AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les autorités traditionnelles des zones minières dépassées par l’irresponsabilité des entreprises


Société

iciLome | | 12 Commentaires |Imprimer

Dégradation des terres cultivables, expropriations des propriétaires terriens, misère ambiante, salaires maigres des ouvriers dans les usines ; voici le tableau tristement célèbre qui se présente dans les localités où sont installées des entreprises d’exploitation des ressources minières au Togo. Dépassées par la situation, des têtes couronnées de ces zones sortent de leur silence et dénoncent.

Le constat est clair. Ces sociétés installées dans ces zones minières font fi de la loi N°2011-008 du 5 mai 2011 relative à la responsabilité sociétale des entreprises et du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. Forts de ces documents, Togbui Déga Ehe Apawou de Vogan, Togbui Kodjo Kini IV de Kinikondji, Togbui Bedjra Komi de Hahotoe, Togbui Degbe Yawovi IV de Tokpli et le Régent de Tabligbo ont déploré les conditions de vie et de travail des ouvriers dans les entreprises minières.

« Les populations locales subissent le joug d’investisseurs puissants et désinvoltes et les effets néfastes de l’exploitation sauvage des ressources se font durement ressentir au niveau social, sanitaire et environnemental. Les exemples sont malheureusement nombreux, qu’ils s’agissent d’habitations détériorées par les explosifs utilisés par les mines des terres arables transformées en montagnes, lacs artificiels et des trous de profondeurs inouïes remplis de crocodiles et de serpents vénimeux qui causent des accidents mortels le long des années, de l’absence de routes praticables, de l’électricité, des installations sanitaires et scolaires parfois vétustes et sans équipements édéquats, bref des cas emblématiques des villages de Kini Kondji, de Hahotoe, de Sika Kondji et de Tokpli », ont-ils déploré dans une déclaration.

A ce triste tableau, ces autorités traditionnelles ajoutent le quotidien des travailleurs dans les usines. C’est ainsi déplorent « avec véhémence les conditions de vie et de l’existence de nos populations et les conditions de travail des jeunes travailleurs togolais qui vendent leurs forces de travail contre les salaires de misère ».

Les chefs traditionnels dénoncent en outre les conditions d’expropriations des habitants dans leurs localités (Kinikondji, Hahotoe, Tokpli, Sikakondji, Tabligbo et autres) qui se sont vus confisquer des milliers d’hectares de terres arables au profit des entreprises minières. Ces habitants, ont poursuivi les têtes couronnées, sont réduites à la mendicité parce que confrontées à une dégradation et une pollution excessive des terres « causée par l’exploitation sauvage des ressources minières ».

« Nous dénonçons les atteintes et les violations flagrantes des droits humains manifestement criards dans les communautés hôtes du fait du non respect de la législation nationale et des instruments juridiques internationaux auxquels le Togo est partie ainsi que de la mise en œuvre défaillante de la législation nationale en matière de protection des droits humains, situation qui prive les populations de leurs moyens de subsistance », a souligné la déclaration.

Tout en regrettant la non implication de ces communautés hôtes dans la mise en œuvre du Projet de développement et de gouvernance minière (PDGM) de la Banque Mondiale financé à hauteur de 15 millions de Dollars, soit environ 7,5 milliards de FCFA, les chefs traditionnels de ces villages interpellent « le gouvernement sur le droit des communautés hôtes des entreprises multinationales de jouir d’un niveau de vie suffisant, avec nourriture, vêtements et logements décents, du meilleur état de santé physique et mentale, de la scolarisation des enfants et du droit de participer à la vie culturelle et de bénéficier du progrès scientifique mais aussi et surtout des conditions de travail juste et favorables ».

Ils demandent au gouvernement de prendre et publier le décret d'application de la loi précitée, d'adopter une politique nationale en matière de responsabilité sociétale des entreprises, etc.


I.K



Autres titres
Togo Indemnisation des victimes : Une session spéciale pour les absents de la première vague 
Togo Le Togo s’acquiert d’un guide pratique pour amélioration de la qualité des actes d’Etat Civil 
Congo RDC Tshopo: 9 morts suite au naufrage d’une baleinière 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 12   Abladjo | Mardi, 10 Juillet 2018
  Réponse à 6-Atalolo
 

Qui les a couronné maaa. Ces gens qui se disent tetes couronnées devraient etre ciment du tissu social togolais et les gardiens de la moralité, des us et coutumes mais ils ont eté perverti par 53ans de dictature a cause de leur ventre ou juste parce que ce sont des couards peureux.

Une tete couronnée se sacrifie pour son peuple et ne vit pas dans la servitude comme ces chefs qui se disent aujourd'hui victime.

Ils courent tous sans honte a la rue du Vagin ou on les traite comme des moins que rien. Ils sont en dessous des préfets alors que sous d'autres cieux, ils doivent etre craints et respectés par les préfets.

Comme a dit un autre, ils vont tous courir aux Evalas et se faire voir aupres de Woabé Vaurien.

Quel pays?

 11   Abladjo | Mardi, 10 Juillet 2018
  Réponse à 10-Etiko
 

Abaee est un provocateur qui vient tourner le couteau dans la plaie. Il ne faut pas le suivre. Il n'eest rien d'autre qu'un petit fumiste qui croit qu'en faisant de l'auto dérision il va pousser lees gens a péter un cable.

Abaee est un petit watchi qui n a meme pas l'eau ni l'électricité ni meme WC dans sa maison familiale au village.

 10   Etiko | Mardi, 10 Juillet 2018
  Réponse à 5-Abaee
  Toi qui dores avec papa et maman dans la même chambre à coucher tu viens l'ouvrir ici? Vraiment on aura tout vu au Togo.😎😎😎😉

 9   Le Noir | Lundi, 9 Juillet 2018
  Abraham celui qui a créé le Judaîsme des Juifs était marié à une noire nommée Kétura. Ils ont eu six enfants. Ils ont vécu toute leur vie ensemble. C'est écrit dans la Tora et la Bible. Noir Tora Noir Kra Noir Tona Noir Tana Noir Bible. Moïse aussi était marié à une noire. La Tora et la bible ont été falsifiées, ont été blanchies. Abraham est noir. Moïse et Jésus-Christ sont noirs. Jésus-Christ celui qui a créé le Christianisme des Chrétiens est noir.

 8   observateur | Lundi, 9 Juillet 2018
  Réponse à 6-Atalolo
  On les verra aux Evalas jeudi à Pya avec leurs couronnes.

 7   Abaee | Lundi, 9 Juillet 2018
  50000f suffissent de les faire changer de position tu le sais mieux que moi
On les ai dans nos poches M Atalolo

 6   Atalolo | Lundi, 9 Juillet 2018
  Je croyais que nos têtes couronnées ne vont jamais condamner les voyous de Lomé2 qui ont vendu le Togo ! Puisque leurs actions se limitent seulement à soutenir ces bandits de haut niveau!

Vive le Togo.


 5   Abaee | Lundi, 9 Juillet 2018
  Réponse à 4-Ebizovo
  Des peureux comme toi on les exploite
Qu est que sait Enizobo
Tu veux du travail on va te donner mais tu seras leblea ouvrier à vie
Trop trop mou

 4   Ebizovo | Lundi, 9 Juillet 2018
  Réponse à 3-Abaee
  Sauvage attends juste un peu et tu verras.C'est vous comme ca qui ne percevez rien de ces voles,vous etes prets á defendre l'indefendable.Negre de maison qui est pret á exploiter son frère au profit du colon.

 3   Abaee | Lundi, 9 Juillet 2018
  Réponse à 2-Ebizovo
  On ne partira pas tamt qu on a pas fini de vous exploiter
Vous êtes trop facile et cons
Les cadres dans ces sociétés viennent tous du nord
Quelques ouvriers mal payés c est ce que vous aurez

 2   Ebizovo | Lundi, 9 Juillet 2018
  c'est quel pays ca oú les autorités ne peuvent pas prendre soins de la populations?c'est quel pays oú les gens sont condamnés á souffrire et d'autres á vivre dans le luxe?
Et apres 15 ans de resultats mediocres on ne veut pas partir?

 1   Ebizovo | Lundi, 9 Juillet 2018
  c'est pays meme ca oú les autorités ne pensent meme pas au bien etre des populations?C'est puant certaines histoire franchement et on ne veut pas partir apres 15 ans de resultats mediocres?
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com