AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Environnement, santé et politique sont au menu de la presse béninoise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux béninois de ce jeudi relatent la condamnation des personnes accusées de pollution, le procès en appel dans le dossier des « faux Médicaments » et le retrait du Parti du Renouveau démocratique (PRD) du Bloc de la mouvance présidentielle.

La Nation affiche à sa Une : « audience hier au tribunal de première instance, des pollueurs condamnés pour l’exemple ». Ce journal explique qu’au total, « 24 personnes étaient poursuivies pour des faits de pollution atmosphérique à travers le déversement d’ordures ménagères sur le domaine public et le vidange de fosses septiques dans les caniveaux.

L’Evènement Précis ajoute que dans le cadre de la lutte contre l’incivisme et la pollution de l’environnement, « 10 personnes (ont été) relaxées et 14 autres condamnées avec amende ». Ce quotidien souligne qu’avec l’action du Procureur de la République contre le déversement des ordures ménagères sur les voies et espaces publics, plusieurs personnes ont été interpelées et placées sous mandat de dépôt en fin de semaine dernière.

Le Matinal précise que sur « les 24 inculpés, 9 ont été relaxés au bénéfice du doute et 1 personne pour démence, 8 personnes ont été condamnées à 15 jours d’emprisonnement ferme et au paiement d’une amende de 50 000 F CFA tandis que 4 autres ont écopé de 6 mois d’emprisonnement assorti d’un sursis et 50 000 FCFA d’amende ».

Concernant l’affaire des « faux médicaments », l’Evènement Précis annonce la « réduction de peines pour les grossistes répartiteurs inculpés ». Ce journal renseigne que ces grossistes, condamnés à 4 ans de prison ferme en première instance, connaissent désormais leur sort dans le procès en appel ».

En effet, rapporte Matin Libre, la Cour d’appel de Cotonou a d’abord annulé le jugement de la première instance, avant de condamner les grossistes répartiteurs à 48 mois de prison dont 18 mois ferme et à une amende de 20 millions F CFA par personne pour complicité dans l’exercice illégale de la pharmacie.

Sur le plan politique, les journaux continuent d’évoquer la suspension de la participation du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) au processus de création du Bloc Républicain (grand parti de la mouvance présidentielle).

Dans les colonnes de L’Evènement Précis, le député Gounou Abdoulaye « accuse le PRD de chantages » et soutient qu’ « aucun engagement formel n’a été pris avec le parti de Me Adrien Houngbedji ». A en croire Le Matinal, la décision du PRD est « un choix risqué pour Houngbedji (actuel président de l’Assemblée nationale) ».



Autres titres
Ghana Takoradi: bientôt le démarrage des travaux d’un nouvel aéroport 
Tchad La politique nationale de la jeunesse et de l’emploi en étude 
Inter « Faire en sorte que les migrations profitent à tous » - António Guterres 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com