AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Social, économie et sport à la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires au procès des accusés dans les événements d’Al Hoceima, l’indemnité pour perte d’emploi, les IDE et le démarrage du championnat marocain de football.

+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que les détenus condamnés en première instance ont décidé de se pourvoir en appel, faisant fi des incitations à renoncer à ce droit que leur garantit la loi.

En effet, et à la suite de la visite effectuée mercredi dernier par les familles des détenus à ces derniers et après une réunion de concertation et de coordination, il a été décidé par la plupart d’entre eux de se pourvoir en appel. D’après le quotidien arabophone, la décision n’a pas été facile à prendre et le débat entre les familles et leurs enfants était franc, même s’il a connu des moments difficiles.

Se rangeant du côté des conseils de leurs familles, 48 détenus ont décidé de faire appel alors que 5 autres y ont renoncé. Le quotidien précise également que les détenus avaient dans un premier temps envisagé de ne pas faire appel, arguant d’un «prétendu manque de confiance» dans l’issue des étapes suivantes, rappelant que le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani ainsi que le ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid et le président du Parquet général, Procureur général du Roi près la Cour de Cassation auxquels se sont jointes de nombreuses personnalités politiques, n’ont cessé d’expliquer aux détenus que la seule issue possible pour eux consiste à poursuivre les étapes suivantes de leur procès.

+L’Economiste+ s’intéresse à l'indemnité pour perte d'emploi. La publication rapporte qu’une «évaluation de cette prestation est programmée au conseil d'administration de la CNSS qui se tiendra lundi 16 juillet». Il sera également question, selon la même source, de l’examen de l'étude d’impact du changement des conditions d'accès dont le gouvernement s'était engagé à faciliter l'accès sans promettre de financements supplémentaires.

Cette aide n’est pas une allocation chômage. Elle concerne ceux qui perdent de manière involontaire leur emploi et qui cherchent un nouveau travail. Elle est perçue pendant 6 mois maximum et son montant mensuel ne dépasse pas 70% du salaire de référence, soit le salaire moyen déclaré pendant les 36 derniers mois avant l'arrêt du travail.


Aujourd’hui, pour y accéder, deux conditions sont requises: «Cumuler 780 jours de déclarations pendant les 3 années précédant la date de perte d'emploi dont 260 jours durant les 12 derniers mois». Sauf que cela «écarte d'office une frange importante des assurés puisque la population déclarée à la CNSS compte beaucoup d'intermittents» sachant que «l'insuffisance du nombre de jours déclarés est à l'origine de la moitié des rejets enregistrés en 2017».

+Dernière Heure+ relève que le flux des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a baissé de 31,8% à 9,08 milliards de dirhams (MMDH) durant les cinq premiers mois de 2018, contre 13,32 MMDH lors de la même période un an auparavant, soit une baisse de 31,8%.

Selon l’Office des changes, cité par le quotidien, ce résultat s’explique par la hausse des dépenses (+1,33 MMDH) conjuguée à une baisse des recettes à près de 13,99 MMDH, relève l’Office des Changes dans sa note sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de mai 2018.

Côté sport, +Al Massae+ indique que la Ligue marocaine de football professionnel (LNFP) a décidé que la reprise se fasse dès la troisième semaine du mois d’août, le 17 exactement.

La décision fixant au 17 août le coup d'envoi de la Botola a été prise lors de la réunion extraordinaire tenue cette semaine. Les membres de la LNFP ont aussi validé un changement majeur pour la coupe du Trône. Ainsi, il n’y aura plus de double confrontation, aller-retour, mais un match à élimination directe.

Une bonne nouvelle pour plusieurs observateurs, qui estimaient que le système des deux rencontres n’arrangeait nullement les affaires des clubs et principalement les petits. Ces décisions doivent encore être entérinées par la FRMF lors de sa prochaine réunion ce lundi.

Autre changement : le calendrier de la future édition de la Botola prendra en compte les différents matchs prévus pour les clubs marocains dans les compétitions continentales, à savoir la Ligue des Champions et la Coupe de la CAF. Les membres de la LNFP ont aussi promis d’adapter les rencontres de la Botola avec la Coupe arabe des clubs champions et des autres dates FIFA.

D’ailleurs, le quotidien explique dans ce sens qu’il reste encore 3 rendez-vous pour l’équipe nationale avant la fin de l’année. Il s’agit de la période entre le 3 et le 11 septembre, entre le 8 et le 16 octobre et enfin du 12 au 20 novembre. D’ailleurs, cette dernière date poserait problème, car la finale de la Coupe du Trône doit se jouer le 18 novembre. Une solution sera trouvée prochainement, selon le journal.



Autres titres
Togo Indemnisation des victimes : Une session spéciale pour les absents de la première vague 
Togo Le Togo s’acquiert d’un guide pratique pour amélioration de la qualité des actes d’Etat Civil 
Congo RDC Tshopo: 9 morts suite au naufrage d’une baleinière 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com