AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Réformes universitaires et sommet de l’OIF au menu de la presse béninoise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’actualité de ce mercredi dans les quotidiens béninois est relative aux réformes engagées par le ministère de l’Enseignement supérieur pour moderniser les universités nationales et la participation de Patrice Talon, le Chef de l’Etat, au 17ème sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Erevan, en Arménie

« Réformes dans le secteur de l’éducation au Bénin, Talon œuvre pour la révolution dans l’Enseignement supérieur », souligne L’Autre Vision. Il s’agit, note ce journal, des inscriptions qui demeurent gratuites dans les universités nationales.

Nord Sud Quotidien, sous le titre « le budget des allocations augmenté, le statu quo pour les inscriptions », évoque aussi la rentrée dans les universités publiques. Ce journal renseigne que pour le compte de cette rentrée, il y a 29 977 allocations dont 14 197 anciennes et 15 780 nouvelles, soit une augmentation de plus de 100 % du nombre de bénéficiaires.

Pour sa part, Le Matinal rapporte que les allocations destinées aux étudiants représentent « 18 milliards F CFA », tout en précisant que la réforme instaurée dans le cadre des allocations stimule l’excellence dans le monde universitaire. A ce propos, Nouvelle Expression conclut que « Talon redonne le sourire aux étudiants » car il est décidé à leur offrir des conditions de travail saines.

L’autre sujet principal, c’est le 17ème sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). La Nation informe que « le Chef de l’Etat, Patrice Talon est attendu à Erevan (aujourd’hui) ».

D’après le quotidien national, le président Patrice Talon, se rendra en Arménie après le Conseil des ministres d’aujourd’hui pour prendre part à ce sommet prévu les 11 et 12 octobre. Les travaux seront consacrés notamment à l’adoption des rapports de la Secrétaire générale de l’OIF et du président de la Conférence ministérielle.

De son côté, L’Evènement Précis révèle que « le Canada retire son appui à Michaelle Jean », l’actuelle Secrétaire générale de l’OIF. Pour cause, le Canada, dans une analyse minutieuse, a conclu que Michaelle Jean n’était pas en mesure de rassembler suffisamment de membres autour de sa candidature. Par conséquent, il préfère se rallier au consensus qui se dessine derrière Louise Mushikiwabo, l’adversaire de l’actuelle SG.

Le Matinal annonce que « les ministres ont déjà balisé le terrain à Talon », en faisant distinguer le Bénin lors des échanges sur sa volonté de fédérer les efforts en vue de la création de la Conférence des ministres en charge du Numérique.



Autres titres
Sénégal Politique, faits divers et sport se partagent la Une au Sénégal 
Burkina-Faso Le genre s’offre la presse en ligne burkinabè 
Cameroun Les journaux camerounais en mode diversité 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com