AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mali 296 millions de dollars recherchés par les acteurs humanitaires pour assister 2,3 millions de personnes en 2019


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Face à l’ampleur des besoins humanitaires et à l’urgence de la réponse requise, la communauté humanitaire lance aujourd’hui un appel de fonds d’un montant de 296 millions de dollars (171 milliards de francs CFA) pour venir en aide à 2,3 millions de personnes. Cette cible correspond à la population la plus vulnérable parmi les 3,2 millions de personnes ayant besoin de prise en charge nutritionnelle, d’assistance en vivres, en eau, hygiène et assainissement, en abris et biens non alimentaires, en soins de santé, en éducation et en protection.

« Les actions de l’Etat, fortement soutenues par celles des partenaires humanitaires, constituent pour de nombreuses familles un soutien indispensable pour leur survie et la préservation de leur dignité, » a déclaré M. le Ministre de l’action humanitaire, Hamadoun Konaté. « Aucun élan de générosité, n’est de trop pour accompagner ces efforts visant à sauver des vies et à renforcer la résistance aux chocs des ménages vulnérables, » a ajouté M. le Ministre.

Les conséquences humanitaires des conflits, de plus en plus complexes, combinées à celles des aléas climatiques, tels que les inondations et les sècheresses localisées, continuent de rendre vulnérables les ménages les plus démunis. Environ 7,2 millions de personnes, soit plus de 35 pour cent de la population du pays, vivent essentiellement dans les régions du nord et du centre affectées par les conflits ; Mopti, Tombouctou, Taoudéni, Gao, Ménaka, Kidal et Ségou (Niono et Macina).

« Les besoins humanitaires sont aigus dans le nord et le centre du pays où vivent 80 pour cent des personnes ciblées par les partenaires humanitaires en 2019. La vulnérabilité de ces personnes s’est accentuée au fil des années et leurs moyens de subsistance se sont amenuisés, » a déclaré Mme Mbaranga Gasarabwe, Coordonnatrice Humanitaire pour le Mali.

A cause de l’insécurité y inclus les conflits et la menace des engins explosifs improvisés, la protection des civils reste un défi dans le nord et le centre du pays. De nombreux civils ont été tués, blessés ou obligés de se déplacer pour fuir les actes de violences. Aujourd’hui, pour la première fois depuis 2015, le nombre de personnes déplacées internes a atteint environ 123 000 personnes. Ce chiffre a plus que triplé depuis décembre 2017.

Malgré les bonnes performances agricoles que le Mali a connues en 2018 avec une production globale excédentaire de 12 pour cent par rapport à la campagne précédente, 3,4 millions de personnes -soit un Malien sur cinq- pourraient se retrouver en insécurité alimentaire durant la période de soudure. Cette année encore, 160 000 enfants sont à risque de malnutrition aiguë sévère et 500 000 autres à risque de malnutrition aiguë modérée.

« Le plan de réponse humanitaire de 2019 exprime la volonté de la communauté humanitaire d’apporter de manière coordonnée l’assistance humanitaire attendue par les populations vulnérables afin de subvenir à leurs besoins les plus essentiels et de soutenir les initiatives liées à leur résilience, » a ajouté Mme Mbaranga Gasarabwe.

« Ensemble nous pouvons réduire significativement la vulnérabilité des personnes affectées par les chocs par le biais d’une coordination effective des actions,» a déclaré M le Ministre.

Pour rappel, en janvier 2018, les organisations humanitaires recherchaient 263 millions de dollars à travers leur appel initial. Cet appel a été revu à la hausse à mi-parcours, en juillet 2018, pour atteindre 330 millions de dollars. Au 31 décembre 2018, un total de 185 millions de dollars, soit 56 pour cent des fonds requis, a été mobilisé.

L'AUTEUR
OCHA


Autres titres
Togo Des Béninois résidant à Lomé déplorent les violences intervenues dans leur pays 
Burkina-Faso Union économique et monétaire Ouest-africaine: un niveau de récoltes globalement satisfaisant 
Togo La GIZ au Togo poursuit son approche pour plus de candidatures féminines pour l’équité genre 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com