AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Nadim Khalif dézingue les mouvements anti-franc CFA


Economie et Finances

iciLome | | 57 Commentaires |Imprimer

La question du Franc CFA monopolise toujours le débat, autant sur le plan national qu'international. Dans une interview accordée aux confrères de la radio Kanal FM, l’économiste togolais, Dr Michel Nadim Khalife a critiqué ceux qui estiment que le Franc CFA est une monnaie de servitude volontaire.

"> Video

Selon ce spécialiste de la politique économique africaine, le franc CFA n’est pas responsable des problèmes auxquels sont confrontés les Africains, surtout ceux de la zone CFA. Ces mouvements anti-franc CFA qui pensent le contraire sont dans l’ignorance.

« Les gens, surtout les jeunes africain sans emplois, s’enfoncent aveuglement dans ce gouffre sans comprendre réellement le mécanisme du FCFA. La monnaie est neutre. Tout dépend de comment on la gère », a-t-il lancé.

L’universitaire condamne le « silence coupable » de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) sur le sujet. « C’est à eux de monter au créneau, de se défendre et défendre le FCFA », a-t-il lâché.

Suivez plutôt l’intégralité de son interview.



Autres titres
Afrique 32,9 millions d'emplois seront créés grâce au secteur touristique d'ici 2029 (WTTC) 
Niger Tahoua: inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza 
Côte D'Ivoire Rumeur de présence de riz avarié dans le port d’Abidjan : le Ministère en charge du Commerce rassure la population et met en garde l’opérateur 
Plus de nouvelles




 57   Kay | Samedi, 16 Février 2019
  Réponse à 56-kao kao
  On voit que les franco-libano-togolais de la trempe de Nadime Khalife (alias akakpo et alias autres pseudo stupides sur icilome et ailleurs) paniquent énormément face à cette mobilisation populaire gigantesque contre le chiffon de spoliation dénommé Franc CFA.
Voilà pourquoi ils viennent multiplier leurs commentaires vaseux et provocateurs sur ce site, en croyant bêtement flouer les gens.

Or, ils n'abordent jamais les Trois Questions de fond liées au Franc CFA et concernant la SOUVERAINETÉ MONÉTAIRE:

1) Primo: Qu'est-ce les Français continuent de chercher dans le Conseil d'Administration de la BECEAO et de la BCEAC s'ils n'ont rien à y gagner et pourquoi veulent-ils continuer de fabriquer cette monnaie pour les nègres s'ils n'ont rien à y gagner???

2) Secundo: Pourquoi les Français veulent continuer de gérer au Trésor français et à la Banque de France les Devises des pays africains auxquels le Franc CFA est imposé depuis plus de 50 ans, sans vouloir laisser les Africains eux-mêmes le faire, si les Français n'ont rien à y gagner???

3) Tertio: Pourquoi les Français continuent de s'accrocher maladivement au Principe de Parité fixe Franc CFA – Euro, malgré les objections récurrentes et fondées d'autres pays européens de la Zone Euro (Allemagne, Italie, etc.)

Moi je pense que les jeunes africains doivent commencer à mettre concrètement en pratique ce que Kemi Seba a déclaré publiquement au Sénégal en brûlant symboliquement le Franc CFA:

IL FAUT AUSSI COMMENCER À BRÛLER (AU VRAI SENS DU MOT) TOUS CES ÉTRANGERS VÉREUX, CYNIQUES ET SANS PITIÉ (LIBANAIS, INDO-PAKISTANAIS ET AUTRES) À QUI CE CHIFFON APPELÉ FRANC CFA PROFITE ÉNORMÉMENT, TOUT COMME LES STRUCTURES PAR LESQUELLES ILS NOUS EXPLOITENT DANS NOS PAYS !!!

Vous verrez que le ton du cafard Nadime Khalife et des siens va changer, quand de telles choses sérieuses vont commencer à se produire !!!

Tant que vous serrez seulement dans la Rhétorique à travers vos seuls débats cybernétiques dans l'anonymat, le sale nabot Nadime Khalife que je connais personnellement très bien et les siens continueront de vous narguer allègrement!!! Lisez vous-mêmes les niaiseries qu'ils viennent pondre ici sous cet article sous le couvert de l'anonymat !!!

Regardez un peu les traitements cruels et horribles que les sales Libanais déversent sur nos pauvres sœurs qu'ils ont attiré dans un traquenard infernal au Liban!!!

 56   kao kao | Vendredi, 15 Février 2019
 
Le franc CFA a toujours été la chaine angulaire que le colon francais a enroulé autour du cou de ses boucs émissaires africains et ce plomb a été avalisé et entretenu depuis les ères Houphouet - Senghor et suite.
Tous ces mythomanes qui se referment dans la sensibilité du CFa donc de la francafrique sont formés en France pour la continuité de leurs oppresseurs y compris Gbagbo dont l'humiliation qui lui a été réservé continue par nous révolter.

L' Europe que moi j'ai connue, un Libanais est un chiffon destiné à nettoyer toutes les stries de basses besognes; paradoxalement en zone francophone africaine, ces machiavéliques druzes ou chiites soient-ils, sont adulés comme ambassadeurs plénipotentiaires.

Les Bassouna au Togo dînent avec tous les Etats-Major au Togo, ils sont intouchables; on leur a conféré le droit de dicter en Afrique ce dont ils n'ont pas droit de regard en France ou en Europe.

Khalif et Khalif se trouvent parmi nous.

 55   Jean michee Kakan | Vendredi, 15 Février 2019
  Chers freres Africains ! Ecoutez cette video !
FCFA dehors !! https://www.youtube.com/watch?v=E3QCNMaHdFk
Eveil de la conscience africaine !

 54   Noé Kutuklui | Vendredi, 15 Février 2019
  Je remercie tous ceux qui ont vertement répondu à Khalif.
Je l'ai toujours dit: Les pilleurs et esclavagistes se font toujours aider par des Libanais, Marocains, Arméniens , Indiens et Chinois.
Par le jeu de la franchise et de la représentation, les pilleurs et esclavagistes leur confient l'Import et l'Export.
D'ailleurs la famille Khalif au Togo a su exploiter ce filon .Quand nous étions gamins à Lomé la rumeur voudrait que les familles Khalif et Basourna soient les plus riches parmi les libanais du Togo. On raconte que la famille khalif est milliardaire.
Le franc cfa a permis à cette famille de rapatrier tous ses bénéfices. Aucun investissement au Togo.
Le Petit Prince à côté de Freau Jardin est la maison mère . Elle est dans un état de délabrement. Les derniers travaux de peinture datent du début des années 70.

 53   Akonta | Vendredi, 15 Février 2019
  Réponse à 52-Cfa. Escroquerie
  Après avoir parcouru tous les commentaires dans ce débat, je pense que Icilome doit changer le titre de cet article.
Il doit être désormais titré:
"Nadime Kalife laminé et démonté dans son escroquerie intellectuelle au sujet du Franc CFA"

Hiahiahiahiahiahia

 52   Cfa. Escroquerie | Vendredi, 15 Février 2019
  Le Liban n'a pas adopté le franc CFA tout juste parce que c'est une escroquerie cet argent des Francais

 51   Cfa -Liban | Vendredi, 15 Février 2019
  Si le maudit franc CFA n'et pas de la pure escroquerie, pourquoi le Liban ne l' as adopté?

 50   Kay | Vendredi, 15 Février 2019
  Réponse à 48-akakpo
  @akakpo-vi
Moi non plus, je n'ai aucune envie à perdre mon temps avec un looser aigri qui est même incapable de se trouver un clavier approprié pour écrire le français.
Machin Akakpo le looser, fais bouger d'abord ta cervelle pour trouver un clavier approprié avant de vouloir revenir montrer ton sale groin de porc ici dans ce débat sérieux.

 49   Clement GAVI | Vendredi, 15 Février 2019
  'Ces mouvements anti-franc CFA qui pensent le contraire sont dans l'ignorance.'

Si on s'efforce de comprendre pourquoi il y a ces mouvement anti-franc CFA en essayant de dépasser la sphère purement économique, en les regardant sous d'autre angles, on peut comprendre que ces mouvements ne sont pas dans l'ignorance puisqu'ils se servent de la question liée au franc CFA pour imprimer, matérialiser un rejet qui n'a rien à voir avec la monnaie.

C'est la politique africaine de la France qui est visée. La cible du rejet cette politique a travers la monnaie, comme une maladie psychosomatique est la manifestation sur le corps de cela qui est d'ordre psychologique, le franc CFA manifeste le rejet de cette politique africaine de la France.

Alors, toutes les analyses qui s'arrêtent aux seules considérations économiques se fourvoient elles aussi. Elles sont en quelques manières aussi dans l'ignorance.

 48   akakpo | Vendredi, 15 Février 2019
  Réponse à 47-Kay
  Je n'ai aucune envie de perdre mon temps avec toi.

 47   Kay | Vendredi, 15 Février 2019
  Réponse à 45-Honvi
  Hey machins akakpo, ekam, honvi (il a d'ailleurs bien choisi lui le pseudo qui lui convient) et consorts,
Lorsqu'on est né timbré de parents timbrés on ne peut pas comprendre que les régimes néocoloniaux en Afrique qui méritent d'être blâmés sont des fabrications néocoloniales occidenatales pour paupériser les peuples africains et que ces régimes ont les mains liées sur le plan économique et sécuritaire.
À propos pourquoi Gbagbo a été déporté récemment à La Haye et pourquoi on n' à pas pu le juger ? Pourquoi Sylvanus Olympio et Lumumba ont été assassinés?
Quand vous trouverez la réponse à ces questions vous découvrirez votre idiotie.

 46   Kay | Vendredi, 15 Février 2019
  Réponse à 43-akakpo
  Hey machins akakpo, ekam, honvi (il a d'ailleurs bien choisi le pseudo qui lui convient) et consorts,
Lorsqu'on est né timbré de parents timbrésont on ne peut pas comprendre que les régimes neocoloniaux en Afrique qui méritene d'être blâmer sont des fabrications occidenatales pour paupériser les peuples africains et que ces régimesites ont les mains lié es sur le plan économique et sécuritaire.
À propos pourquoi Gbagbo a été déporté à La Haye et pourquoi on n' à pas pu le juger ? Pourquoi Sylvanus Olympion et Lumumba ont été assassinés?
Quand vous trouverez la réponse à ces questions vous découvrirez votre idiotie

 45   Honvi | Vendredi, 15 Février 2019
  Mouvement anti-FCFA, c'est la France qui gere aussi les centres hospitalier du Togo, n'est ce pas?

 44   Ekam | Jeudi, 14 Février 2019
  Bien dit Nadime

 43   akakpo | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 42-Kay
  Je dis et rEitere que vous ne savez rien faire a part blamer les rEgime pour vos tares !!!

 42   Kay | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 41-akakpo
  @akakpo-vi
il faut être un idiot congénital de ton acabit pour ne pas savoir que des milliers de Togolais poussés vers l'exil par ce régime criminel des Gnassingbé démontrent avec bravoure leur talent dans différents domaines professionnels!!
Si toi tu n'es qu'un sale looser aigri qui est d'ailleurs incapable de se trouver un clavier avec des caractères français, ne pense pas que c'est le cas pour tout le monde!!

 41   akakpo | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 39-amega
  C'est ce que toi tu as compris dans ce petit extrait de 2 minutes ?

 40   akakpo | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 38-Kay
  Il n'en demeur pas moins que vous ne savez vous meme rien faire dans le pays. C'est les etrangers qui viennent construire et investire.

 39   amega | Jeudi, 14 Février 2019
  Pour khalif, les pays de la zone CFA ne peuvent jamais avoir des institutions forte pour gerer notre propre money. cela n'a pas de sens.

 38   Kay | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 37-akakpo
  @akakpo-vi piètre petit nègre sans culotte, laisse Nadime Kalife que je connais personnellement très bien le dire lui-même qu'il n'est pas libanais et depuis quand il a remis son passeport libanais au pays d'origine de son grand-père!
Casse-toi, povr' con d'akakpo-vi!

 37   akakpo | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 36-Kay
  Sauf que Khalif est togolais et non libanais.

 36   Kay | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 33-akakpo
  @akakpo-vi
Est-ce une insulte pour un Togolais si on lui rappelle qu'il est Ewe, Kabiyè, Kotokoli, Guen, Ana-Ifè?
Et puis, est-ce un mensonge si on rappelle ici que les libanais en Afrique n'ont pas été toujours honnêtes à travers leur commerce souvent douteux?
Akakpo-vi, si tu étais un peu intelligent et si tu avais un peu de mémoire pour se souvenir qu'un réseau libanais continue jusqu'aujourd'hui d'entretenir un commerce odieux et criminel de nos soeurs vers l'enfer au Liban, tu ne viendrais pas en bon nègre vomir bêtement ici qu'on n'a pas le droit de rappeler à l'imposteur malhonnête Nadime Kalife ses origines libanaises!
On se demande si certains nègres de la trempe d'akakpo-vi ont des excréments de porc à la place du cerveau ....

 35   akakpo | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 34-Atalolo
  Avons nous des institutions fortes pour l'accueillir ?

 34   Atalolo | Jeudi, 14 Février 2019
  Il n' y a aucun crime si les États de l' Afrique de l' Ouest veulent avoir leur propre monnaie.

Le seul crime, c'est de ne pas avoir des Institutions fortes en place pour l' accueillir.

Que l' auteur de cette sortie comprenne cela.

 33   akakpo | Jeudi, 14 Février 2019
  Nous avons encore des mentalitEs moyenageuses.
Pour de simples conseils techiniques, on renvoit quelqu'un a ses origines.
Imaginez ce genre de commentaires sur un forum francais. On dirait qu'ils sont racistes.

Ce qui est frappant c'est qu'on constate qu'on a des experts dans tous les domaines au Togo ( a en juger par les commentaires d'experts en Economie ici) alors que pour construire le moindre Edifice on fait appel a des Etrangers. Tout le monde peut avoir la grande gueule sur un forum mais c'est au pied du mur qu'on voit le macon.

Au fait, que dit l'Economiste Jean-Pierre Fabre ?

 32   momo | Jeudi, 14 Février 2019
  Souvenez vous de ce que la France a fait a la Guinee de SEKOU TOURE lorsque ce dernier avait demande l'Independance immediate en 1958.
La France avait deverse sur le marche guineen des Faux billets guineen pour desorganiser son Economie.
Apres elle s'etait servi des opposants de Sekou Toure pour toujours desorganiser son regime. Sekou Toure voulant se proteger et on connait la suite et la fin...Cette maniere de faire de la France perdure jusqu'a nos jours (diviser pour mieux reigner).C'est a chacun des africains de comprendre l'enjeu et c'est le plus difficile pour nous a cause de certaines contingences ethniques, religieuses...
Pour Khalife, la France a droit de proteger ses interets et les Africains Non. C'est humiliant et degradant.

 31   Horrible people | Jeudi, 14 Février 2019
  C'est en forgeant qu'on devient forgeron !!!! Ces africains doivent commencer par gérer leur monnaie pour mieux cerner les contours de ce métier qui est l'économie monétaire.. Aujourd'hui, leur voisins anglophones sont au minimum à 50% de cette courbe d'apprentissage.
Même si on est d'accord avec M. Khalif et supposons qu'on ne connait rien de l'économie ou de l'économie monétaire ; que gagne la France en voulant frapper cette monnaie pour les Africains que coute coute ? Je ne sais si ces africains soi-disant présidents font tout temps des courbettes devant la France de leur gérer cette monnaie... Mais Monnaie = Souveraineté .. basic equation. Cette monnaie n'est jamais neutre et ne le sera jamais !... You should be ashamed to defend that fake currency..

 30   EB_Toutmosis3 | Jeudi, 14 Février 2019
 
Bonjour,

Décidément...un méprisable goujat...les mots me manquent tout simplement.

Cet énergumène commence par nous taper sérieusement sur les nerfs. Le sieur Khalife doit comprendre que la jeunesse africaine d'aujourd'hui est vachement mieux outillée pour comprendre et COMBATTRE l'impérialisme et le néocolonialisme leuco en Afrique qu'hier. Comment cet ign@re est même parvenu à obtenir ses diplômes d'économie...c'est ahurissant. Il affirme bêt&ment que "la monnaie est neutre" et pourtant la put@ine de France est omniprésente au sein des institutions mêmes de cette monnaie de singe...pire, elle y dispose d'un droit de VÉTO !!!

Et puis...holalalalala faut même pas hasarder dénigrer le président Sylvanus Olympio et là sur ce plan je souscrits entièrement à ce qu'a dit le compatriote Agon PICDAGOU.

Ecoutez, en tant qu'Africain dont les ancêtres ont subi l'esclavage, la colonisation, la décolonisation, le néocolonialisme et aujourd'hui un racisme universel, nous ne devons plus tolérer que des descendants de négriers viennent nous insulter chez nous...c'est totalement inadmissible. Où sont nos intellectuels, nos leaders politiques...pourquoi personne ne dit mot pour protester contre cette sortie injurieuse de ce type ???? nos professeurs d'universités se taisent devant de telles vilenies...pourquoi ??? Le sieur Khalife doit comprendre une chose...quel que soit ses diplômes d'économie il n'arrive même pas au cheville de M. Sylvanus Olympio.

En effet le président Olympio, en économiste austère, a compris très tôt l'arnaque qu'est cette monnaie de signe, il comprit que sans un débarras du franc CFA son gouvernement ne peut jamais réaliser son agenda politique et social. En effet, juste après un an de gouvernance, la balance commerciale du Togo était de positive. Le budget de 1961 en recettes était de 3.044.664.000 de francs et augmentera de 236 millions en 1962 mais il y'a un problème puisque dans le même moment les dépenses du pays (fallait tout acheter auprès de la put@ine de France) se chiffraient à 3.524.283.000, ce qui laissait un déficit d'environ 244 millions de francs. Le président Sylvanus Olympio a vite compris que cet état de fait, non seulement, exigerait d'énormes sacrifices financiers auprès de son peuple pour rétablir l'équilibre financier mais à long terme c'était pas tenable pour son minuscule Togo et donc il voulait avoir au plus le tôt le contrôle de sa propre monnaie au lieu de dépendre de la put@ine de France. Nous savons comment cela s'est terminé !!!

Honnêtement, le sieur Khalife commence par nous vexer sérieusement par ses sorties abracadabrantes et doit savoir que c'est par générosité qu'ils sont accueillis chez nous.

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 29   Kay | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 27-Agon PICDAGOU
  Cher compatriote Agon PICDAGOU

J'apporte de l'eau à ton moulin en reproduisnat de nouveau ici mon commentaire au post#3:

Un Libano-franco-togolais qui se dit "spécialiste" du Franc CFA, c'est qu'il y trouve son compte!
Quoi de plus normal qu'un descendant d'un "agouda" en terre africaine conserve ses réflexes d'opportuniste malhonnête aux côtés du prédateur colonial et néocolonial blanc (européen).
Ceux qui veulent comprendre pourquoi le prétendu "franc-maçon" libano-franco-togolais Nadime Kalife défend le Franc CFA bec et ongles doivent aller lire (ou relire) le roman "Ville cruelle" de l'écrivain camérounais Eza Boto.
Nadime Kalife ressemble terriblement au commerçant grec malhonnête Demetropoulos (allié de l'oppresseur colonial français) dans ce roman!!!
Demetropoulos disait habituellement aux pauvres paysans camérounais qui venaient lui vendre leur récolte de cacao destinée à l'exportation vers la France que ceux-ci n'avaient pas bien séché les fèves et que leur produit doit être saisi et jeté au feu, sans un seul franc!
C'était juste un alibi pour confisquer de façon malhonnête et gratuite le cacao des pauvres paysans camérounais avec la complicité de l'administration coloniale française très violente qui n'hésitait pas à faire déchainer sa soldatesque très brutale contre tout paysan qui ne voulait pas se laisser faire!
Le franco-libano-togolais prétendument "franc-maçon" Nadime Kalife est donc ici dans ce feuilleton le personnage du commerçant grec véreux et sans scrupules Demetropoulos.
Kako Nouboukpo incarne dans ce feuilleton le personnage du paysan camérounais Banda qui n'est plus prêt à se laisser faire, même au prix de sa vie .....

Lecture et/ou Relecture du roman "Ville cruelle" du Camérounais Alexandre BIYIDI (alias Eza Boto) ...

 28   Kassanda | Jeudi, 14 Février 2019
  N'importe quoi ce libanais, il peut tout dire une monnaie surévalué n'est pas bonne pour les exportations des PAYS pauvres.
Tout bon économiste le sait très bien.
Le franc des colonies françaises n'a plus de raison d'être.

 27   Agon PICDAGOU | Jeudi, 14 Février 2019
  C'est horrible et absurde ce que dit ce monsieur sur le Président OLYMPIO! Or la raison pour laquelle le Président a été assassiné reste la même aujourd'hui à savoir que la France a besoin d'imposer le FCFA afin d'exploiter les richesses des pays africains du CFA! Finalement, ce monsieur est du côté des prédateurs Français, d'où sa hargne contre les anti-CFA qui mènent une lutte juste et même sacrée!

Il faut arracher la nationalité Togolaise à ce monsieur et l'expulser les mains vides car sa fortune, si elle n'est pas déjà amassée à l'extérieur, appartient au Peuple togolais!

Non!, cet outrage à la mémoire du Président OLYMPIO est inacceptable!

 26   kodjo | Jeudi, 14 Février 2019
  Nadim Khalif, vous traitez les anti-CFA d'ignorants. Peut etre c'est vous meme qui l'etes.
Moi je suis contre le FCFA, ce n'est pas parce que je suis contre la France. Mais apres analyse, je constate que cette monnaie ne nous sert pas, plutot elle a plus d'inconvenients que d'avantages sur l'economie des utilisateurs. M. Khalif etes vous d'accord avec moi? C'est une question de bon sens!

La cogestion de cette monnaie (France/Pays Francophones) nous procure moins d'avantages. Nous voulons la gerer seuls. Je resume la situation comme ceci: c'est comme quelqu'un te triche dans un business mais tu persistes a y demeurer parce que tu te dis toujours mineur, je n'ai pas toutes mes capacites physiques, mentales et intellectuelles. Je prefere le statu quo parce que j'ai peur d'abandonner ce business, la situation me sied (la fatalite).
Ceux qui sont contre le FCFA ne disent pas de sortir de la zone aujourd'hui, immediatement mais de mener des reflexions , de poser des jallons pour une autre monnaie.

Si le FCFA est gere seul par les africains, nous aurions une autre attidude. Nous voulons garder toutes nos reserves dans nos propres banques et financer nos economies (investissements, credits...). Est ce que nos banques centrales financent nos economies comme il faut? A quel taux? Pour rappel le credit a l'economie de la zone FCFA est faible par rapport a celui des pays hors de la zone qui ont leur propre monnaie (ghana. Nigeria...)

Tout se resume a la bonne gouvernance en dehors des avantages que la France tire du FCFA.
M. Khalif, la France tire elle profit de son implication dans la gestion du FCFA? La fin de votre interview me donne la reponse. Vous dites OUI puisque vous affirmez ceci apres la question sur l'assassinat du premier President du Togo: A l'epoque (1962)... la France venait d'accorder l'independence aux autres Etats africains. Il lui restait la main mise sur l'economie de la zone CFA qui represente 50% du commerce exterieur francais. Donc venir s'attaquer a la zone CFA, c'etait l'instabilite des echanges de la France avec la zone CFA.
M. Khalif, ne voyez vous pas que Sylvanus Olympio a aussi voulu proteger les interets du jeune Togo independent en desirant battre cette monnaie togolaise?

Ce qui est convenable, nous devons nous preparer a sortir/abandonner du FCFA ou garder la meme denomination mais s'approprier totalement de cet instrument important de gestion de politique economique.
Je le repete, je suis anti FCFA parce que je sais que pour une bonne gestion de politique economique, il faut (AUSSI) une bonne maitrise de la monnaie pour pouvoir atteindre les objectifs fixes. Pour l'heure, nous ne la maitrise guere.
La France siege au Comite de Politique monetaire. Elle est presente au Conseil d'Administration de la BCEAO ou les decisons strategiques sont prises. Cela n'est pas acceptable pour des pays dits independants.

Le sentiment que j'ai a travers la sortie de Nadim Khalif (operateur economique), c'est qu'il a peur de perdre certains avantages si nous sortions de la zone CFA.
Mais ceux qui soutiennent qu'on doit maintenir le FCFA comme tel a cause de la mauvaise gestion, la corruption il faut plutot qu'ils menent le combat contre ces fleaux au lieu de s'attaquer a ceux qui pronent une nouvelle monnaie , cet instrument de souverainete

En tout cas le debat est «ouvertement» ouvert. Les gens (y compris les Chefs d'etat) n'ont plus peur d'en discuster comme c'etait le cas. Aujourd'hui. c'est une avancee.

 25   Agbo | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 24-Papitou
  Le Togo n'est pas défini sur la base de couleur de peau

 24   Papitou | Jeudi, 14 Février 2019
  Depuis quand un blanc est togolais?Moi je sais qu' au Togo nous sommes noirs,meme les partisans de rpt-Pourir sont des noirs.D'ou vient celui la'? Surement qu'il est ne' a Pya.

 23   Lucrece | Jeudi, 14 Février 2019
  Il y a toujours un moyen pour distraire les africains! Hier c'était la fameuse démocratie, aujourd'hui c'est le CFA.!
La France hypocrite a forcément ses intérêts dans la création et le maintien du cfa car par simple logique: la métropole ne fait jamais quelque chose dans l'intérêt exclusif des colonies. L'intérêt de la France d'abord puis celle des colonies ensuite.
Aujourd'hui, si les pays de la zone CFA veulent se débarrasser de ce instrument perçu comme un néocolonialisme, je crois humblement que la France doit céder, si elle s'y oppose, cela soulève les paupières!
Pour en finir, je ne crois pas que le CFA soit la cheville ouvrière de notre sous développement. L'Afrique a besoin d'une révolution culturelle, il faut un saut qualitatif intellectuel pour produire notre siècle des lumières afin de propulser le continent sur l'orbite des sciences et de la technologie.

 22   Rosalie A Abbey | Jeudi, 14 Février 2019
  Et puis, c'en est assez de ce debat, que les economistes africains nous montrent ce qu'ils proposent. Les gens ne peuvent pas se nourrir. Ceux qui essaient de s'en sortir sont victimes de preposes a la fiscalite tout aussi incompetents, se baladant sur les marches et rackettant les commercants, grands et petits; particulierement au Togo, ou la comprehension de la maitrise du tresor public veut dire tout simplement voler. Y en assez des discussions! Que M. Nubukpo et ses amis proposent des solutions concretes; en sachant qu'il y aura, a titre de represailles, des obstacles sur le chemin. Mais faut-il pour cela ne pas tenter et trembler de peur? Personnellement, je ne livrerai plus de commentaires sur ce sujet, pour ce qu'ils valent, tant que je ne verrai pas de la part de M. Nubokpo et de ses amis des propositions pour une sortie du Franc.

 21   Rosalie A Abbey | Jeudi, 14 Février 2019
  Monsieur Khalife ne comprend pas un fait important, qui est l'etat d'esprit dans lequel cette monnaie place les Africains. Une bonne preuve en est la remarque qu'il fait lui-meme: le silence des chefs d'Etats africains sur le sujet. Pourquoi? Parce qu'en realite, ils n'osent pas parler de peur de facher ce que M. Khalife et d'autres appellent encore "la Metropole"; c'est-a-dire l'ancienne puissance coloniale. Leur attitude, a ces chefs d'etats, demontrent leur couardise. Ils n'ont de courage que lorsqu'il s'agit de tuer leurs populations, de les spolier. Ils n'ont pas de courage devant la "metropole"; car ils savent tres bien ce que cela pourrait leur en couter. Ils n'ont pas oublie l'assassinat de S. Olympio, dont certains profitent encore.
Donc, a mon avis, une monnaie n'est pas neutre, comme le soutient M. Khalife. Je ne suis pas economiste ou "monetariste" comme le precisait M. Khalife, mais je ne peux pas le suivre sur ce terrain. Si une monnaie etait neutre, le General De Gaulle ne serait pas oppose avec tant de vigueur aux plans americains de s'emparer de la politique monetaire de la France, a la liberation de ce pays pendant la 2e guerre mondiale. Les Americains avaient commence a battre cette monnaie, une sorte de monnaie des vaincus. Ce genre de strategie fait aussi du mal au mental de ceux qui doivent la vivre. Ce que De Gaulle, dans l'interet de son pays, avait compris.
Donc, s'il vous plait, sortez de vos arguments de mecanique economique. Une monnaie a aussi une ame. Vos collegues economistes nous disent que les economies de ces anciennes possessions francaises sont en etat de tension parce que les banques centrales ne peuvent pas faire des prets aux "petits" car le CFA, etant arrime a l'Euro, les politiques monetaires restent donc sous le controle de l'ancienne puissance coloniale, qui dicte en principe la conduite a tenir. A tort ou a raison, les banques africicaines concernees ne peuvent pas prendre le risque de faire des prets a des gens qui ne presentent pas toutes les granties requises par les autorites competentes de "la metropole". Or, combien d'esprits imaginatifs n'existent-ils pas en Afrique, dans ces quartiers "populaires" laissees a elles-memes par les presidents-prefets? Cette politique s'appelle tarir l'imagination et tarir l'esprit. C'est un crime. Vous devriez avoir honte de venir defendre le Franc CFA; mais plutot proposer avec vos collegues la "meilleure" facon de sortir de cette entre prise criminelle. Comme les Codes des investissements de ces memes pays aux dispositions inamovibles, le
Franc CFA est destine a briser les Africains, a continuer de piller leurs "richesses".
Please think outside the box, for once and for God sake!

 20   aglanvi | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 18-Vrè De Vrè
  Mon frere tu va me tuer. MDR

 19   aglanvi | Jeudi, 14 Février 2019
  Mr Kalif c'est quoi au juste votre probleme? si ce que vous avez a dire n'est pas plus beau que le silence, taisez-vous.
Nous sommes libres de choisir notre monnaie. Le CFA doit disparaitre

 18   Vrè De Vrè | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 3-Kay
  " Quoi de plus normal qu'un descendant d'un "agouda" en terre africaine conserve ses réflexes d'opportunistes aux côtés du prédateur colonial et néocolonial blanc (européen)."



tu as raison, c' est normal qu'un "agouda" en terre africaine conserve l' instinct et les réflexes d'opportunistes aux services du prédateur colonial et néocolonial blanc (européen).

 17   REFRHAM | Jeudi, 14 Février 2019
  Khalife Nadim, Le Franc-Maçon contre les Décision du REFRHAM!!!!!

Les dernier conclave des Francs-maçons d'Afrique et madagascar dit qu'il faut se libérer du Francs CFA. Le Franc-maçon Nadim Khalife dit qu'il faut que la BCEAO défende le FRANC DES COLONIES FRANçAISES D'AFRIQUE (CFA)!!!!
Allez y comprendre quelque chose!!!!

 16   Avouantheboss | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 13-Nyahoo
 
Je lis ici des prises de position bizarres.

Ecoutez! Il n'y aura pas de débat sur le franc CFA! Les Présidents de la République vont décider de la monnaie qui convient à l'économie de leur pays. Et puis c'est tout!!! Vous voulez que ADJAMAGBO, Fabre, Apévon, Habia... parlent de la monnaie???!!! Vous s'avez ce qu'est une monnaie???!!! Une feuille sans valeur, mais qui vaut de l'or!!! C'est ça la monnaie! Et on ne peut pas débattre sur cette magie!!! Nous décidons, et vous êtes tenus de nous suivre!!! Quand il faut voter pour élire, nous vous donnerons la parole. Mais pour la monnaie, de façon plus que dictatoriale, c'est nous qui avons l'exclusivité de décider à votre place! Que cela vous déplaise ou pas! Sautez en l'air, et calez-vous, si vous n'êtes pas d'accord! Point!!!!

 15   Avouantheboss | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 9-Kay
 
Kay,

Anhaaaaaan! Vois-tu!!! Tu es en retard sur la lecture!!!

L'Angola a bien demandé à intégrer la zone CFA. La Tunisie est en discussion pour intégrer la CEDEAO, ainsi que l'Algérie! Il faut que tu te mettes à la page, avant de critiquer les gens!

Je me suis esclaffé en lisant "Avouan-vi"!!! Tu es méchant, mon pote! Enonwo bé Avouan-vi! Siaaaa!!!

 14   Toto | Jeudi, 14 Février 2019
  Si c'en est aunsi inutile de tergiverser sur les réseau sociaux ou les médias. Ils n'ont qu'à organiser un débat sur le fcfa et essayer d'apporter leurs idees qu'elles soient pour ou contre.

 13   Nyahoo | Jeudi, 14 Février 2019
  Monsieur Khalif, le pseudo - economiste sur quelles bases vous appelez la BECEAO, une institution supposee a etre independante a defendre le FCFA? Autrement dit Monsieur Khalif et la Francafrique menacent les hauts cadres de la BECEAO de defendre le FCFA a cor et a cri s'ils veulent conserver leur emploi. Quel comportement esclavagiste!
L' echec du FCFA, c'est qu'il n'a pas permis aux Africains de cette zone de s' industrialiser tant soit peu depuis la creation de cette monnaie a cause du veto de la France de controller les economies de cette zone CFA a 100%. Voila le vrai mal du Fcfa. Or la population de cette zone augmente rapidement et le manque de creation de richesses cree une misere indescriptible qui fait fuir la jeunesse africaine vers l ' Occident et le reste du monde alors que l'Afrique regorge tout pour se developper.
M. Khalif, vos theories economiques n'ont de sens que si elles creent des richesses dont tout le monde profite.

 12   Yovo | Jeudi, 14 Février 2019
  Pourquoi la France prend en otage notre souveraineté monétaire. L'État français et l'argent aïe aïe aïe.

 11   Clairvoyance | Jeudi, 14 Février 2019
  De quoi il se mêle? Il est de quelle nationalité déjà? C'est la France qui vous envoie?

 10   1 | Jeudi, 14 Février 2019
  En réalité le débat n'est pas si le CFA est utile ou pas. Le sujet est éminemment politique et symbolique. Chacun a sa conviction sur l'affaire. C'est à la France politique de prendre une décision et de se retirer du CFA. Tant que la France s'accroche, beaucoup diront que la France a son intérêt dans l'affaire. Et on ne peut leur donner tort.
La France n' a qu'a se retirer de cette affaire. POINT

 9   Kay | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 8-Avouantheboss
  Que vient débiter encore ici ce farfelu fanfaron "avouan" machin pour embrouiller les esprits faibles?
On parle du Franc CFA et le zinzin vient évoquer ici des pays comme l'Angola, l'Algérie et la Tunisie qui n'ont jamais demandé (géographiquement ou économiquement) à appartenir à la CEDEAO !!!
Quand on dit aux gens que le militantisme stupide dans la secte ténébreuse RPT-UNIR leur enlève toute jugeote, ils disent qu'on les insulte. Mais voilà qu'ils ne cessent d'étaler leur stupidité congénitale au jour le jour ici!
Ceux qui réclament la fin du Franc CFA n'ont jamais demandé son remplacement par une monnaie pour TOUS les pays d'Afrique!!
Pourquoi le machin "avouan-vi" veut inclure l'Algérie, la Tunisie, l'Angola (et même l'Afrique du Sud!) dans ce débat ????

Pauvre de nous, lorsque de tels sales nègres se permettent aussi grâce à l'anonymat cybernétique d'ouvrir toujours grandement leur grande gueule puante dans laquelle je chie allègrement !

 8   Avouantheboss | Jeudi, 14 Février 2019
 
Fo-Yovo Nadim, laisses-les! Il ne savent pas ce qu'ils demandent! Quand on va leur présenter l'addition, ils vont fuir comme des lapins!

Kako, pour les états généraux du CFA, pour aboutir à une monnaie de la CEDEAO, tu vas devoir convoquer les pays de la CEDEAO, les pays potentiellement candidats à la CEDEAO, et les pays qui ont actuellement l'usage du CFA, qui sont:

- Maroc
- Sahara Occidental
- Tunisie
- Algérie
- Mauritanie
- Sénégal
- Gambie
- Guinée Bissau
- Guinée Conakry
- Mali
- Niger
- Sierra Léone
- Liberia
- Côte d'Ivoire
- Burkina Faso
- Ghana
- Bénin
- Nigéria
- Tchad
- Cameroun
- Centrafrique
- Gabon
- Guinée Equatoriale
- Congo Brazaville
- Congo Kinshasa
- Angola
-Cap Vert
- Sao-Tomé
- Madagascar
- Comores
-...
- Togo

Vois-tu l'étendu de ton illusion!!!! Ce n'est pas du pain que tu as sur la planche, c'est de la pierre!!!

Il vaut mieux polir le CFA, pour le rendre partageable avec ces pays. Ce qui enlève de facto, le veto Français sur cette monnaie.

Quant à Jonas, Tchrrrrssss! Nyimportékoi!!!

 7   Louislevray | Jeudi, 14 Février 2019
  Khalif n'est pas un Docteur. Ce monsieur est très contradictoire. Il suffit de bien suivre son intervention sur Nana FM. Le CFA est malade et n'est pas au profit du grand peuple

 6   sagesse | Jeudi, 14 Février 2019
  Mon peuple meurt dans la misère faute de connaissances.... a dit klk'un, continuez à suivre bêtement les populistes anti-CFA et vous verrez comment votre misère va quintupler au lendemain de votre soit disant nouvelle monnaie africaine !... wait and see.
prof kalife chapeau à toi !

 5   mazama | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 3-Kay
  Khalife n'est rien d'autre qu'un esclave des temps modernes. Il est pris dans les chaînes de la colonisation française et aidons le à s'en débarrasser.

"Nous préférons la liberté dans la pauvreté à l'opulence dans l'esclavage'' comme le disait Sékou Touré. J'inviterais l'érudit économiste Khalife à faire sienne cette citation.

 4   mazama | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 3-Kay
  Khalife n'est rien d'autre qu'un esclave des temps modernes. Il est pris dans les chaînes de la colonisation française et aidons le à s'en débarrasser.

"Nous préférons la liberté dans la pauvreté à l'opulence dans l'esclave'' comme le disait Sékou Touré. J'inviterais l'érudit économiste Khalife à faire sienne cette citation.

 3   Kay | Jeudi, 14 Février 2019
  Réponse à 1-13 MATADORES
  Un Libano-franco-togolais qui se dit "spécialiste" du Franc CFA, c'est qu'il y trouve son compte!
Quoi de plus normal qu'un descendant d'un "agouda" en terre africaine conserve ses réflexes d'opportunistes aux côtés du prédateur colonial et néocolonial blanc (européen).
Ceux qui veulent comprendre pourquoi le prétendu "franc-maçon" libano-franco-togolais Nadime Kalife défend le Franc CFA bec et ongles doivent aller lire (ou relire) le roman "Ville cruelle" de l'écrivain camérounais Eza Boto. Nadime Kalife ressemble terriblemeent au commerçant grec Demetropoulos (allié de l'oppresseur colonial français) dans ce roman!!!

 2   GILETS JAUNES | Jeudi, 14 Février 2019
  Khalif sans doute connait beaucoup de théories financières.
Mais Nubukpo et bien d' autres ont une expérience dans le domaine et ils ne sont pas les premiers á recommander notre propre système monétaire autonome.

 1   13 MATADORES | Jeudi, 14 Février 2019
  selon des sources concordantes l' intéressé auraient de fructueuses affaires en zone euro.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com