AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mauritanie Chute de 43,50% des réserves du fonds national des recettes des hydrocarbures


Economie et Finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

La Mauritanie va faire face à une chute à hauteur de 43,50% à 55,5 millions de dollars des réserves du fonds national des recettes des hydrocarbures. La cause principale serait les ponctions continues du gouvernement pour faire face aux dépenses budgétaires.

D'après un rapport rendu public par le Trésor et couvrant les opérations du mois de décembre 2016, il est fait mention de baisse de revenus des hydrocarbures. Selon le document, le solde de ce compte s’élève à 55,5 millions de dollars, soit 18,7 milliards d’ouguiyas à la date du 31 décembre 2016, contre 79,63 millions de dollars à la même période en 2015.

Le solde du FNRH avait même atteint 113 millions de dollars en avril 2014.

Les explications fournies à ce sujet sont claires. Les ponctions effectuées par le gouvernement sur le Fonds pour couvrir des dépenses budgétaires dans un environnement marqué par la baisse des recettes consécutives à la chute des cours du pétrole et du niveau encore bas des cours des minerais (fer, or, etc.) qui assurent plus du tiers des ressources budgétaires du pays.

Le FNRH est alimenté par l’ensemble des revenus de l’Etat, issus directement ou indirectement des activités dans le secteur en amont des hydrocarbures, en particulier dans les domaines de l’exploration, de l’exploitation, du développement et de la commercialisation.

Ainsi, pour le mois de décembre, le chiffre global de la production pétrolière s'est établi à 145 905 barils, soit une moyenne journalière de 4.707 barils. Sur le compte du FNRH, cette production a généré des recettes s'élevant à 717.313 dollars, soit un peu plus de 255 millions d’ouguiyas. Un montant largement inférieur à celui ponctionné par l'Etat durant le même mois pour couvrir une partie des dépenses budgétaires.

Une chose est sûre, à défaut d'une évolution favorable des cours du baril de pétrole et de la production du champ pétrolier de Chinguitti, les jours du FNRH sont comptés.



Autres titres
Niger Don de plus de quatre millions d’euros au Programme de financement de la gestion des risques de catastrophe en Afrique (ADRiFi) 
Sénégal Hôteliers de Saly: licenciement imminent pour 1137 employés permanents 
Côte D'Ivoire 3ème édition « AGIR pour les Jeunes » dans la Marahoué: 900 jeunes porteurs de projets reçoivent 405 millions de francs cfa 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com