AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Remaniement ministériel et Cour constitutionnelle à la Une au Bénin


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens béninois parus mardi annoncent l’imminence d’un remaniement ministériel et célèbrent les 25 ans de la cour constitutionnelle.

« Remaniement ministériel : Rendez-vous ce jour à 17h », annonce le Béninois Libéré à sa Une, précisant que les noms des nouveaux ministres seront transmis à l'Assemblée nationale cet après-midi pour recevoir l'avis consultatif de la conférence des présidents avant d'être annoncé.

Au moment où Matin libre, continue de réfléchir en titrant : « Succession de Djogbénou au gouvernement-Difficile choix pour Talon ».

De son côté, Les 4Vérités dit avoir « des précisions sur la formation de la troisième équipe de Talon ».

Dans la même dynamique, Fraternité affiche en manchette : « Après la désignation de Djogbénou à la Cour, Talon remanie son gouvernement ce jour ».

Selon ce quotidien, l’actuel garde des sceaux et son successeur sont tous des avocats, et que Patrice Talon a tenu à avoir dans son gouvernement un agrégé issu de la promotion Cames 2016. « C’est un jeune brillant gynécologue qui devra faire décoller la réforme du système sanitaire béninois », commente Fraternité.

La cour constitutionnelle du Bénin fête ses 25 ans d’existence dans la Nation qui écrit : « Juristes et personnalités font le bilan ».

Le quotidien rapporte que les juristes et les personnalités ont fait le bilan à travers un colloque international et ont saisi l’occasion pour peindre le profil du juge constitutionnel.

A en croire la Nation qui cite Maître Robert Dossou, « le juge constitutionnel, se décrit à travers trois réalités : d’abord il est un homme comme les autres, mais porteur de valeurs, ensuite il doit protéger les libertés fondamentales et les droits humains, construire les institutions de la République ».

Fraternité pour sa part écrit que « la cour constitutionnelle est souvent contestée, vénérée, désacralisée, banalisée, bafouée ».

Il ajoute que cette prestigieuse juridiction, dont les décisions sont sans recours a soufflé le chaud et le froid de sa création en 1993 à ce jour, et a un parcours bien accompli, faisant dire à nos confrères que l'institution mérite si bien son titre de gardienne de la paix et de la stabilité.

Alors que Actu-express explique qu’ « à la faveur des 25 ans de la cour constitutionnelle, Théodore Holo est porté en triomphe par ses pairs du monde entier », le Matinal note : « Cour constitutionnelle-Une nouvelle page dès vendredi ». Le journal fait ainsi allusion à l'installation demain des nouveaux membres de la cour et à l'élection vendredi prochain du nouveau président de l'institution qui remplacera Théodore Holo.

La Nouvelle Gazette conclut : « Fonctionnement des institutions de la République : Les nouveaux membres de la cour constitutionnelle installés demain ».



Autres titres
Sénégal Politique et faits divers font les choux gras des quotidiens sénégalais 
Cameroun Fait divers et crise anglophone au menu des journaux camerounais 
Togo La menace de l’opposition fait les choux gras de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com