AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Me Apévon : « Nous sommes toujours la C14 »


Politique

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Faut-il continuer à dire "la Coalition des 14 (C14)" ? La question a été posée aux leaders de ce regroupement de 14 partis de l'opposition hier mardi lors de la rencontre avec la presse au siège de la CDPA à Lomé.

"> Video

Selon Me Dodji Apévon, président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), la Coalition reste et demeure "la C14".

"Le nom C14 s'est imposé. Et juridiquement parlant, personne ne peut nous arracher cela. Même si les partis qui sont dans la coalition ne sont plus 14 aujourd'hui, d'autres viendront demain", a indiqué l'avocat.

Revenant sur les prochaines échéances électorales, Me Dodji Apévon précise que la Coalition y participera si les conditions sont remplies.

L'homme politique a également invité ses collègues de l'opposition à se ressaisir . "Si nous voulons réussir notre lutte, je vous en conjure, il est temps que nous arrêtions nos chamailleries", a-t-il conclu.

Godfrey Akpa



Autres titres
Togo Une visite discrète de Faure Gnassingbé dans une usine d’armement en Afrique du Sud 
Togo L’interview de François Boko sabotée à la rédaction de RFI 
Togo L’opposition togolaise affaiblie par ses querelles internes 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 7   Tché | Mercredi, 13 Mars 2019
  Réponse à 5-Mobilisation
  Cessez vos pagailles. Tikpi a apporté beaucoup au renouveau de la lutte togolaise, mais il savait qu'il ne pouvait pas finir cette lutte seul. Et ce n'est pas le moment de chercher à détruire la C14. s'il ya des divergences au sein du groupe, c'est normal, c'est au sein du groupe qu'il faut le régler et non faire des tapages sur les médias, ce qui fait que le jeu de Faure Gnassingbe. Tikpi Atchadam doit sortir de son égoisme et retrouver le chemin de la lutte au sein de la C14, car à lui seul tout lui est impossible. Même son de cloche pour Fulbert Attisso qui même seul une lutte comme s'il pouvait à lui seul faire changer ce régime cinquantenaire. L'heure est à l'UNISSONS et non à la division. Le peuple se retournera à coup sûr contre Tikpi et tout ceux-là qui font diversion actuellement au lieu de discuter au sein de la C14.

 6   Tché | Mercredi, 13 Mars 2019
 
Cessez vos pagailles. Tikpi a apporté beaucoup au renouveau de la lutte togolaise, mais il savait qu'il ne pouvait pas finir cette lutte seul. Et ce n'est pas le moment de chercher à détruire la C14. s'il ya des divergences au sein du groupe, c'est normal, c'est au sein du groupe qu'il faut le régler et non faire des tapages sur les médias, ce qui fait que le jeu de Faure Gnassingbe. Tikpi Atchadam doit sortir de son égoisme et retrouver le chemin de la lutte au sein de la C14, car à lui seul tout lui est impossible. Même son de cloche pour Fulbert Attisso qui même seul une lutte comme s'il pouvait à lui seul faire changer ce régime cinquantenaire. L'heure est à l'UNISSONS et non à la division. Le peuple se retournera à coup sûr contre Tikpi et tout ceux-là qui font diversion actuellement au lieu de discuter au sein de la C14.

 5   Mobilisation | Mercredi, 13 Mars 2019
  Pourquoi vouloir forcer des partis a rester ensemble si leur manière de lutte differt. C'est parce que certains partis trouvent en ça la bonne marche de leur business. Chacun n'a qu'à appelé à des manifestations et le peuple de juger qui est vraiment le libérateur. Arrêtez de tromper le peuple en alignant les mots pour ne rien dire.

 4   Avouantheboss | Mercredi, 13 Mars 2019
 
L'ANC (opposition) a clarifié mercredi sa position sur deux sujets importants. D'abord, ce parti ira bien aux élections locales ; ensuite, il n'envisage pas de candidature unique pour la présidentielle de 2020.

'On se rend compte que ces réformes seront difficiles à faire. Et toutes les reformes que nous demandons ne concernent pas l'organisation des élections locales. Aujourd'hui, nous devons veiller à ce que si le gouvernement ne veut pas faire les reformes, il faut au moins des dispositions qui puissent permettre la transparence dans les élections locales afin que les élus soient vraiment l'émanation du peuple', a déclaré mercredi Éric Dupuy, l'un des responsables de cette formation, sur Nana FM.

S'agissant d'une candidature unique de l'opposition à la présidentielle, c'est niet !

On a essayé cette méthode à plusieurs reprises et ça n'a pas marché, a rappelé M. Dupuy.

Dans l'hypothèse d'un scrutin uninominal majoritaire à deux tours, chacun pourra tenter sa chance au premier tour avant des regroupements au second. Ce qu'Eric Dupuy qualifie de 'candidatures multiples sous un parapluie commun'.

 3   Fernando garcia | Mercredi, 13 Mars 2019
  Oooffffff, Mr Apevon. Reveille toi.

 2   Avouantheboss | Mercredi, 13 Mars 2019
 
Et si on s'inspirait de la loi Mauritanienne sur les partis. La semaine dernière, la Mauritanie a dissous 76 partis politique de l'opposition, à travers une nouvelle loi sur les partis politique.

La loi Mauritanienne dispose que, tout parti politique de l'opposition, ont obligation de participer aux élections locales. Tout parti ayant participé à deux élections locales successives, et n'ayant pas obtenu sur le plan national un pourcentage de 1%, sera dissous!!!

Si on applique cette loi chez nous, la C14 sera C3!!! C'est bien la C3!!!

APEVON Agbokpoévidran!!! La C14 est désormais une marque???!!! Pourquoi dit-on alors "la coalition des 14 partis de l'opposition", si les partis de cette coalition ne sont plus au nombre de 14!!! En clair, on va devoir dire: "La C14, la coalition des anciens 14 partis de l'opposition, ne regroupant aujourd'hui que 9 partis de l'opposition..."

Le babélisme fait tourner les têtes!

 1   FAUREMUSTGO | Mercredi, 13 Mars 2019
  pourquoi d'ailleurs au Togo on nous rend peur qu'un seul parti ne peut lui seul gagné quelque chose face au regime RPT UNIR. Je prefere un parti qui pose des actions coherentes avec l'adhesion du peuple et qui impact sur le regime que une coalition desordonnee ou toujours elle nage de la cacophie en cacophonie.
La coalition politique n'a jamais gagne quoi que ce soit dans aucun pays. La victoire est toujours obtenue par un parti d'opposition fort ou une forte mobilisation populaire.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com