AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Congo, République du Football, salubrité et lutte contre la corruption au menu de la presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux congolais de ce jeudi ont comme principaux sujets la défaite de l’équipe nationale de football au Liberia (2-1) à l’occasion de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2019, la mobilisation du gouvernement contre l’insalubrité et la lutte contre la corruption.

« Éliminatoires CAN 2019 : Valdo Candino (sélectionneur des Diables rouges du Congo) deux fois fautif ? », se demande Les dépêches de Brazzaville. Le quotidien national soutient que le technicien brésilien qui a « hérité d’une équipe à bâtir, ne semble pas convaincre les fans du football congolais qui récusent ses choix ».

Le journal Les dépêches de Brazzaville ajoute qu’ « après trois matchs à la tête des Diables rouges, les critiques fusent de partout pour ses choix défensifs (six défenseurs contre le Zimbabwe et cinq contre le Liberia) alors qu’il devait opter pour une tactique offensive afin de relancer l’équipe dans la course à la qualification ».

De son côté, Sel-Piment se fait l’écho de la circulaire du gouvernement relative à la lutte contre l’insalubrité dans le pays. « Dans une note circulaire datant du 6 octobre 2018, le Premier ministre Clément Mouamba a institué, sur tout le territoire national, une opération de salubrité publique appelée villes, villages et habitations propres », informe ce journal.

Le quotidien Polélé-polélé indique, pour sa part, que « cette opération va se dérouler le premier samedi de chaque mois de 7 à 10 heures et démarre le 3 novembre prochain ».

L’hebdomadaire Emmanuel, parlant de la lutte contre la corruption au Congo, se demande si le gouvernement ne serait pas composé de « voleurs tant les scandales financiers se succèdent ». En effet, ce périodique souligne qu’ « après le scandale financier de près de 2, 5 milliards F CFA au ministère des Hydrocarbures dirigé par Jean Marc Tchystère Tchicaya, c’est aujourd’hui au ministère de l’Economie forestière de Rosalie Matondo où l’on parle d’une évasion fiscale de près de 12 milliards F CFA ».




Autres titres
Togo Le PNUD veut accompagner le SYNJIT 
Togo Les Braqueurs, ils arrivent.. Ô secours ! 
Togo « L’Afrique d’abord », le tout nouveau livre de Gervais Djondo 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com