AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burundi Fin de 2017: l’ultimatum pour mettre au concubinage


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Non au concubinage, à l’union libre. Les couples burundais ont jusqu’à la fin de l’année pour changer de statut matrimonial.

L’union libre entre les couples ne devrait plus exister au Burundi après 2017, à en croire une exigence des premières autorités du pays. Il a été exigé des couples en concubinage de faire le pas utile en se présentant devant le maire, pour régulariser et rendre officiel leur union.

La fin de vie en couple en union libre ou en concubinage, a été annoncée par le ministère burundais de l’Intérieur. Cet appel au mariage officiel s’inscrit dans le cadre d’une "campagne de moralisation de la société ", lancée par le président Burundais, Pierre Nkurunziza.
La moralisation inclue les problématiques telles que la démographie galopante, les grossesses en milieu scolaire, les unions libres avec plusieurs compagnes et autres.

«La démographie est galopante et la population n’est pas consciente de cette problématique », a expliqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur et de la Formation patriotique, Térence Ntahiraja.

Au Burundi, mariages illégaux sont légion, le nombre de grossesses dans les collèges et lycées en augmentation et des deuxièmes, troisièmes femmes non reconnues par la loi, sont innombrables.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Mali Mopti, Konna, Ségou: le Ministre Jean-Claude Sidibé appréhende les activités en cours et le potentiel des centres de formation 
Togo L’application WhatsApp en zone de turbulence le 1er février prochain 
Togo 23 ressortissants congolais obtiennent des cartes de séjour Togo 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com