AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Journée mondiale de la liberté de la presse: Message du ministre Aurelie Adam Soulé Zoumarou


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Aujourd’hui 3 mai 2018, le monde entier célèbre la 25e édition de la Journée mondiale de la Liberté de la Presse.

A l’occasion de cette importante journée initiée par l’Unesco et visant à protéger les médias contre les différentes formes de violences, je me fais l’heureux devoir de saluer avec beaucoup d’admiration les professionnels des médias de notre pays, en signe de reconnaissance de la qualité de leur contribution à la construction d’un Etat de droit au Bénin.

Par leur plume, leur micro et leur caméra, les hommes et les femmes qui exercent ce métier ne cessent de produire un travail qualitatif qui permet à notre démocratie de connaître des avancées notables.
La qualité de ce travail permet à notre pays d’être en phase avec le thème choisi par l’Unesco pour la célébration de l’édition 2018, à savoir « Médias, justice et Etat de droit : les contre-poids du pouvoir ». Ce thème qui met en cohérence les médias avec les contre-pouvoirs, vise surtout à mettre en relief les interactions de nécessité qui existent entre les médias, le pouvoir judiciaire et l’Etat de droit pour le développement durable à l’horizon 2030.
Des réflexions précises sont attendues par l’Unesco, à travers ce thème. Certaines méritent d’être mentionnées, à savoir :
- la liberté de la presse et l’accès à l’information ;
- l’appui du système judiciaire à un journalisme libre et sûr ;
- la liberté d’expression en ligne et l’autoréglementation.
Je me réjouis qu’à l’occasion du classement de Reporters Sans Frontières, notre pays, une fois encore, n’ait pas été étiqueté comme un prédateur de la liberté de la presse. En effet, le Bénin ne compte pas de journalistes tués, de journalistes emprisonnés et d’arrestations arbitraires de journalistes et aussi bien le gouvernement que les professionnels des médias sont invités à continuer les efforts.

Je félicite tous les acteurs, tous les partenaires techniques et financiers, tous ceux et toutes celles qui œuvrent inlassablement pour l’amélioration de la situation du journaliste béninois. Je remercie tout particulièrement la Haac pour ses initiatives sans cesse renouvelées visant à renforcer la protection de la liberté de la presse. Je félicite aussi l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), le Conseil national du Patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (Cnpa-Bénin), l’Observatoire de la déontologie et de l’éthique dans les médias (Odem) qui font un travail profond pour renforcer l’assainissementde la corporation.
Quant au gouvernement et son chef, le président Patrice Talon, ils poursuivront les efforts déjà en cours pour le renforcement des conditions d’exercice du métier de journaliste. A cet effet, je voudrais indiquer que l’accès aux sources publiques d’information s’imposera progressivement à toutes les administrations et à toutes les sources publiques détentrices d’information. Des dispositions sont en cours pour la vulgarisation du Code de l’Information et de la Communication et l’assainissement du secteur de la presse.

Par ailleurs, le projet phare de passage à la Télévision numérique terrestre (Tnt) qui est en pleine mise en œuvre avec le déploiement et la construction du réseau de collecte et de diffusion révolutionnera le paysage audiovisuel de notre pays. Ses différentes actions permettront de traduire dans les faits la détermination du chef de l’Etat, le président Patrice Talon, d’« Assurer la liberté de la presse et l’accès équitable de tous aux organes de service public ».

Vive la presse béninoise
Vive le Bénin.



Autres titres
Togo CODITOGO interpelle Yark Damehame sur la profanation des mosquées 
Togo Hédjranawé : Ces femmes qui dorment à la belle étoile... 
Togo Travaux Publics/Impunité : Qui protège Ninsao Gnofam dans ses dérives ? 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com