AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin L’assainissement et les télécommunications en vedette dans la presse béninoise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux béninois parus lundi parlent du financement du Programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou mais aussi des mesures conservatoires prises par l'Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) contre deux réseaux de téléphonie mobile.

La Presse du jour annonce que « la Banque européenne d’investissement (BEI) appuie le gouvernement avec 33 milliards F CFA » pour le Programme d’assainissement pluvial de Cotonou. Ce quotidien informe que « la signature de ce prêt a eu lieu le vendredi 21 décembre à Paris (France) ».

Pour sa part, La Priorité rapporte les propos d’Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement selon qui, « ce prêt permettra, à plus d’un million deux cent mille compatriotes, d’être désormais à l’abri des inondations lors des prochaines saisons de pluies ».

Le Béninois Libéré abonde dans le même sens en affirmant que « les inondations (seront) bientôt conjurées à Cotonou ». Libération en conclut que « le Programme d’assainissement pluvial de Cotonou est la clé économique de la ville et l’inclusion sociale de ses habitants ».

Parlant des télécommunications, le Meilleur renseigne que « suite aux dysfonctionnements observés dans la prestation des réseaux GSM, l'Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste interpelle les opérateurs MOOV et MTN ».

Pour ce journal, l’Arcep n’entend pas rester indifférente face aux plaintes des consommateurs liées principalement à certains dysfonctionnements notés dans les prestations des opérateurs mobiles mis en cause.

De son côté, Matin Libre indique que « l’autorité de régulation a organisé une audition à l’intention des responsables de ces deux réseaux afin de les mettre en garde contre le service de mauvaise qualité offert aux populations ».

Fraternité précise qu’il est reproché, entre autres, à MTN l’indisponibilité des plateformes rendant presque impossible l’activation des forfaits, les envois erronés des tickets de notification de rechargement des crédits d’activation des forfaits et des publicités mensongères sur les offres de services.




Autres titres
Côte D'Ivoire Pose de la première pierre de la cité MAMCOM 1 de Bingerville Sebia Yao 
Togo Silence sépulcral dans les banques à Lomé 
Togo SYNBANK maintient sa grève de 72 heures, après l’AG de ce matin 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com