AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République Centrafricaine L’ONU appelle à soutenir la mise en oeuvre de l’accord de paix conclu à Khartoum




AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Un accord rendu possible dans le cadre de l’Initiative africaine pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (RCA) qu’a dirigé l’Union africaine (UA) en tant que facilitateur avec l’appui des Nations Unies.

« Mobilisons-nous pour appuyer la mise en œuvre de l’accord de paix », a déclaré sur Twitter, Jean-Pierre Lacroix, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix suite à l’annonce de la conclusion de l’accord de paix dans la capitale soudanaise.

« C’est un grand jour pour la RCA et pour tout le peuple centrafricain », a pour sa part déclaré Smail Chergui, le Commissaire de l’UA en charge des questions de paix et de sécurité, cité par la MINUSCA sur Twitter.

Le haut-responsable de l’UA a appelé tous les Centrafricains à soutenir cet accord qui, selon lui, permettra « au peuple centrafricain de s'inscrire sur la voie de la réconciliation, de la concorde et du développement ».

Facilitateur des négociations de Khartoum, M. Chergui s’était réjoui la veille de voir les parties centrafricaines dialoguer directement pour la première fois « dans un esprit serein et responsable ». Après la conclusion de l’accord de paix ce samedi, le Commissaire de l’UA a tenu à souligner la collaboration exemplaire des parties présentes aux pourparlers.

Le Représentant spécial du Secrétaire général en RCA, Parfait Onanga-Anyanga a remercié M.M. Chergui et Lacroix pour leurs efforts inlassables et leur leadership ayant permis la conclusion de l'accord de paix. « Vous incarnez le partenariat exemplaire UA-ONU pour la paix durable, la réconciliation et une prospérité partagée en Afrique », a dit celui qui dirige la MINUSCA.

Chef de la délégation gouvernementale centrafricaine aux pourparlers de Khartoum, Firmin Ngrebad, s’est dit déterminé « à travailler avec le Chef de l’Etat et son gouvernement pour mettre en œuvre les réponses aux préoccupations des frères qui avaient pris les armes ».

L'AUTEUR
ONU


Autres titres
Burkina-Faso Unité anti-drogue: 11 individus décèdent durant la garde à vue à Ouagadougou 
Togo Braquage : Une manifestation le 25 juillet pour protester contre l’insécurité 
République Centrafricaine Le Gouvernement et la MINUSCA abordent la question de l’embargo sur les armes avec la presse 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com