AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Congo, République du Coopération, politique et lutte anti-corruption à la Une de la presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse congolaise parvenue, lundi à APA, traite d’une diversité de sujets, dont la coopération, la politique et la lutte contre la corruption.

« Afrique centrale : Des accords prometteurs avec le Fonds saoudien de développement », titre Les dépêches de Brazzaville, soulignant : « Plusieurs accords ont été signés récemment par Fortunato-Ofa Mbo Nchama, président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale(BDEAC) et des partenaires du Fonds saoudien de développement de l’Arabie Saoudite. Les documents prévoient la création d’établissements de microfinances au Congo et dans les autres pays membres de la zone ».

Pendant ce temps, Le Patriote et Sel-Piment mettent le cap sur la politique.

Le premier journal cité mentionne : « Présidentielle 2021-Guy Brice Parfait Kolélas et Paulin Makaya font fi de leurs alliés et annoncent leur candidature ».

« Par cette déclaration, ces deux opposants prennent les autres de court et par conséquent ne laissent aucune chance à l’expression démocratique » des militants, renchérit Le Patriote.

Sel-Piment fait écho de ce qu’une frange de l’opposition, par la voix de Mathias Dzon, président du collectif des parties de l’opposition dans une déclaration faite à Brazzaville le 5 février dernier, pense: « La priorité actuelle pour le Congo est sa sortie de la crise économique ».

Dans ce journal, Mathias Dzon estime que « l’élection présidentielle de 2021 n’est pas une priorité aujourd’hui (…) Le souci des Congolais est la sortie de la crise financière qui mine le pays et qui a pour conséquence immédiate l’extrême pauvreté de près de 99% de Congolais ».

Le Manager horizon traite de la lutte anti-corruption et écrit que « le ministre des Finances, Calixte Nganongo a verrouillé les portes de la magouille au Trésor public, et les chantiers de certains agents du Trésor sont déjà dans les herbes, parce que n’ayant plus la facilité de voler l’argent de l’Etat pour construire des buildings ».



Autres titres
Togo Les Braqueurs, ils arrivent.. Ô secours ! 
Togo « L’Afrique d’abord », le tout nouveau livre de Gervais Djondo 
Togo L'imposition de la taxe d'habitation « fâche » les Togolais 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com