mandats
présidentiels, après les mouvements populaires qui ont secoué le Togo la semaine dernière.

Le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza, s’est rendu à Lomé où il a été reçu en audience par le président Faure Gnassingbé, avant de s’entretenir notamment avec les leaders de l’opposition et des dignitaires religieux.

"Nous sommes venus rencontrer toutes les parties", a assuré M. de Souza dans une déclaration à la télévision nationale dans la soirée. "Nous ne pouvons rester sans rien faire, surtout qu’actuellement le président Faure Gnassingbé est en même temps le président de la conférence des chefs d’Etat de la Cédéao".

"Des consultations que nous avons eues, il ressort qu’il y a une volonté de dialogue (...) pour faire les réformes" réclamées par l’opposition et de nombreux Togolais depuis plus de dix ans, a-t-il dit, tout en reconnaissant
"un problème de confiance".
Le diplomate a appelé "l’opposition et le parti au pouvoir à continuer le dialogue et à réaliser ces réformes, qui sont une aspiration profonde du peuple".

Il a ensuite précisé que ces réformes comprenaient l’instauration d’un "mandat unique, avec renouvellement une seule fois", "le mode de scrutin à deux tours" ainsi que "le vote de la diaspora" togolaise.

"Le chef de l’Etat nous a écoutés et nous pensons qu’il a exprimé la volonté ferme de parvenir à ces réformes", a ajouté M. de Souza.

Le président de l’Assemblée nationale togolaise avait annoncé plus tôt dans la journée que les parlementaires commenceraient dès vendredi à examiner le projet de réforme constitutionnelle réclamée par l’opposition, évoquant un cas de "force majeure".

Des manifestations massives ont eu lieu à Lomé et en province les 6 et 7 septembre à l’appel d’une coalition de 14 partis pour demander la mise en place des réformes et le départ du président Faure Gnassingbé.

A la veille de ces marches historiques, le pouvoir avait tenté de jouer l’apaisement en soumettant un avant-projet de loi qui doit désormais être adopté par le Parlement.

Mais plusieurs leaders de l’opposition, affirmant ne plus croire au dialogue, ont appelé à de nouveaux rassemblements populaires les 20 et 21 septembre.

Mercredi, la présidence a par ailleurs appelé les Togolais "au calme et à la retenue" lors d’un point presse, déplorant une "escalade de la violence physique et verbale sur fond d’appel quasiment à l’insurrection".

str-cl/ple


Articles associés

Autre presse
La CEDEAO appelle au respect de l’ordre constitutionnel au Togo (Déclaration)


Commentaires






Copyright © 2012 Weblogy Group. Tous droits réservés | Infos aLome.com. Commentaires . Conditions d'utilisation . Annoncer sur aLome.com

 2   Ennemi des despotes | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Gilchrist Olympio, Agboyibor, Koffigoh, Gnininvi, Edem Kodjo ne peuvent plus parler au nom du peuple togolais. Ils sont des éléments, des pions, des réserves du RPT. Ce sont eux qui ont vendu le Togo à Eyadéma après la conférence nationale...

Cette délégation de CEDEAO a perdu son temps en allant rencontrer Gilchrist. Gil n'est plus que l'ombre de lui-même. Cet homme est dégoûtant. Dr. Marc Attidépé est mort à cause de ce farfelu, de cet apprenti politicien véreux.

Pour l'argent certains sont prêts à vendre la confiance que le peuple leur avait confié.


 1   Bolouvi | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Monsieur Olympio ne représente plus rien dans le pays.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com