AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Culture du coton pour la prochaine campagne agricole 2018-2019: 500.000 litres sur 900.000 de glyphosate réceptionnés par le ministre de l’agriculture


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

La prochaine campagne agricole 2018-2019 s’annonce bien au Bénin.

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a réceptionné, le vendredi 06 avril 2018 au port sec d’Allada, 500.000 litres de glyphosate (Killer 480 SL) des 900.000 déjà convoyés au port de Cotonou.

Cargaison venue tout du droit du port de Cotonou. Le Ministre Gaston Cossi Dossouhoui a assisté, en personne, au déchargement des contenaires, à leur ouverture, et a vérifié les inscriptions sur le produit. Le ministre a ensuite exprimé toute sa joie de recevoir ce produit qui entre dans la culture du coton pour la nouvelle campagne agricole qui s’ouvre officiellement le 19 avril prochain à Djidja dans le département du Zou.

Avec ce produit, a-t-il souligné, les producteurs du coton sont en mesure d’augmenter les surfaces de cultures, traiter efficacement le coton et déploieront moins d’effort. Des signes, a ajouté Gaston Cossi Dossouhoui, déjà annonciateurs que le record d’au moins 550.000 tonnes de la campagne qui s’achève sera battu dans quelques mois.

Le glyphosate, faut-il le rappeler, est un herbicide employé pour tuer des mauvaises herbes, particulièrement feuillu annuel.
Il faut souligner que pour le maïs, il se décharge actuellement au port de Cotonou 33.000 tonnes de NPK pour la culture du maïs.

Autant de bonnes nouvelles pour le ministre qui est allé assister au débarquement et l’ensachage du produit mercredi dernier au port de Cotonou. «Si nous avons ces choses à jour, la semence disponible, et l’accompagnement aussi des producteurs à travers des entreprises de prestation de service mécanisé dans chacune de nos communes, on a des raisons d’espérer que nous aurons une bonne production. Le climat sera bon. La saison sera bonne. La moisson sera bonne. Je l’espère et prions ensemble pour que ça soit ainsi, et que nous ayons de l’aliment pour nos populations», dira le ministre.

PFCOM/MAEP



Autres titres
Gabon Lancement des travaux de réhabilitation des voiries à Libreville 
Niger Sécurité routière: près de 30.000 accidents enregistrés ces 5 dernières années 
Togo Eric Goulignac, DG CIMTOGO : « L’importance de développer notre responsabilité sociétale » 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com