AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La coalition de l’opposition sursoit au meeting de demain


Politique

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Le CAP 2015, Groupe des 6, PNP, Santé du Peuple, CAR ont annoncé un grand meeting pour demain vendredi 15 septembre sur le terrain du bas-fond du Collège Saint-Joseph. Mais aux dernières nouvelles, ce grand rassemblement du peuple est annulé.

L’objectif de ce meeting, à en croire la coalition de l’opposition, était de donner une information capitale au peuple togolais. Mais vu « la nouvelle donne », avec les débats à l’Assemblée nationale, ces partis d’opposition ont préféré surseoir à ce meeting.

Toutefois, ils maintiennent les manifestations des 20 et 21 septembre prochains. « Tirant les leçons de cette nouvelle donne, les forces démocratiques regroupées dans la coalition CAP2015-Groupes des Six-CAR-PNP-Santé du Peuple décident de surseoir au meeting d’information du vendredi 15 septembre 2017 pour permettre une plus grande mobilisation des populations pour les manifestations pacifiques publiques des mercredi 20 et jeudi 21 septembre 2017 », lit-on dans un communiqué rendu public par la coalition.

I.K



Autres titres
Togo Chronique des droits humains 
Togo Faure Gnassingbé attendu à Abidjan ce lundi 
Togo Mobilisation contre le pouvoir Faure Gnassingbé : Le peuple décidé à atteindre sa « Terre promise » ! 
Plus de nouvelles




 7   Ouro | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 2-AoAo
  Ouiiiiiiiii il n'a qu'à diviser. De quoi je me mêle? Malgré la division vous tomberez très très bientôt. Je salue cette décision des leaders. Nous devons éviter les erreurs du passé.

 6   KAO KAO | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 4-sen
  Tout a fait, l'essentiel est le retour de notre constitution de 1992 + le vote de la diaspora, puis on verra.

 5   jjk | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 2-AoAo
  Fabre est diviseur mais il a put réunir plus de 14 partis politiques

 4   sen | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Réponse à 1-KAO KAO
  laissez la cour constitutionnelle décider si feg peut ou pas se presenter. voter le retour à la c 92 et le reste suivra.

 3   Atalolo | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Je veux aussi présider mon Pays un jour. C'est très simple. Dans un royaume, je n' aurai pas le droit de dire te telle chose. Mais dans une république comme c'est le cas du Togo, tous les Togolais sont libres et d' après la constitution de 1992, de déposer leur candidature pour briguer la magistrature suprême. Par conséquent, je veux et je souhaite que ma progéniture en fasse autant un jour. Si Bawara et ses consorts ne veulent, qu' ils sachent que le Togo entier pense autrement aujourd'hui. Togo debout et bat toi pour ta liberté. Que vive la patrie.

 2   AoAo | Jeudi, 14 Septembre 2017
  Hihi. Tout ce blabla pour masquer les différences de visions au sein de ce collectif.

Fabre le grand diviseur a pris le devant. Tout le monde connait le résultat.

 1   KAO KAO | Jeudi, 14 Septembre 2017
  C'est une bonne decision, car, ca sert a rien d' organise ce meeting alors qu'au même moment il y a des gesticulations a l' assemble nationale. Je pense que c'est une bonne décision pour permettre à l'opposition de ce concentrer sur le debat a l' assemble.
Toutefois, pas question d'autre mot d'ordre, seule le retour a la constitution de 1992 et le vote de la diaspora sera maintenu.
UNIR peut sauter comme ils le souhaitent, le peuple maintiendra ce mot d' ordre.
Il leur revient d' aller dire a leur prince heritier que times up pour lui, il a déjà fait 3 mandats et ne peut plus se presenter aux elections de 2020. Et de rencherir a lui qu' il a des gens capables dans UNIR qui peuvent être president du Togo.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com