AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Hausse vertigineuse de la demande en carburant selon le gouvernement


Economie et Finances

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Selon la ministre en charge du commerce Bernadette Legzim-Balouki, la pénurie d’essence dans les stations de services sur l’étendue du territoire, se justifierait par une curieuse hausse de la demande de carburant dans le pays.

Selon la ministre Legzim-Balouki, les Togolais consommeraient en 24 ou 48 heures, l’équivalent de ce qui se consommait en une semaine.

« Nous avons remarqué une forte demande depuis un certain temps, ce qui fait que le carburant qui était livré pour une semaine part en 24 ou 48 heures. Donc les marqueteurs ne s’attendant pas à cette pression ont manqué le temps de s’approvisionner » a-t-elle confié à une radio mercredi.

Comment expliquer une soudaine croissance de besoin en termes d’essence? Les prochains jours devraient en dire davantage.

A. Lemou



Autres titres
Inter Forte croissance du tourisme mondial en 2017, selon l'OMT 
République Centrafricaine Annulation d’une dette chinoise de près d’environ 17 milliards de francs CFA 
Côte D'Ivoire Faire de la Côte D’ivoire le hub du tourisme africain et sous-regional: lancement de la 8ème édition du salon international du tourisme d’Abidjan 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 7   Franck | Samedi, 6 Janvier 2018
  Madame la ministre je soutiens pleinement à votre explication sur la consommation rien à voir les motos qui circulant et les véhicules achetés entre mars 2016 à décembre 2017 de série AU janvier 2016 à AX en décembre 2017 en moins de deux ans 4 séries il y'a de quoi parler de cette pénurie mais comme au Togo l'opposition cherche les moyens de chute sans comprendre la situation se lance dans les désinformations pour assouvir aux intentions iniques de gestion DJ pays qu'elle pense gérer aisément,vraiment le togolais fait pitié

 6   Pragmatism | Vendredi, 5 Janvier 2018
  Arrêtez de politiser tout dans ce pays. Les pénuries temporaires de carburant, ça existe partout. Le Nigeria, pays producteur en a eu tout récemment. Certaines villes aux USA en ont eu récemment à cause du climat. L'on ne peut tout prévoir, même avec les meilleurs softwares. L’essentiel c’est d’inclure ça dans les futures projections.

 5   ENFANTETU | Vendredi, 5 Janvier 2018
  En temps normal, sur un territoire qui fonctionne normalement, les gouvernants devraient disposer de statistiques liées à la consommation de carburant durant les périodes festives, les quantités de carburant vendues dans l'informel (Boudè) et rehausser progressivement les quantités commandées pour faire face aux besoins.
Par ailleurs, le bon sens voudrait que les gouvernants définissent un stock d'alerte et un stock de sécurité pour faire face à des situations comme celle que nous connaissons actuellement.
Nos gouvernants perdent-ils de vue ce principe très simple qui dit "Gérer; c'est prévoir"?
Il est tout de même inadmissible que pour un si petit pays; nous soyons confrontés à un tel problème pendant plusieurs jours.
Que dit alors notre ministre par rapport au rapport de Monsieur KOUMOU qui montre clairement que le Togo produit et exporte du pétrole depuis des années?
Sans être en mesure de régler des problèmes si simples, on veut tout de même gouverner à vie!
Quand on ne se reproche rien, on cède facilement son fauteuil!
Ca va comme ça; s'il vous plaît!

 4   TOUGNOWOU | Vendredi, 5 Janvier 2018
  Madame la ministre,je vous respecte beaucoup mais la siation est due au vendeurs de boudè qui sont partis fêter au NIGERIA.a leur retour la siation va se normaliser.Mais pourquoi on s'acharne contre boudè alors?Les soldats même cherchent boudè partout et achètent dans de bouteilles.ça chauffe!!!!!!

 3   Olivier | Vendredi, 5 Janvier 2018
  Comme ce gouvernement n'a pas pitié du peuple c'est pour commencé a sensibiliser les esprits pour une hausse des prix.

 2   Atalolo | Vendredi, 5 Janvier 2018
  Une tête fêlée! Chuannn !!! Pauvre Togo.

 1   1 | Vendredi, 5 Janvier 2018
  hahahaha
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com