AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Débats budgétaires et électrification de Onigbolo et de Parakou à la une des journaux béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens béninois parvenus à APA ce vendredi traitent, pour l’essentiel, du passage de certains ministres devant la commission budgétaire de l’Assemblée nationale et la mise sous tension de la ligne d’interconnexion Onigbolo – Parakou (nord).

« Bio Tchané, Adidjatou et Soulé Zoumarou devant la commission budgétaire » barre ainsi à sa Une Le Matin avant d’expliquer que les trois ministres ont commencé la présentation du budget sectoriel des ministères, notamment les grands axes de leurs prévisions budgétaires.

Sous le titre « Aurélie Adam Soulé défend un budget de 25,7 milliards F Cfa », La Nation revient sur cette même actualité et informe que ce budget est en hausse de 17% par rapport à l’année 2018 et se répartit en termes de dépenses ordinaires à 5 milliards et de dépenses en capital autour de 20 milliards F CFA.

Le quotidien de service public revient également sur les « priorités d’Adidjatou Mathys pour 2019 » et explique que son budget de 7,2 milliards F Cfa, permettra d’élaborer, entre autres, un manuel de procédure et d’informatiser le circuit de l’organisation des concours de sorte que le mérite soit le seul critère de réussite aujourd’hui à un concours organisé pour la Fonction publique.

Et le journal de conclure par ce passage du ministre d’Etat en titrant : « 14,2 milliards F CFA pour le Plan et le Développement en 2019 ». Il ajoute que 53,45% est destiné aux dépenses en capital humain.

Abordant cette même actualité, Nouvelle Expression, précise que « Bio Tchané (a défendu) un budget de plus de 14 milliards de Fcfa » qui traduit les actions retenues dans le plan stratégique 2018-2022 et le Document de programmation pluriannuelle des dépenses 2019-2021 de ce département ministériel.

Sur un autre sujet, La Nation informe de la mise sous tension de la ligne d’interconnexion Onigbolo – Parakou, et titre : « Transport du courant électrique du sud Bénin vers le nord, La ligne d’interconnexion Onigbolo-Parakou mise sous tension ».

Le journal explique que cette interconnexion de 161 KW qui a coûté 29,5 milliards de FCFA débloqués par la Banque Mondiale va améliorer et sécuriser la distribution de l’énergie électrique au Bénin.

Fraternité confirme cette nouvelle et arbore cette manchette : « Accès à l’énergie électrique, Onigbolo et Parakou interconnectés ». Selon le journal, c’est une bonne nouvelle pour les populations, car le Bénin ne va plus dépendre du Nigéria ni du Togo pour alimenter le nord-Bénin.



Autres titres
Ghana Takoradi: bientôt le démarrage des travaux d’un nouvel aéroport 
Tchad La politique nationale de la jeunesse et de l’emploi en étude 
Inter « Faire en sorte que les migrations profitent à tous » - António Guterres 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com