AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo "Le retour à la Constitution de 1992 ne se discute pas dans la rue"


Politique

iciLome | | 12 Commentaires |Imprimer

C'est qu'a déclaré Noupokou Dammipi, l'ancien ministre des Mines et de l'Energie, actuellement Conseiller à la présidence de Lomé, lors d'une conférence presse animée mercredi après-midi à Lomé.

Selon ce dernier, les leaders de l'opposition qui réclament le retour à la Constitution de 1992 dans la rue ne sont pas des novices. "Ils connaissent les procédures", a déclaré Noupokou Dammipi.

Et de poursuivre: "Nous disons simplement qu'il faut garantir la paix et la sécurité pour permettre que toutes discussions sur les réformes se déroulent là où ça doit se dérouler en toute sérénité".

Pour ce Conseiller à la présidence, les questions institutionnelles et constitutionnelles ne se discutent pas dans la rue, mais à l'Assemblée Nationale.

Et les responsables des partis politiques qui déversent les populations dans les rues le savent très bien, a-t-il insisté.

KG.



Autres titres
Togo Communiqué RCDTI: Balayer ce qui est illégal au Togo n'est pas illégal 
Togo Diplomatie : Faits et gestes du soutien de la France à la dictature de Faure Gnassingbé 
Togo Brigitte Adjamagbo : «…Le premier moyen sur lequel nous comptons c’est le peuple, c’est la détermination du peuple » 
Plus de nouvelles




 12   mokpokpo | Jeudi, 14 Septembre 2017
  CE MONSIEUR A RAISON, IL VIENT DE CONFIRMER CE QUE LE PEUPLE TOGOLAIS VEUT.
Oui c'est exact, Le peuple Togolais ne veut pas dialoguer dans rue.
Le peuple veut et exige le retour à la Constitution de 1992 sans discussion et sans négociation.
C'est simple comme bonjour.

 11   666 | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Regardez moi ce soit disant conseiller alimentaire du fraudeur. Au nom de qui il parle???? Qui l'a mandaté??? Le fraudeur à ciel ouvert ou sa femme??? On aura tout vu dans ce pays. Monsieur Dammipi Noupokou, tout le monde sait que vous faites le griot du régime RPT UNIR pour avoir du foin. Vous avez décidé à votre âme et conscience d'être au mauvis côté de l'histoire, alors cachez vous comme votre mentor Faure Gnassingbé. Personne ne vous écoute car vous prêchez dans un désert.

 10   Djakpata | Jeudi, 14 Septembre 2017
  M. Noupokou Dammipi,
Vos têtes à têtes hors la rue depuis 50 ans ont abouti à quoi ? Vous êtes en train de nous dire que la situation qui prévaut au Togo est salutaire et moderne ? Je vous exhorte de ne plus continuer à salir l'image des enfants instruits du pays. La bonne gouvernance c'est de massacrer son propre peuple depuis toujours selon vous ?
Togo va mal, Mon pays va mal. Faure qui constitue le BLOCAGE de l'alternance politique au Togo, est également la SOLUTION en répondant par exemple aux cris et à la volonté du peuple. Favorisant une transition politique dès maintenant et porte garant pour la bonne marche des activités politiques. Ainsi Faure devient le Père de la DÉMOCRATIE TOGOLAISE. L'exemple est tout près de nous au Bénin avec le Président KEREKOU qui est revenu encore au pouvoir après que Nicéphore Dieu donné SOGLO l'avait succédé.
FAURE GNASSINGBE, le peuple n'attend que toi ! Créé la surprise ! Votre dernier mot de se retirer d'abord, importe sur toutes les lois et institutions du pays.
Faure ! Faure ! Faure !

 9   Le Patriote Guevara | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Vraiment Faure a beaucoup de conseillers dè.

 8   1 | Jeudi, 14 Septembre 2017
  il y a combien de conseillers dans cette présidence

 7   jo | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Monsieur Noupokou Dammipi,

Le peuple n'a de leçons a recevoir de toi et foutez nous la paix. le monde entier vous connais. Combien de fois ce sujet a été envoyé ou déposé a votre assemblée national et quel fut le résultat? Vous prenez tout un peuple pour des imbéciles alors que c'est vous les imbéciles.

Mais je me demande, combien de conseiller ce Faure a exactement a la presidence?

Le peuple souverain n' a que la rue pour chanter son ras le bol et vous allez voir a partir de la semaine prochaine que quand nous allons recommencer, ca ne va pas s'arrêter. Soit nous retournerons a la constitution de 1992 ou alors le Togo sera ingouvernable. Il y en aura pas de violence, mais les manifestations vont se multiplier et plus vous serez tetu et plus ca va continuer et même suivit par désobéissance civile jusqu'à la délivrance de ce peuple.

 6   le fils de l'homme | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Ce monsieur est un torchon !!!

Quel est ce groupe d'hommes (rpt/unir) qui ne connaisse la LOI que quand leurs intérêts sont ménacés ???

Ce monsieur qui a été ministre des mines, qu' est ce que son assemblée a voté pour sortir le peuple de la misère malgré ce que donne les mines ?

Une assemblée nationale représente le PEUPLE mais celle du togo représente le rpt/unir et ses intérêts et c'est simplement INADIMISSIBLE.


 5   Monsieur LARUE Gbolo | Jeudi, 14 Septembre 2017
 
Le PEUPLE MANIFESTE DANS LA RUE.

LE PEUPLE TOGOLAIS CONTINUERA À REVENDIQUER LA LIBERTE, LA JUSTICE, L'ETAT DE DROIT... DANS SA RUE.

Les images et les vidéos continuerons à être diffuser à travers la PLANÈTE ENTIERE.

QUE CELA N'EN DEPLAISE À LA FAMILLE RÉGNANTE RPT/UNIR.

Quelles reformes aviez-vous opérées au parlement depuis? ? ? ? ? ? Si les réformes ne sont font ni au PARLEMENT ni dans la RUE, où est-ce qu'elles se font au TOGO ? ? ? ? ? en EXIL, en PRISON au TPI, SOUS TERRE ? ? ? ? ?

ATTENTION, ATTENTION, Mr Damipi & Consorts les mouvements du PEUPLE et la répression violente et sanglante dont vous faitent usages constituent le COCKTAIL EXPLOSIF PARFAIT que je vous laisse le soin de deviner avant de le déguster...

A BON ATTENDEUR...

 4   promulgation | Jeudi, 14 Septembre 2017
  "Ils connaissent les procédures", a déclaré Noupokou Dammipi

Svp ,ce Mr avant d'ouvrir et montrer ses dents, demander lui d'aller visiter une seance de l'Assemblée Nationale, et constater ce qui y a été semé comme merde.
Ministre des Mines yaaaa ?
Lorsque sur une population 6M d'hab vous obtenez par un decoupage bidon, presque 73% des sieges et que 88% de la population residant au Pays se retrouvent completement lésés et le manifestent, le parlement doit acter en prenant ses responsabilités.
Aucunement on ne peut chercher a finir quelque mandat que ce soit de force.
Soit le PR obtempère et demissionne bla bla bla ou

Soit on demissionne l'Ass. Nat pour sauver la tete du prince et on anticipe des legislatives pour definir la majorité devant aller( en tendance ) a la Primature
Et seulement dans ce cas de cohabitation on peut esperer que le PR finisse son mandat...

Mais apres 50ans, le mieux est de partir.
Faurevi démission !

 3   Geremy | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Ceux qui manquent du respect à la mobilisation populaire comme moyen efficace de pression: le rpr/unir a travers ce monsieur vient de vous clouer la guelle!

Peuple togolais maintient la pression par la mobilisation populaire pour obtenir tes demandes.

Nous savons que c est dur vu la barbarie du regime qui vous tabasse et vous asficie. MAIS S'IL VOUS PLAIT N'HOTEZ PAS VOS PIEDS DE L ACCELERATEUR AVANT D AVOIR OBTENU GAIN DE CAUSE

 2   La verite 1 | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Il dit n importe quoi ; combien de fois il y a de discussions et les resultats se sont retrouves fans les tirroirs ? Que lui meme le plus savants des savants donnent la reponse

 1   lolo1 | Jeudi, 14 Septembre 2017
  "Ce monsieur prétend que les leaders de l'opposition déversent les populations dans la rue." Entre leaders de l'opposition et ces sanguinaires de conseillers et ministres, qui déversent les populations dans les rues. N'est-ce pas eux qui parcourent les coins et les recoins du pays avec des bus et camions pour transporter des populations comme des bétails et les déverser dans les rues de la Capitale pour leur soi-disant marche de soutien, en leur distribuant 5 000 Frcs CFA chacun?

Il tente de minimiser le pouvoir de la rue, mais n'est-ce pas la rue qui les a amenés à sortir leur soi-disant projet de loi pour endormir une fois encore la conscience collective?

Ce fanfaron ne connaît pas l'histoire. Il n'a qu'à parcourir la planète, interroger Dame Histoire, et il ne se fera plus d'illusion sur la force de la rue.
La roue de l'histoire tourne, et ce qui s'était passé dans les années 1789 dans les rues et ruelles de Paris pourrait encore se passer dans les rues et ruelles de Lomé. Ce qui s'était passé dans les rues et ruelles de Paris dans les années 60, pourrait encore se passer dans les rues et ruelles de Lomé...

Qu'il continue sa fanfaronnade! Le glas sonnera bientôt, alors il comprendra que c'est la rue qui les a élus, et que le pouvoir appartient au PEUPLE et non aux élus du PEUPLE par le PEUPLE.

.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com