AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Education et Cour constitutionnelle au menu des journaux


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les réformes dans le secteur de l’enseignement secondaire et les décisions de la cour constitutionnelle dans le cadre des audiences publiques initiées fait ce vendredi la une des quotidiens béninois.


‘’Généralisation des uniformes dans les lycées et collèges du Bénin : Tous en Kaki’’, écrit en manchette La Dépêche qui précise que par c’est par note officielle que le ministre Mahougnon Kakpo a fait savoir à la communauté scolaire que la tenue kaki est exigée pour tous dès la rentrée scolaire prochaine.

‘’Ecole béninoise : La tenue Kaki décrétée pour tous’’, titre Le Régional là où Emergence Info affiche : ‘’Enseignement secondaire au Bénin : La tenue Kaki généralisée aux enseignements privés et publics’’. Selon cette publication, « c’est une décision qui fera date dans l’histoire de l’enseignement béninois. »

‘’La Tenue Kaki s’impose à tous les élèves des établissements publics et privés’’ (La Primeur), ‘’De grandes décisions pour changer le visage de l’école’’ (L’Opinion Aujourd’hui), ‘’L’école commence par retrouver ses lettres de noblesses’’ (Le Béninois Libéré) et ‘’Le gouvernement rend obligatoire le port de kaki dans les privés’’ (Fraternité) sont les autres titres consacrés au sujet.

Toujours en matière d’éducation, le quotidien La Priorité révèle qu’il y a 106.700 candidats à l’examen du bac 2018 contre 115.000 en 2017. Les candidats sont attendus le 16 juillet prochain pour les compositions.

A la Cour constitutionnelle, les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la cour constitutionnelle ont démarré, arrachant à La Nation ce titre : « 1ère audience publique à la cour constitutionnelle : Douze importantes décisions rendues ».

Selon le journal, « les sept sages ont siégé pour la première audience publique. Douze dossiers au rôle de ces assises ont été examinés. Entre autres, les recours portent sur le contrôle de constitutionnalité de lois votées par l’Assemblée nationale et la remise en cause de la nomination de certains membres de l’actuelle mandature de la Cour Constitutionnelle ».

‘’La Cour met fin au mandat du Cos-Lépi’’, titre Fraternité, soulignant que ‘’Les 7 sages déclarent conformes à la constitution les lois sur le code de procédure pénale et le bail’’.

L’Evènement précis fait même remarquer que ‘’La cour a cassé deux décisions de Holo’’, dont l’une avait accordé un délai de 6 mois à la nouvelle équipe du COS-LEPI du fait que sa désignation par l’Assemblée nationale a connu un grand retard.

Dans son argumentaire, Joseph Djogbenou, le président de la Cour constitutionnelle, a fait savoir qu’il est impératif de respecter le délai constitutionnel autorisé du COS-LEPI en dépit de toutes les conséquences qui pourraient survenir.

Pour Le Béninois libéré, ‘’Djogbénou (est) bien en avance sur son temps’’.



Autres titres
Ghana Une Ghanéenne lauréate du Prix de la femme policier des Nations Unies 
Congo RDC Ebola en RDC: le PAM poursuit son aide malgré les dernières attaques meurtrières à Beni 
Maroc Réussite totale du lancement du satellite "Mohammed VI-B" 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com