AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Vers la délocalisation du marché Dantokpa sur les sites d’Akassato et de Kouhounou


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

"Point de la mise en œuvre du programme de modernisation des marchés urbains et régionaux, et de la délocalisation du marché Dantokpa

Relativement au même sujet, le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable a fait au Conseil, le point de la mise en œuvre du programme des marchés urbains et régionaux, particulièrement en ce qui concerne sa composante relative à la délocalisation du marché Dantokpa.

Ledit point révèle que, construit au départ sur un site d’une superficie d’environ quatorze (14) hectares, le marché Dantokpa déborde actuellement ses limites originelles et s’étend désormais sur près de vingt (20) hectares. Cette extension spatiale démesurée et son impact sur le fonctionnement de la ville de Cotonou induisent une saturation de l’espace, préjudiciable à son développement et à l’image d’un centre-ville moderne.

Ainsi, Dantokpa se présente comme une accumulation de commerces étalés de part et d’autre d’un des axes de circulation majeur de la ville, avec des nuisances de plus en plus importantes aux plans environnemental, de la mobilité, de l’hygiène et de la sécurité. De toute évidence, le dysfonctionnement du marché Dantokpa induit une perte de vitalité au niveau de ce principal poumon commercial du Bénin, qui impacte négativement la mobilité urbaine.

Sur la base de ce diagnostic peu reluisant, le Gouvernement a décidé, dans le cadre de son Programme d’Action, de la délocalisation du marché. Celle-ci se révèle encore plus impérative et plus urgente au regard de la survenue de ce deuxième incendie en l’espace de trois ans.

Ainsi, la délocalisation du marché Dantokpa se fera sur deux différents sites que sont:

1- le site d’ Akassato dans la commune d’ Abomey-Calavi, pour la construction d’un marché de gros véritable plateforme agroalimentaire régionale et de logistique – sur un site de 150 hectares qui va accueillir le commerce de gros (produits vivriers, marchandises manufacturées, logistique, viandes, poissons, etc.).

Cette infrastructure accueillera les grossistes de tous genres;

2- le site de Kouhounou (stade Général Mathieu KEREKOU), à la place de l’actuelle piscine olympique, pour la construction d’une galerie commerciale (Mali) de mille (1000) boutiques qui accueilleront les acteurs du commerce noble, comn1e la cosmétique, les textiles, les bijoux, etc.

Les différentes études pour la réalisation de ces projets sont en cours d’achèvement. La maîtrise d’œuvre est assurée par des sociétés de renommée internationale, ayant des compétences avérées dans la conception des équipements marchands, notamment la Société SEMMARIS qui est le gestionnaire du marché de Rungis en France, la Société d’Architecture Arte Charpentier, qui a conduit le projet de rénovation du marché de Phnom Pen au Cambodge, et plusieurs bureaux d’architectes du Bénin et de la sous-région.

La sélection des entreprises sera faite aussitôt après, en vue du démarrage des travaux du marché de gros et de la galerie commerciale de Kouhounou, en janvier 2019, pour une livraison des équipements au bout de vingt-quatre (24) mois.

A cela s’ajoute le projet de modernisation des marchés urbains et régionaux de Cotonou et autres villes, qui porte sur trente-six (36) marchés au total, avec une première phase de vingt (20) marchés dont les travaux démarrent en juillet et septembre 2018. Ils permettront d’améliorer les conditions d’exercice de l’activité commerciale de détail et d’accueillir les détaillants en provenance de Dantokpa.

En approuvant ce compte rendu, le Conseil a instruit le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, à l’effet de prendre toutes les dispositions nécessaires pour conduire la mise en œuvre rigoureuse du programme, dans le strict respect des chronogrammes établis".



Autres titres
Togo ‘E.Agribusiness’ pour sortir l’agriculture togolaise de son étape embryonnaire 
Togo Appui au secteur de l’élevage : 3.500.000 F CFA remis à 50 éleveurs de la région de la Kara 
Egypte Amnesty International contre la France, fournisseur d'armes à l’Egypte 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com