AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Congo, République du Paix, football et électricité à la Une de la presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’engagement du gouvernement à récupérer près de 3000 armes de guerre sur les ex- combattants ninjas du Pasteur Ntumi, les équipes de Diables noirs et As Otoyô qui jouent la finale de la Coupe nationale de football et la lutte contre les branchements pirates à la société nationale d’électricité sont les principaux sujets abordés ce mercredi par la presse congolaise.

« Paix et sécurité dans le pool : environ 3000 armes de guerre seront collectées et détruites », titre le quotidien Les dépêches de Brazzaville, soulignant que « L’annonce a été faite par le président de la Commission ad hoc mixte et paritaire (Camp) de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans le Pool du 23 décembre 2017, Séraphin Ondelé, le 7 août à Kinkala, lors de la cérémonie officielle de ramassage des armes de guerre détenues par les ex-combattants ninjas ».

Citant toujours Séraphin Ondélé, le quotidien national renseigne que « Les spécialistes, vont se charger de les collecter avant de les (armes) incinérer sur place ».

Le bihebdomadaire La semaine africaine parle, elle, de la finale de la Coupe du Congo, prévue au soir de la fête de l’indépendance du Congo le 15 août prochain. « Les insatiables équipes As Otoyô et Diables noirs. En championnat national, les deux formations sont respectivement leader et deuxième. En Coupe du Congo elles se sont bien jouées à l’étape des demi-finales de l’équipe de la Mancha pour la première et celle de l’Ac Léopards pour la seconde pour se hisser en finale. Ils en découdront le 15 août prochain», écrit La Semaine africaine.

Cette dernière publication et son confrère Sel-Piment se font l’écho de l’opération de lutte contre les branchements pirates lancée par la Société nationale d’électricité(SNE), écrivant à ce sujet que « La SNE ne désarme pas, elle va en guerre contre les branchements pirates (…) qui sont l’une des causes des délestages et de pannes récurrentes des postes-transformateurs et qui occasionnent d'importants dégâts matériels et humains, et un manque à gagner à l’entreprise. »



Autres titres
Nigéria Etat de Cross River : L'ONU achève la phase 2 du programme de l'eau 
Burkina-Faso Le président du parlement invite les populations à s’inspirer de Thomas Sankara 
Cameroun Entreprise : Samuel Eto'o se lance dans les paris sportifs 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com