AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les travaux de construction de l’IFAD de Barkoissi officiellement lancés par le Président Faure GNASSINGBE


Société

AfreePress | | 11 Commentaires |Imprimer

Le Président de la République, Faure GNASSINGBE a procédé lundi 14 mai 2018 au lancement des travaux de construction de l’Institut de Formation pour l’Agro-Développement (IFAD) à Barkoissi (550 Km au Nord de la ville de Lomé). Un institut dédié à l’élevage après celui d’Elévagnon dans la préfecture de l’Est-Mono dédié l’aquaculture.

Le Président de la République, entouré de plusieurs membres du gouvernement a été accueilli dans la matinée de ce lundi par les populations de Barkoissi dans une ambiance de fête.

A cette occasion, le Chef de l’Etat a réaffirmé son attachement à l’épanouissement des populations rurales et au développement du Togo et inscrit la multiplication de ces chantiers de développement dans la droite ligne de son mandat social qui suit son cours normal et tiendra toutes ses promesses, selon son entourage.

Faut-il le rappeler, l’IFAD de Barkoissi est un complexe moderne composé d’un campus numérisé et d’une ferme agro-pédagogique. Il a pour vocation de dispenser aux jeunes une formation adéquate en élevage de bovins laitiers, de petits ruminants, de volailles ainsi que de porcins et leur permettra d’acquérir des outils techniques et pédagogiques nécessaires à la transformation des produits d’élevage.

La création de cet institut à Barkoissi, explique le gouvernement, entre dans le cadre d’un vaste projet de modernisation du secteur agricole, avec un accent mis sur la transformation et de la commercialisation des produits laitiers et la viande.

A.Y.



Autres titres
Togo Hédjranawé : Ces femmes qui dorment à la belle étoile... 
Togo Travaux Publics/Impunité : Qui protège Ninsao Gnofam dans ses dérives ? 
Togo Boulevard des armées : Ninsao Gnofam s’explique mais ne convainc pas 
Plus de nouvelles




 11   fantasmagoric | Mardi, 15 Mai 2018
  Réponse à 10-Abladjo
  Les débats stériles ne doivent pas avoir cours. Abladjo votre programme fiction est très alléchant seulement dans un pays où les citoyens sont responsables, se respectent ou l'Histoire est Unique au lieu de la saucisonner comme votre tendance le prouve depuis des décennies empêchant ce pays d'avancer normalement.

Tous les points dans votre manifeste méritent attention, vous ne manquez pas d'humour et remarquerez que l'IFAD est un début de solution, pas la seule évidemment. Il s'agit de permettre au petit togolais de maîtriser son espace vital produire et se nourrir (tout le monde ne peut pas être Dr mabuse à ne rien faire ), surtout aller grossir les rangs des démagogues en semaine pendant que le monde tourne une seule fois 24h définie. C'est aussi de lutter contre l'exode rural. L'idée est bonne, très bonne.



Il faut s'attarder sur le contenu.

Les Africains passeront par la formation (qualification) avant d'implanter des usines et parler de marchés. C'est un débat idéologique si c'est l'oeuf qui fait la poule ou le contraire. Egalement, un fermier australien/Américain, c'est comparer une fusée et un 2c.

Vous avez des pays qui mendient mais créent une monnaie. Allez comprendre quelque chose.

Votre propos est fictif mais de bon sens. A condition que tous les citoyens se sentent responsables devant l'Histoire Commune.

Bonne soirée chez vous ! !!

 10   Abladjo | Mardi, 15 Mai 2018
  Réponse à 2-GNAROU
 
Pauvre Togo,

Encore ces voyous qui mettent la poudre aux yeux aux pauvres gens qu'ils ont affamé. Gnarou imagine que je te prive de lumiere pendant 51ans et du jour au landemain je t'offre une lanterne a huile rouge. Vas tu faire la fete ou pas car dans ta misere, tu ne sais meme pas que l'électricité existe. C'est le cas des peuples réculés.

Quel sera les retombées de cet institut sur le quotidien des habitants de la région? Aucune presque nulles.
Car c'est un centre de formation et non un centre industriel qui va créer beaucoup d'emplois et dynamiser les camapagnes environnantes.

Aller créer un centre de formation agricole aujourd'hui au 21eme siecle, c'est prendre les populations pour des attardés mentaux. La formation agricole aujourd'hui ce fait dans les unités industrielles ou dans des vraies fermes en activité.

La ruralité dans la bouche de Woabé Vaurien signifie des imbécilités heureuses. Quand le fermier américain ou australien consulte les données satellitaires pour savoir quand planter et quand arroser, au Togo on fait dans l'archaique.

Abladjo président,

Les gens quitteront Lomé en masse pour aller travailler a l'intérieur du pays et ceux de l'intérieur n'auront rien a venir faire a lomé.

Les articles de presse diront.

- La DataTech de Mango recherche Data Scientist; salaire 70 millions/an. (Pour faire du Data, on a pas besoin d'un port en eau profonde.)

- Le président de la république vient visiter les unités de construction de véhicule a lévitation de l'usine TogoTrain a Vogan.

- L'unité de production d'énergie de Blita recherche ingénieur en physique des fluides Salaire 80 millions/an

- L'Université des sciences de Sotouboua colabore avec l'Université des techniques avancées de Kparatao pour développer des batteries plus intelligentes.

- L'équipe du Professeur Gnarou de l'hopital de Dapango vient d'effectuer avec success une opération a coeur ouvert sur un foetus de 4 mois.

- La catastrophe routiere a nécessité la mobilisation de 5 hélicopteres de la protection civile et les unités de chirurgie de Bafilo, de Sokodé et de Tchamba afin de sauver des vies. (Sous Woabé Vaurien, on achete des hélicos de combat )

- Le Togo a un besoin vital de main d'oeuvre hors CEDEAO. Les canadiens et les allemands sont les plus solicités a venir aider l'économie togolaise en surchauffe.

- La marine de peche togolaise est maitresse dans les eaux autour de l'Afrique.

- La mécnisation de l'agriculture togolaise et la mise en place d'indutrie agroalimentaire de pointe ont permi d'éradiquer la sous allimentation au Togo.

- Grace aux réseaux de transport moderne dont s'est doté le Togo, Kpalimé est devenu le verger de l'Afrique de l'ouest. On y produits des centaines de tonnes de fruits qui se retrouvent sur les table a l'autre bout du monde.

- Le president sortant remet a son successeur un pays qui se porte mieux qu'a son accession a la magistrature supreme il y a 10 ans. En 2 mandats, le paludisme a été éradiqué et aucun togolais ne vit plus sous le seuil de pauvreté.

Et si mon Abladjo se réveillait a la réalité des sous doués a la tete de mon pays.

Ma douleur est trop grande.

 9   Intervenant | Mardi, 15 Mai 2018
  Apres plus de 50 ans on cre'e une ferme dite morderne.Il faut donc attendre plus d'un siecle pour pretendre a un hopital moderne.Petit Togo Grands problemes.Yako.Heureusement que nous avons des pays limitrophes plus conscients.Que ferions nous si le Togo etait une ile loin des terres?
Togo Yako....

 8   tedlesaint1 | Mardi, 15 Mai 2018
  Le mandat social du Président Faure Essozimna Gnassingbé bat son plein, en un laps de temps une kyrielle de projets sociaux ont été lancé pour améliorer le quotidien des populations sur toutes l'étendue du territoire national. Nul n'ignore que l'agriculture occupe une très grande proportion des actifs et le pays ne peut se développer sans la modernisation du secteur agricole. L'institut d'agro-développement IFAD qui a été inauguré à Barkossi sera un centre de formation moderne avec une ferme agricole dédié à l'élevage et Dieu sait que notre pays importe une quantité très importante de de viande et de produits laitière, il faille mettre en œuvre une stratégie pour réduire un tant soit peu cette dépendance. c'est sans nul doute ce pourquoi la construction de cette institution a été lancé.

 7   Fraude Fauve | Mardi, 15 Mai 2018
  Encore de la Poudre aux yeux.Quelqu'un qui n'arrive meme pas a se marier,quel projet peut il faire?Faure est vomi a jamais.

 6   Chromosome 21 | Mardi, 15 Mai 2018
  Réponse à 2-GNAROU
  Il y a 5 ans jour pour, il était allé l'an e les travaux de la gare centrale de Lomé. Gare qui n'a jamais été construite... Abruti. Les exemples comme celui ci dépassent un livre de 200 pages... Abruti...

 5   Badasam | Mardi, 15 Mai 2018
  La solution au Togo n est plus la creation de nouveaux centres de formation mais la modernisation des centres existants, le renforcement des capacites et recyclage des formateurs et l'arrimage des curricula aux besoins d employabilité et aux besoins de developpement du pays. Sinon...

 4   1234 | Mardi, 15 Mai 2018
  Réponse à 2-GNAROU
  Regardez moi ce vaut rien. Combien de projects à grande pompe n'ont pas été lancés ou sont les résultas? Bolloré et Faure étaient tous deux dans un train nous disant que cela va développés les moyens de transport. Ou en sommes nous? Le FNFI que Faure a suggéré comme étant le moyen par les equal les togolais allaient épanouir et atteindre le développement où est ce projet? Le gars est tout simplement NUL.

 3   Canon | Mardi, 15 Mai 2018
  je demande aux togolais d'etre patients.
c'est tout..Lorsque tout ceci va commencer par fonctionner normalement, le jeune de l"Ori n'aura rien a envier au jeune de Lomé. wait and see.

 2   GNAROU | Mardi, 15 Mai 2018
  14 partis politiques n'arrivent pas à mobiliser !!
FAURE seul fait deplacer des foules .
Les images parlent d'elles-memes !!

On comprend pourquoi cette opposition de MERDE ne veut pas l'affronter dans les urnes !!

MAMATCHI !!

 1   Yêbêrê | Mardi, 15 Mai 2018
  Mon vieux avec tout ça dire que ce jeune président n a pas de l avenir devant lui?
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com