AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République Centrafricaine L’emploi, un enjeu majeur de consolidation de la paix, déclare le Président Touadéra au Sommet de l'OIT


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

S’adressant au Sommet de l’OIT sur le monde du travail, le Président de la République centrafricaine (RCA), Faustin Archange Touadéra, a évoqué ce jeudi le défi au quotidien qui consiste à promouvoir l’emploi et le travail décent en faveur de la paix et de la résilience.

Devant les délégués de gouvernements, de travailleurs et d'employeurs à ce sommet intitulé « L’emploi et le travail décent au service de la paix et de la résilience », le Président centrafricain a insisté sur la difficulté de restaurer une économie endommagée par des années de conflits.

« Notre postulat de base est que les opportunités d’emplois créateurs de revenus et de richesses constituent un enjeu majeur de consolidation de la paix et de renforcement de la résilience en République Centrafricaine », a-t-il déclaré.

Rappelant l’ampleur de la crise traversée par son pays, le chef de l’Etat centrafricain a indiqué son intention de faire de la lutte contre le chômage une priorité, notamment chez les jeunes, afin de mieux contrer la pauvreté et les risques de radicalisation. « L’économie de la survie a pris le pas sur le secteur formel », a-t-il rappelé, soulignant que le secteur informel constituait désormais plus des trois-quarts de l’activité économique nationale.

Selon lui, son pays doit relever un triple défi, mentionnant la poursuite du processus de paix, l’amélioration du climat des affaires couplée à la relance de l’administration publique ainsi que le développement de la formation pour les jeunes.

« L’emploi est un impératif pour l’ancrage de la cohésion sociale. Il constitue un facteur déterminant pour une paix durable. La pauvreté endémique, entretenue par le déficit de formation, le chômage et le sous-emploi, constitue un immense défi à relever», a dit le Président Touadéra. « L’une des voies d’une paix durable en RCA, c’est celle d’avoir les moyens d’améliorer la productivité ainsi que la capacité de créer emplois et richesses ».

« Pour la RCA, la bataille pour la promotion de l’emploi et du travail décent au service de la paix et de la résilience constitue un défi quotidien. En dépit des difficultés que traverse mon pays, je viens ici vous dire notre détermination à surmonter les obstacles dressés sur le chemin de la paix », a-t-il conclu.

Le chef de l’Etat centrafricain avait été accueilli par le Directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder, qui a souligné la place stratégique qu’occupe la République centrafricaine dans la sous-région.

« Reconnaissant le lien entre le travail et la paix, votre grande priorité est d’apporter des réponses à la demande de votre population pour des emplois lui permettant d’acquérir un niveau de vie décent », a déclaré Guy Ryder.



Autres titres
Togo VIDEO /L’ambassade du Togo en France, cible de la révolte de la diaspora 
Togo L´Imam Alassane Mollah de Sokodé, condamné à mort par ses propres frères 
Burkina-Faso Visite de Le Drian et sécurité au menu de la presse en ligne burkinabè 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com