AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Grève, crimes rituels et Fitheb 2018 à la une des quotidiens béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse béninoise reçue, mercredi à APA ,traite d’une diversité de sujets, dont le dégel de la crise sociale, la politique, la lutte contre les crimes rituels et l'organisation prochaine du Festival International de Théâtre du Bénin (FITHEB).

« Persistance de la grève malgré la reprise par endroits dans certains secteurs d'activités, Tévoédjrè offre sa médiation », titre Quotidien Kini-Kini, précisant que l'heure du dialogue a sonné pour l'ancien médiateur de la république.

Le Matin écrit : « Dégel de la crise sociale, Tévoédjrè invite à un dialogue sincère ».

De son côté, Djakpata informe qu’en vue du dégel de la crise sociale, le professeur Albert Tévoédjrè propose ses expertises.

« Dégel de la crise sociale avec l'implication du médiateur de la République- une feuille de route adoptée », conclut le quotidien national La Nation.

« Cybercriminalité, crimes rituels et crapuleux : Le gouvernement engage une riposte sévère », apprend-on dans L'Evènement Précis, qui, comme Le Potentiel parle de la « rencontre de vérité entre 3 ministres du gouvernement et les dignitaires du culte Vodoun, la traque contre les cybercriminels et leurs hounon lancée ».

La Dépêche reprend le ministre de l'Intérieur à propos des crimes rituels au Bénin : « Nous allons brûler les fétiches qui demandent du sang humain ».

Quotidien Kini-Kini évoque cette même actualité avec ces termes : «Crimes crapuleux et sacrifices humain au nom du vodoun kinninsi : Toutes divinités qui demandent du sang humain doit être brûlée dixit Sacca Lafia ».

Le Matinal conclut alors : « Crimes crapuleux : Les pouvoirs publics haussent le ton ».

Le journal ajoute que des cybercriminels sont condamnés à Cotonou, Calavi et Ouidah.

En culture, Le Matinal écrit que pour le « Fitheb 2018, Oswald Homeky passe les innovations à la loupe ».

« Révolution du Fitheb sous le nouveau départ, Homeky annonce les grandes lignes », titre L'Autre Vision. Et la Nouvelle Tribune d'ajouter : « Fitheb 2018, l'édition du repositionnement s'ouvre le 16 novembre avec des innovations ».

« Promotion du théâtre national-le Fitheb prend un nouveau départ », conclut Benin Intelligent.



Autres titres
Togo Surexploitation, conditions inhumaines de travail, licenciement abusif de la Société Premier BET Bienvenue dans l’enfer de 500 Togolais à Lomé 
Maroc Le nouvel accord de pêche Maroc-Union Européenne intègre bien le Sahara marocain 
Mauritanie Des experts de l’ONU réclament la libération immédiate d’un sénateur 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com